Mots-clés :

Montbéliard, journée du 75, journée du poilu, journée serbe, journée des éprouvés, journée des orphelins, journée des tuberculeux, journée belge, journée de l'armée d'Afrique, 

Lire les articles :

La journée du Poilu

Journée du 75

  Journées nationnales20

Journées nationnales21

 Journée du 75 15

 insigne canon 75

Les insignes commémoratifs, créés tout spécialement pour cette journée patriotique étaient de trois sortes :

  • petit drapeau aux couleurs nationales et portant comme vignette le portrait du canon français,
  • médaille argentée à l’effigie du même canon,
  • médailles dorées.

Tous les insignes portaient la mention « Journée du 75/1914-1915 » et le monogramme T. C. F. initiales du Touring-Club de France qui a créé la fête sous le haut patronage du Président de la République.

 Journées nationnales22

 Journée du poilu Poulbot

Affiche de Poulbot

 Aff78 fR 

Journée du Poilu. Adolphe Willette, 1915

Les Journées du Poilu sont marquées par des tombolas, bals, quêtes, donations diverses (vins, vêtements), dont les bénéfices vont aux poilus sur le front.

Le Parlement est à l’origine de cette manifestation. Les journées du 25 au 26 décembre 1915 veulent envoyer dans les tranchées de quoi fêter Noël.

 Journées nationnales23

Journées nationnales24

 17-01-04_journee-tuberculeux_lightbox

 Affiche de Abel Faivre

Journée tuber

Affiche de Lucien Levy-Dhurmer

insigne tuberculeux

Journées nationnales25

 Troupes colon Henri de Waroquier

journée afrique fouqueray

Affiche de Charles Fouqueray

Journées nationnales1

 Drapeau journéee belge

 Aide aux réfugiés belges. Première journée de solidarité.

Affiche sollicitant les habitants d'Elbeuf

Journées nationnales2

 Journées nationnales3

 Secours nat 1915

Le Secours national, créé en 1914 suite à un appel lancé par L’Homme enchaîné (ex-L’Homme libre fondé en 1913 par G. Clémenceau) afin de recueillir des vêtements chauds pour les soldats des tranchées, était un organisme chargé d’apporter de l’aide aux militaires, à leurs familles ainsi qu’aux populations civiles victimes de la guerre, en épaulant les services sociaux.

Journées nationnales4

Journées nationnales5

Journées nationnales6

 Journée des orphelins des armées

 Affiche d'Albert Roll

Journées nationnales7

 Journée des éprouvés

 Affiche de Luc-Olivier Merson

Le Comité départemental de secours aux éprouvés de la guerre fut fondé en 1915 dans les départements, sous les auspices de l’Union sacrée. Il était présidé par le Préfet qui réunissait autour de lui des Sénateurs et députés, des membres du bureau du Conseil général, des conseillers généraux et d’arrondissement des « régions envahies ». 

Les comités bénéficiaient de fonds de l’Etat (Ministère de la guerre) et du département, mais ils étaient aussi autorisés à faire appel à la générosité du public. Ils constituaient des stocks de vêtements et objets de première nécessité pour les populations sinistrées.

 Journées nationnales8

Journées nationnales9

 journée Serbe 16

Affiche de Charles Fouqueray

insigne journée serbe

 Journées nationnales10

 Journée nat des orphemins

 Affiche de Bernard Naudin 

Avec la mort de plus d'un million de soldats français, la Première Guerre mondiale plonge près de 600.000 veuves de guerre et 986.000 orphelins dans la plus grande détresse physique et morale.

Les conditions difficiles dans lesquelles vivent nombre de veuves de poilus, qui ne peuvent plus subvenir correctement à l'éducation de leurs enfants, incitent l'État à prendre des mesures pour leur assurer les ressources nécessaires.

Voir le lien :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1654491?rk=21459;2