Mots clés :

Wilson, Les Quatorze Points, le couloir de Dantzig, Conférence de la paix, Société des Nations, Amérique, Carte de l'Europe en 1923, 

Thomas Woodrow Wilson, 1856-1924

L'essentiel de sa politique étrangère fut occupée par la Première Guerre mondiale et ses prolongements. Longtemps partisan de la neutralité, il décida de l'entrée en guerre des Etats-Unis aux cotés des alliés après que l'Allemagne eut décidé la guerre sous marine totale. Il est célèbre pour son discours du 8 janvier 1918, qui soulignait le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, (les Quatorze Points).

Les Quatorze Points jetèrent les bases de la Société des Nations, à laquelle les Etats-Unis refuseront d'adhèrer, retournant à leur isolationnisme traditionnel. Le congrès américain refusera également de ratifier le traité de Versailles en 1919 que Wilson avait signé.

Il reçu le prix Nobel de la Paix en 1920.

  wilson us

 Président Wilson1

Président Wilson2

Président Wilson3

 Wilson marié

Gloire au président Wilson2

Gloire au président Wilson1

 Entrée en guerre des Etats-Unis, 6 avril 1917

Wilson entré en guerre

 Discours du président américain Woodrow Wilson exhortant le Congrès

à déclarer la guerre à l'Allemagne, Washington, 2 avril 1917

  

Voir l'article sur l'entrée en guerre des Etats-Unis :

http://87dit.canalblog.com/archives/2014/01/04/28847927.html 

 

Les 14 points du président Wilson

Ce texte qui servira de base aux discussions des participants à la «Conférence de la paix» qui se déroulera de janvier à juin 1919 et qui réunit : Wilson (Etats-Unis), Lloyd George (Grande-Bretagne), Orlando (Italie) et Clémenceau (France).

Message du 8 janvier 1918 :

Nous sommes entrés dans cette guerre parce que des violations du droit se sont produites qui nous touchaient au vif, et qui rendaient la vie de notre peuple impossible, à moins qu'elles ne fussent réparées, et que le monde ne fût une fois pour toutes assuré contre leur retour.
Ce que nous exigeons dans cette guerre n'est donc rien de particulier pour nous-mêmes. Ce que nous voulons, c'est que le monde devienne un lieu sûr où tous puissent vivre, un lieu possible spécialement pour toute nation éprise de la paix, comme la notre, pour toute nation qui désire vivre librement de sa vie propre, décider de ses propres institutions, et être sûre d'être traitée en toute justice et loyauté par les autres nations, au lieu d'être exposée à la violence et aux agressions égoïstes de jadis. Tous les peuples du monde sont en effet solidaires dans cet intérêt suprême, et en ce qui nous concerne, nous voyons très clairement qu'à moins que justice ne soit rendue aux autres, elle ne nous sera pas rendue à nous-mêmes.

Synthèse des 14 points :

1. Fin de la diplomatie secrète = négociations de paix publiques
2. Liberté de navigation sur les mers
3. Liberté de commerce international = suppression des barrières économiques et égalité commerciale pour toutes les nations.
4. Limitation concertée des armements
5. Règlement impartial des questions coloniales = arrangement sur les questions coloniales en tenant compte des intérêts des populations
concernées
6. Evacuation de la Russie et possibilité pour les Russes de choisir librement leur gouvernement
7. Evacuation et restauration de la Belgique
8. Libération du territoire français et retour de l'Alsace-Lorraine à la France
9. Rectifications des frontières italiennes selon les limites des nationalités
10. Indépendance des peuples de l’Empire austro-hongrois ou autonomie des peuples d'Autriche-Hongrie.
11. Evacuation de la Serbie, de la Roumanie et du Montenegro par l’Empire ottoman ; restitution des territoires occupés ; libre accès
à la mer de la Serbie.
12. Autonomie des peuples non turcs de l'Empire ottoman ; liberté de passage dans les détroits vers la mer Noire = libre-circulation aux Dardanelles, limitation de la souveraineté ottomane aux seules régions turques
13. Création d’un Etat polonais indépendant, avec un accès à la mer.
14. Création d’une « association générale des nations » pour garantir l'indépendance et les frontières des États (future SDN)

LAMBIN (s. d.), Histoire-Géographie, initiation économique, Paris, Hachette, 1995, p. 31

Les Quatorze Points conservent le souvenir d'un bel idéal. Ils ont suscité un immense espoir de libération dans les colonies. Le discours fut traduit et diffusé par la presse notamment dans les milieux indépendantistes en Afrique et en Asie. Des extraits étaient même appris par coeur dans les écoles chinoises.

Wilson 1919

Pour en savoir plus :

Les Quatorze Points du Président Wilson

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/les-quatorze-points-de-wilson-8-janvier-1918

Le Rire 19 01 18 les poings

Le Rire, 19 janvier 1918

 

Wilson à Brest

 Le Président Wilson à Brest, 13 décembre 1918

Wilson à Boulogne

Wilson à Paris5

L'Illustration, 21 décembre 1918

Wilson à Paris

Le Miroir, 22 décembre 1918

 

Le Miroir Wilson

 Wilson SDN

 Carte europe 1923

Carte de l'Europe en 1923

Wilson réussira à faire passer une partie de son programme dans le traité de Versailles. Cependant, en dépit de cet idéalisme, l'Europe d'après-guerre n'en adoptera que quatre points. De plus leur application sur le terrain (notamment celle de l'auto-détermination) sera refusée aux peuples vaincus (Allemands d'Autriche, Hongrois...) ou non-représentés dans les instances internationales (Ukrainiens, Irlandais...), sans parler des peuples colonisés. Le Sénat américain refuse de ratifier le traité de Versailles, ainsi que d'entrer dans la Société des Nations. Enfin, le couloir de Dantzig, qui permettait à la Pologne d'accéder librement à la mer, mais en coupant l'Allemagne en deux, sera un des éléments déclencheurs de la Seconde Guerre mondiale.

Dessins humoristiques

Wilson humour12   Wilson humour10

Wilson humour9   Wilson humour8

 Wilson humour6

Wilson humour7   Wilson humour5

Wilson humour4   Wilson humour2

Wilson humour3

 Wilson humour17   Wilson humour16

Wilson humour13   Wilson humour15

Wilson humour1