Mots-clés :

La Française, Camille Saint-Saëns, Noël des enfants qui n'ont plus de maisons, Chants héroïques, sur les bords du rhin allemand, Claude Debussy, chère France, Cadet Guillaume,

Noël des enfants qui n’ont plus de maisons de Claude Debussy

Noel Debussy1

Noel Debussy2

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b103347850

 Poulbot enfant2

  Nous n’avons plus de maisons ! 

 Les ennemis ont tout pris, tout pris, tout pris, 

 Jusqu’à notre petit lit ! 

 Ils ont brûlé l’école et notre maître aussi, 

 Ils ont brûlé l’église et monsieur Jésus-Christ, 

 Et le vieux pauvre qui n’a pas pu s’en aller ! 

 Nous n’avons plus de maisons ! 

 Les ennemis ont tout pris, tout pris, tout pris, 

 Jusqu’à notre petit lit ! 

 Bien sûr ! Papa est à la guerre, 

 Pauvre maman est morte ! 

 Avant d’avoir vu tout ça. 

 Qu’est-ce que l’on va faire ? 

 Noël, petit Noël, n’allez pas chez eux, n’allez plus jamais chez eux, punissez-les ! 

 Vengez les enfants de France ! 

 Les petits Belges, les petits Serbes, et les petits Polonais aussi ! 

 Si nous en oublions, pardonnez-nous. 

 Noël ! Noël ! Surtout, pas de joujoux, 

 Tâchez de nous redonner le pain quotidien. 

 Nous n’avons plus de maisons ! 

 Les ennemis ont tout pris, tout pris, tout pris. 

 Jusqu’à notre petit lit ! 

 Ils ont brûlé l’école et notre maître aussi, 

 Ils ont brûlé l’église et monsieur Jésus-Christ, 

 Et le vieux pauvre qui n’a pas pu s’en aller ! 

 Noël ! Écoutez-nous, nous n’avons plus de petits sabots : 

 Mais donnez la victoire aux enfants de France ! 

https://www.la-croix.com/Culture/Actualite/Papa-est-a-la-guerre-pauvre-maman-est-morte-2014-08-18-1193294 

Chant héroïque de Camille Saint-Saëns

La française St Saens

 La France St Saens

La française St Saens1

 Distribué à 2 millions d'exemplaires par Le Petit Parisien en 1915

Paroles de La française :

Qui donc parlait de décadence

Et de Français trop oublieux ?

Les hommes de la jeune France

Ont surpassés tous leurs aïeux !

Par ses ennemis condamnée

Quand la France, poussée à bout

Vers le pays s’est retournée

Elle a vu le pays debout !

Refrain :

En avant contre la traîtrise

Des bandits sans honneur et sans foi !

Les alliés ont pour devise

La Justice et le Droit.

A des vaincus la barbarie

Croyait jeter un vain défi,

Mais un appel de la Patrie

Comme jadis nous a suffi !

Et fiers de l’antique épopée,

Les Français, descendants des preux,

Ont ramassé la grande épée

Qu’on disait trop lourde pour eux !

Refrain 

Plus de fortune et de naissance

Mais tous unis pour le succès !

Le jour de venger notre offense,

Nous n’étions plus que des français !

Quand on parlera d’une cause

Méritant un noble secours,

D’un idéal qui soit grandiose,

Les Français marcheront toujours !

Refrain

Les Belges fiers, les héros Serbes,

Étonnement du monde entier,

Voulaient, menaçants et superbes,

Se dévouer jusqu’au dernier !

Mais les nations magnanimes

Témoins de ce qu’ils ont souffert,

Sur les fauteurs de tous ces crimes

Ont fermé leur étau de fer !

Refrain

Vieux défenseurs de notre France,

Séchez vos yeux, vous qui pleuriez !

Et la moisson de nos lauriers !

Encor grandi par sa victoire,

Oubliant ses anciens regrets,

Notre pays, baigné de gloire,

Marchera devant le Progrès !

Autres chants

u son du canon1

Au son du canon2

La Marseillaise latine

Au pays de la Marseillaise

Au pays de la Marseillaise1

 Le refrain des aïeux1

Le refrain des aïeux2

 Chère France

Cadet Guillaume

Sur les bords du rhin All

Vengeons la Fr

La chasse aux loups