Mots clés :

Amérique, Argonne, Bois-Belleau, cimetière américain de Romangue-sous-Montfaucon, Général Pershing, insignes des grades américains, la victoire de l'Argonne, les Sammies, Poincaré, saillant Saint-Mihiel, Saint Mihiel, Varennes en Argonne, Wilson, AEF, Thiaucourt, Harlem Hellfighters,

AEF in Europe

 

Dates importantes de l'intervention des américains :

  • 6 Avril 1917 : entrée en guerre des Etats-Unis
  • 14 Juin 1917 : arrivée à Paris du général Pershing
  • 21 Octobre 1917 : présence des troupes américaines sur le front occidental
  • 8 Janvier 1918 : programme de paix en 14 points du président Wilson
  • 6 Juin - 1 Juillet 1918 : rôle important des troupes américaines en Champagne
  • 26 Septembre 1918 : victoire américaine à Saint-Mihiel
  • Octobre 1918 : mouvement des troupes américaines en Argonne

Général Pershing

John Joseph Pershing, eut la confiance du Président Wilson pour la conduite des troupes américaines sur le sol français.

Il épaula le Général Foch dans la reconquête du territoire.

En 1919, le Congrès lui décerna le titre de General of the Armies des États-Unis.

Général Pershing      Pershing

 John Joseph Pershing, 1890-1940,

nommé au grade de major général le 6 avril 1917.

 tt

 Voir l'article sur le général Pershing :

http://87dit.canalblog.com/archives/2017/03/20/35065113.html

Forces présentes sur le front français en 1918 :

Les divisions en présence

Répartition des forces armées en 1918 :

  • Troupes françaises : 41 %
  • Troupes américaines : 31 %
  • Troupes canadiennes/anglaises : 28 %

Offensives américaines1918

 Offensives américaines sur le front français

 Offensives Foch 1918

Dates des offensives en 1918 :

  • Juin au Bois-Belleau
  • 13 septembre à Saint-Mihiel
  • Septembre-Octobre dans la Meuse et l'Argonne

Meuse compain

 Monument_Am_ricain12

Meuse_Argone_offensive

 Sammies en guerre

Le Miroir, 18 novembre 1917

Offensives USA 1

offensive USA2

Offensives USA 3

 saillant St Mihiel

Article du journal Le Matin du 14 Septembre 1918

Les troupes américaines capturent 13.250 allemands et 460 canons !

Elles perdront 650 hommes dans cette bataille de Saint-Mihiel.

  Argone_5_Nov_1918

Article du Matin, lundi 4 novembre 1918

Voir les liens :

http://net.lib.byu.edu/estu/wwi/memoir/docs/statistics

http://milguerres.unblog.fr/les-batailles-ou-combattirent-les-americains/

http://www.worldwar1.com/Saint-Mihiel

http://30thinfantrydivision.free.fr/

https://www.abmc.gov/news-events/news/world-war-i-historic-reference-book-now-available-abmcgov#.WL1eU39S-Pr

Thiaucourt1

 

Thiaucourt2

Thiaucourt est située dans le canton du Nord-Toulois et se glorifie d'être la première commune française libérée par les Américains.

Ce sont en effet les Sammies de la 2e division d'infanterie qui chassent l'occupant allemand le 12 septembre 1918 lors de l'offensive visant à réduire le saillant de Saint-Mihiel. Symboliquement, on y implante après la guerre l'un des principaux cimetières militaires américains en France.

 

 Days quiet active améric

 Le corps expéditionnaire américain s'illustre lors de la seconde bataille de la Marne, notamment à Bois-Belleau (6 juin 1918) et lance le 12 septembre 1918 sa première grande offensive aux côtés des Français pour reprendre le saillant de Saint-Mihiel, puis en Argonne le 26 septembre. Ce sont en effet 500.000 Américains, 100 .000 Français, 2.780 pièces d’artillerie, 380 chars et 840 avions qui sont engagés dans l’offensive Meuse-Argonne.

miroir amériq

  Miroir 29 09 1918-1

Miroir 29 09 1918-2

Miroir 29 09 1918-3

Miroir 29 09 1918-4

Le Miroir, 29 septembre 1918

 Progression des Yanks

 Le Miroir, 13 octobre 1918

sammies obuus

 Progression des Yanks

  américains en argonne

Le Miroir, 27 octobre 1918

 Brigade amér bois de belleau

 Tableau de Georges Scott : offensive américaine au Bois-Belleau, juin 1918

 Améicains bois Belleau

Les américains perdront 3/4 de leurs compagnies dans cette attaque du Bois-Belleau.

Entre le 15 et 18 juillet 1918, 4.000.000 obus tombèrent sur le champs de bataille.

Bois Belleau US1

Bois Belleau US2

St Mihiel 1918

St Mihiel 1918-1

 Offensives_Am_ric_sur_le_front_de_l_argonne_sept_1918

Sammies sur le front de l'Argonne, septembre-octobre 1918

Le 26 septembre 1918, 1.375.000 obus tombèrent sur la Champagne.

US_army_gas

Varennes en Argonne 1918

 Pershing Pétain

Le Petit Journal Foch Pershing

 Le petit Journal 3 chefs USA

 Les gds chefs US2

Le Petit Journal Herbert

 Yanks et poilus

 N° 93, paru en 1918

Aide américaine

 Le Petit Journal illusré, 24 Novembre 1918

Président Wilson

 Le Petit Parisien illustré, 15 Décembre 1918

Les insignes des grades dans l'armée américaine

Insignes US1

Insignes2

Insignes US3

Insignes US4

Bilan :

Américains participation

 En moins d'un an, 116.516 d'entre eux ont été tués et 204 000 blessés.

Yo my dear        Aff78 US

Saint-Mihiel. Maurice Toussaint, 1919

Amérique Pour les régions dévastées de FR    Croix rouge Amériq

Lire les bulletins périodiques de la presse américaine :

Péridique américain

http://gallica.bnf.fr/ark:/Presse américaine

http://www.history.army.mil/html/books/023/23-2/CMH_Pub_23-2.pdf

Lire le document :

Les Sammies

Voir l'article sur l'arrivée des américains :

http://87dit.canalblog.com/archives/2014/01/04/28847927.html

Voir les lieux de mémoire américains : 

http://87dit.canalblog.com/archives/2014/01/21/29004970.html

 

Cimentery montfaucon

Cimetière américain à Romangne-sous-Montfaucon 55110

Headstones : 14.246

Le Petit Journal illustré du 09 05 1920

Le Petit Journal Dette Fr

 

Harlem Hellfighters

GI harlem

Au printemps 1918, sur le front de Champagne, une unité se fait remarquer par sa bravoure au combat : le 15e Régiment de la garde nationale de New York.

 

Une unité composée exclusivement de soldats noirs. On les a surnommés les « Harlem Hellfighters » : ce sera l’unité américaine la plus décorée de la Première Guerre mondiale.

 

En France, ce ne sont pas seulement la liberté et la démocratie qu’ils viennent défendre avec rage, mais l’égalité raciale.

 

En se battant en Europe, ces descendants d’esclaves espèrent gagner une autre guerre, celle qui se déroule dans leur propre pays contre la ségrégation, et être enfin considérés comme des citoyens américains à part entière.