Mots clés :

Argonne, armement, Bretagne, Colonel Driant, Colonel Raynal, Douaumont, Falkenhayn, Fleury, fort de Vaux, Guynemer, Hindenburg, les forts, Mort-Homme, munitions, Nivelle, obus, Pétain, Souville, Vaux-Chapitre, Verdun, Fernand Léger. bataille de Verdun

 

Voir l'article, le Mémorial de Verdun :

http://87dit.canalblog.com/archives/2016/09/21/34350383.html

 

Voir l'article, Verdun à travers la presse :

http://87dit.canalblog.com/archives/2016/06/07/33927102.html

 

Résumé de la bataille de Verdun

Verdun mai 1916-1

 Verdun mai 1916-2

Le Matin, 11 mai 1916

 Résumé Bat Verdun1   Résumé Bat Verdun2

 Le Petit Journal Illustré, 4 juin 1916

Carte Verdun Etain

Verdun et ses forts

Verdun et ses forts5

 

Verdun et ses forts

  Ceinture des forts Verdun

Verdun carte

Verdun, c'est une guerre tout entière insérée dans la Grande Guerre.

Ce fut aussi une manière de duel devant l'univers, une lutte singulière en champ clos.

Paul Valéry

 Bataille Verdun1

 Verdun et ses forts

 verdun eeee

Bataille Verdun2

 Le Petit Journal Illustré, 4 juin 1916

Les stratégies des Etats-majors

Côté français :

La situation fin 1915 :

  • L'Italie a choisi son camp : alliance avec l'Entente.
  • La Russie a subie de terribles défaites (Tannenberg 1914) et doit se reconstruire militairement.

Joffre médite une grande offensive coordonnée entre Français, Britanniques, Italiens, Russes.

Nous devrons attaquer tous en même temps et sur tous les fronts aux alentours de Juin 1916.

Côté allemand :

Le plan de Falkenhayn est différent.

Puisque l'Allemagne n'a rien à craindre de la Russie, il faut concentrer des forces colossales sur le front Ouest et tenter une percée au saillant de Verdun.

La décision d'attaquer sera fixée au 21 Février 1916.

Les Allemands lancent une grande offensive à Verdun, bien décidés à percer le front et « saigner à blanc » l’armée française selon une expression de l’Etat-major allemand. Les Français, sous la conduite du général Pétain, résistent au prix de pertes très élevées et de terribles conditions de combat.

Près de 259 bataillons d’infanterie français, sur les 330 existants, se sont battus à Verdun, presque une génération entière qui restera marquée par l’horreur des combats. Des combats dont la brutalité laissent de profondes séquelles chez les soldats touchés dans leur chair et dans leur esprit.

Plus de 300.000 morts, 400.000 blessés des deux côtés. Des corps pulvérisés empêchant les familles de faire le deuil. Par la violence qu’elle représente, sous toute ses formes, la brutalité, l’intensité et l’étendue des combats, le nombre de tués, de mutilés, Verdun demeure le symbole de la Grande guerre.

La « voie sacrée », sera empruntée par des millions de soldats pour rallier le saillant de Verdun.

L’industrie se met au service d’un gigantesque massacre avec environ 37.000.000 d’obus seront tirés, soit environ 4 obus par m².

Fort de Douaumond

Impacs d obus

Impacts d'obus.

On estime à 26 millions d'obus qui ont laminé les collines, fracturé les roches et rayé de la carte neuf villages.

Les forces en présence :

Côté français

le 21 février 1916 :
1 140 000 hommes,
281 pièces d'artillerie ;
le 28 mai 1916 :
1 727 pièces d'artillerie

Côté allemand 

le 21 février 1916 :
1 250 000 hommes,
1 257 pièces d'artillerie ;
le 28 mai 1916 :
2 200 pièces d'artillerie

 Chrono Bat de Verdun

Chronologie de la bataille de Verdun,1916

La bataille de Verdun chrono

 

L'avancée allemande

  • 21 février : attaque allemande sur la rive droite de la Meuse.
  • 25 février : prise du fort de Douaumont.
  • 26 février : prise de commandement de Pétain.
  • 6 mars : attaque allemande sur les deux rives.
  • 7 juin : le fort de Vaux est investi par les Allemands.
  • 23 juin : violente offensive (19 régiments) allemande - le village de Fleury tombe mais l'ouvrage de Froideterre résiste.
  • 11 juillet : ultime effort allemand vers Verdun mais le fort de Souville repousse l'assaut. L'état-major allemand renonce à poursuivre sa stratégie d'offensive.

La reconquête française

  • 26 février : le général Pétain est appelé pour réorganiser l'artillerie française et prendre les commandes de la bataille.
  • 17 août : reprise du village de Fleury.
  • 24 octobre : reprise du fort de Douaumont.
  • 2 novembre : réoccupation française du fort de Vaux.
  • 12 décembre : le général Nivelle remplace Joffre à la tête des troupes françaises.
  • 15-18 décembre : dernière offensive française, menée pour constituer une zone de sécurité autour des forts.

Cartes de la bataille de Verdun

Verdun l'enlisement2

 Verdun l'enlisement1

Front allemand : bleu

Front français : rouge

  Bataille de Verdun50

Verdun50

Bataille de Verdun51

Map of Verdun 1916

Map of Verdun 1916-1

Reconquêtes française Verdun

Voir le document :

Cartes Verdun

L'armement utilisé

 les munitions à Verdun-1

Munitions à Verdun

Le Miroir, 02 Avril 1916

Gros calibre verdun2

Gros calibre Verdun1

 Le Miroir, 9 Avril 1916

Mitrailleuses Vaux1

matrailleurs vaux2

 Le Miroir, 23 Août 1916

Obus Verdun2

Obus Verdun1

 Le Miroir, 23 Août 1916

Voir le lien :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/Artillerie lourde

Verdun, images de Guerre

 Verdun images de Gloire

 Pour la gloire de Verdun     Clairon de Dauomont

Lire le document :

http://gallica.bnf.fr/Verdun, images de guerre

Verdun Argonne

http://gallica.bnf.fr/Verdun Argonne

Voir les liens :

http://education.francetv.fr/site-thematique/dans-l-enfer-de-verdun-o12005

http://histoiregeo.wixsite.com/verdun

1-Verdun 23 01 1916

Concentration des troupes allemandes dans la plaine de la Woëvre, à proximité de la région fortifiée de Verdun.

Fay

 

Hindenburg1

Maréchal Hindenburg

Le maréchal Hindenburg remplace le maréral Falkenhayn en septembre 1916.

Voir le lien :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/Plan allemand

Attaque de la V ème armée allemande au nord de Verdun, sur la rive droite de la Meuse.

Verdun Fev 1916

 Avancée allemande en Février 1916

Colon Driant

Monument Col Driant

 http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/?q=content/emile-driant#overlay-context=

  Déluge de feu

Un déluge de feu !

P1015718

P1015720

Colonel Driant

3-Verdun 25 02 1916

Les troupes françaises se replient, abandonnant sur place de nombreuses pièces d'artillerie et du matèriel.

Verdun 1 bataille 1916

 Illustration Pétain

4-Verdun 11 03 1916

La bataille s'étend sur la rive gauche de la Meuse. Violents combats au Mort-Homme et au village de Cumières.

Cote 304

Cote304-1

Bombardement cote304

5-Verdun 12 03 1916

 Brancardiers

6-Verdun 13 03 1916

Guynemer dans le ciel de Verdun.

 Chaput Guynemer2

 Chaput Guynemer1

 Le Miroir, 20 Août 1916

  Guynemer 100

Voir le lien :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/Aviation à Verdun

 

Voir l'article sur Georges Guynemer :

http://87dit.canalblog.com/archives/2013/11/10/28393110.html

 

7-Verdun 10 04 1916

Verdun 2 avril 1916

 Verdun 2 avril 1916-1

Situation au 2 Avril 1916

Les français résistent avec acharnement aux poussées allemandes. Pétain déclare dans son ordre du jour : Courage, on les aura !

aff22 fr

 

On les aura. Charles Toché, 1916

 Pétain on les aura

 8--Verdun 01 05 1916

Joffre procède au remplacement de Pétain par le général Nivelle.

 Fort Douaumont 01 1916

Fort Douaumont 2015

9-Verdun 02 06 1916

Reddition du commandant Raynal : après une semaine de pilonnage, le fort de Vaux passe aux mains des allemands.

Les 22 et 23 juillet, les allemands utilisèrent des obus au gaz phosgène, un puissant gaz suffocant qui inprègne durablement les effets des combattants français.

Vaux le fort

 

Vaux galerie1   Vaux Galerie2

 

Les galleries du fort de Vaux 

Fort de Vaux 1916

  P1015708

P1015709

Pigeon fort de Vaux

 Héros à Vaux

 

Raynal image

 

L'Image de la guerre N°115 de janvier 1917

Voir le lien :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/playlist-histoires-14-18/Raynal

Patrie fort de Vaux

Lire les documents :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6313612d.r=.langFR

http://france3-regions.francetvinfo.fr/Vaux

 N7588160_JPEG_1_1DM

Notre journal, août 1931

N7588160_JPEG_2_2DM

10-Verdun 11 07 1916

Une attaque allemande se heurte à la résistance du fort de Souville. Les allemands ne sont plus qu'à 4 km de Verdun.

P1015700

P1015703

Fort de Souville

11-Reprise de Fleury du 6 au 18 08 1916

Lire le document :

Carnet de guerre d'un chef de section devant Verdun

Verdun est terrible

Capture4 juilet 1916

 3 ponts Verdun2

3 pont Verdun1

 Le Miroir, 20 Août 1916

 Bataille de Dauoumont

 12-Verdun 15 12 1916

Une vaste opération française est lancée avec succès pour dégager la rive droite de la Meuse.

Verdun reconquete fr

Bataille de Louvemont

 Verdun monument aux morts

Salut aux soldats de Verdun

héroique défenseur verdun

Médiale de Verdun

Médiaille de Verdun

 Scott Douanmont

 Affiche de Georges Scott

 Patrie Verdun

Lire le document :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k889074z/f1.image.r=

Les grands hommes de Verdun

http://www.lesfrancaisaverdun-1916.fr/theme-grands-hommes.htm

Pétain 15-16

Philippe Pétain, 1856 - 1951

Général 3 étoiles, 60 ans en 1916

Miroir Mangin   Pays de Fr g Nivelle

 Général Nivelle, 1856- 1924

 Mangin5

 Général Mangin, 1866 - 1925

Voir les liens :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/Pétain

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/Philippe-Pétain 

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/Robert Georges Nivelle 

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/Charles Mangin

Joseph Joffre

La Voie sacrée

voie sacrée mémorial

 

La voie ferrée est anéantie dès 1914. Pour transporter hommes et matériels on utilisa la route départementale longue de 55 km entre Bar-le- Duc et Verdun.

Villes traversées :

  • Bar-le Duc
  • Rumont
  • Chaumont-sur -Aire
  • Souilly
  • Vadelaincourt
  • Lemmes
  • Moulin Brulé
  • Verdun

Les territoriaux vont entretenir cette voie pendant 6 mois.

Flameng Verdun

6.000 camions transportent jour et nuit 15 à 20.000 hommes et 2.000 tonnes de munitions  par 24 heures sur 75 Km/7 m de large de Bar-le-Duc à Verdun (1 véhicule toutes les 5 secondes) : la noria.

8.200 territoriaux se relayent pour entretenir cette route large de 7 mètres.

Voie Sacrée9

Territoriaux Verdun

Territoriaux à l'entretien de la voie, peinture de Georges Scott

Voie sacrée Scott

Tableau de Georges Scott : la « Voie sacrée ».

 Voie sacrée40

Voie Sacrée NixévilleVoie sacrée 03 1916

 

Voie sacrée18

  Route sacrée Verdun1

Route sacrée Verdun2

L'Echo de Paris, 15 Avril 1916

Verdun Epinal

 Patrie voie sacrée

 berliet   camion panhard

 

Le CBA de Berliet a été le type de camion le plus utilisé lors de l’épopée de la « Voie Sacrée » de Bar-le-Duc à Verdun en 1916.

Maurice Ravel

Maurice Ravel revêtu d'une pelisse,

conducteur de camion sur la Voie sacrée durant l'hiver 1916

 

Volontaire en 1914, il refusa la légion d’honneur en 1920.
Musicien français. Dès le début de la guerre il cherche à s’engager dans l’aviation militaire mais, déjà exempté de service militaire en raison de sa petite taille (1,61m), il est refusé pour être "trop léger de 2 kilos". A force de démarches, il réussit finalement à se faire engager en mars 1916 comme conducteur d'un camion militaire qu'il surnommera Adélaïde, et avec lequel il aura un accident sur la "Voie Sacrée" près de Verdun entraînant sa démobilisation avant la fin des hostilités.

 

Lire le document :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63160306.r=.langFR

Voir les liens :

http://warartblog.wordpress.com/2014/06/11/la-grande-guerre-vue-par-georges-scott/

http://france3-regions.francetvinfo.fr/Route sacrée

http://france3-regions.francetvinfo.fr/Le Varinot train du front

MC14_voie sacrée

Verdun bataille de logistique

 Verdun bataille de logique2

Les Bretons à Verdun

12.000 bretons en première ligne à Verdun

 118 RI Verdun

Parcours du 118 ème RI à Verdun

Le 118 ème RI est stationné à Quimper et dispose d’une conscription cornouaillaise. Il sera des pires batailles, avec les autres régiments bretons comme le 116ème RI (Vannes), le 19ème RI (Brest) ou le 62ème (Lorient).

Les trois bataillons du 118ème arrivent ainsi fin mars 1916 dans le secteur de Verdun, avec les 116ème, le 19ème et le 62èm. Ce sont 12 000 Bretons qui veillent sur le secteur considéré à ce moment de la bataille comme le plus dangereux et le plus terrifiant de tout le frontde Verdun.

Depuis le 21 février 1916, les Allemands ont déclenché l’opération “Jugement” : ils veulent écraser l’armée française sous une pluie d’acier grâce à l’utilisation massive et concentrée de l’artillerie. Ce sera une gigantesque boucherie faisant 300 000 tués et 700 000 blessés en 10 mois.

Le 118ème s’installe dans le terrible “Ravin de la Mort”, le 30 mars 1916 pour y prendre position. Le nom donné à ce lieu par les soldats donne la mesure de ce qu’il incarne.

Ravin de la mort

Ravin de la mort4

 Poilus dans le ravin de la mort

Ravin de la mort2

 Ravin de la mort Miroir2

Ravin de la mort Miroir1

 Le Miroir, 7 Mai 1916

 Ravin de la Dame

 Le 116 ème RI de Vannes s'est illustré à Verdun le 17 Avril 1916 (Bras, Fleury, Douaumont) avec une perte de 75 hommes.

Les articles de presse

Février-Mars 1916 : Douaumont, rive gauche de la meuse.

 Les Annales Douaumont1

 Les Annales Douaumont2

 Les Annales, 25 Juin 1916

 Attaque All Verdun Le Miroir1 05 03 1916

Attaque All Verdun Le Miroir 05 03 1916

 Le Miroir, 05 Mars 1916

 Douaumont 25 02 -2

   Dauoumont 25 02-1

 Le Miroir, 04 Juin 1916

   Les héros de Douaumont

 Article paru dans Le Progrès de Finistère, le 4 mars 1916

 Juin-Juillet 1916 : Souville, Fleury, Vaux.

Rive droite rive gauche meuse2

Rive droite rive gauche meuse1

Le Miroir, 3 Juillet 1916

 

 Bretons la Guerre 23 juin 1916    Aux soldats de Verdun

L'Eclaireur du Finistère, 01 juillet 1916

Fort de Vaux

 La chute de Vaux est forcée

Souville Belleville1

 Souville,Belleville

Le Miroir, 27 Août 1916

 Le Miroir 3 Sept 1916

 Relève devant Verdun

Relève devant Verdun1

Le Miroir, 17 Septembre 1916

 

 

Les carnets de Verdun

Carnets de Verdun

Lire des extraits de cet ouvrage :

Carnets de Verdun

Les villages disparus

Vil détruits 1916

 Villages détruits

 Les villages détruits

 Villages détrits1916

 Bezonvaux

Bezonvaux 1

BEZONVAUX, 3

Fleury-devant-Douaumont

Fleury-devant-Douaumont

 

Voir le lien :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/Fleury

Louvemont

Louvemont village 1913

 

Louvemont église

Louvemont

Haumont

 

Haumont village

 

Haumont église

 

Avocourt

 Avocourt

Voir le lien :

http://tourisme-pays-verdunois.eu/villages-detruits9-villages-detruits/

La bataille de Verdun vue par la philatélie

Verdun 1916       

Verdun 1916 1939

Verdun, Porte Chaussée, émis en 1939

Ossuaire Douaumont

Timbre émis en 2006

Colonel Driant

Timbre émis en 1956

Voie sacrée timbre

Timbre émis en 1976

anniversaire Verdun

Timbre émis en 1956

50 ème anniversair victoire de Verdun

Timbre émis en 1966

 

Timbre centenaire de Verdun

Timbre du centenaire

 

Voir les timbres émis sur la Grande Guere :

http://www.phil-ouest.com/Series.php?Nom_serie=Guerre_1418

Chansons sur Verdun

 Chanson sur Verdun1

 Chanson de verdun2

 

Chanson de la woevre    Ils ne passeront pas2

  Les enfants de Verdun

Verdun on ne passe pas

soldats de verdun 1918

 

Voir l'article sur les chansons pendant la Grande Guerre :

http://87dit.canalblog.com/archives/2013/03/09/26603845.html

 

Bilan de la bataille de Verdun : 2.000 morts/jour pendant 6 mois !

Sur quatre hommes qui montent au front, un seul revient indemme !

Bilan Verdun

 Pertes Verdun

Nombre de morts français par mois en 1916

Bilan Verdun

 

Verdun cimetières

 

De nombreux soldas, tombés sur un champs de bataille de Verdun et de l'Argonne, reposent encore dans le sol qui fut témoin de leur sacrifice. Les cimetières nationaux où leurs glorieuses dépouilles ont été rassemblées, demeurent, plus que les ruines, plus que la terre aux blessures encore ouvertes en beaucoup d'endroits, comme une évocation singulièrement poignante de luttes meurtrières et de souffrances indicibles. Daignent les pèlerins du souvenir, après s'être recueillis aux lieux mêmes de la bataille, venir s'incliner au passage sur ces tombes, modestes, mais combien riches en leçons d'héroïsme !

Voir les liens :

http://www.lesfrancaisaverdun-1916.fr/

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/la-bataille-de-verdun

1916 ou l’année de rupture en matière d’utilisation de l’arme aérienne :

http://rha.revues.org/4102

Mobilisation industrielle et guerre totale : 1916, année charnière :

http://rha.revues.org/4072

Verdun 1916 : un choix stratégique, une équation logistique :

http://rha.revues.org/4122

Félix Valotton, 1865 -1925

Vallotton GV

http://www.lemondedesarts.com/DossierVallotton.htm

Verdun, tableau de guerre interprété, projections colorées noires bleues et rouges terrains dévastés, nuées de gaz,

1917. Huile sur toile. H. 114 ; L. 146 cm. Paris, musée de l’Armée, dist. RMN-GP. Inv. 21889, Eb 1518, achat, 1976, Succession F. Vallotton – Madeleine Lecomte du Nouÿ. 

En décembre 1917, Vallotton, pour peindre la bataille la plus meurtrière de toute la Grande Guerre, tente une expérience picturale où le symbole de la résistance de l’armée française à l’invasion ennemie apparaît sous une forme quasi abstraite. Je termine mon Verdun, essai d’expression par des droites, ce qui ne veut pas dire cubisme, mais représenter des forces n’est pas commode et la droite s’indique
elle-même pour ces tentatives, note l’artiste dans son journal tandis que son article, Art en guerre, rejoint la réflexion menée dans Verdun : Que représenter dans tout cela ? Pas l’objet, bien sûr, ce serait primaire, encore qu’on n’y manquera pas, et cependant un Art sans représentation déterminée d’objet est-il possible ? Qui sait ! ...Peut-être les théories encore embryonnaires du cubisme s’y pourront-elles appliquer avec fruit ? Dessiner ou peindre des « forces » serait bien plus profondément vrai qu’en reproduire les effets matériels, mais ces « forces » n’ont pas de forme, et de couleur encore moins. ». La longueur du titre pourrait être une manière de légitimer par les mots la métamorphose de son style. Il représente un champ de bataille en proie au déluge dont l’espace est structuré de façon géométrique. La composition s’organise autour de faisceaux lumineux colorés se croisant au dessus de flammes et de nuées de gaz en formant des triangles, tandis que sur la gauche s’abattent les lignes obliques de la pluie. La vision d’ensemble est celle d’un paysage de guerre où s’affrontent 
des forces antagonistes, la violence des intempéries et celle des hommes qui se battent. Le tableau concentre visuellement le déchaînement des moyens mis en oeuvre pour détruire l’adversaire, la violence extrême des combats provoquant la désagrégation du paysage et l’effacement de l’humain derrière la machine. Le peintre ne cherche pas à rendre compte des instants décisifs du combat mais à donner une image synthétique de la guerre, d’où toute présence humaine a disparu. En 1919, chez Druet, Vallotton expose Verdun en compagnie de 1914... Paysage de ruines et d’incendies rebaptisé La Marne et de L’Yser, autre paysage dans le style de ceux de Champagne, comme si ces différentes façons de représenter la guerre étaient également acceptables ou également incomplètes.
«Voilà bien la guerre des machines et de la science sans les éléments de pittoresque chers à la peinture militaire d’autrefois. Par des volumes savamment juxtaposés et des grands pans colorés, Vallotton fixe les aspects infernaux du combat moderne ; sombres volutes, flammes géantes, fusées tragiques, bouillonnements de gaz jaunâtres, telle est l’oeuvre que lui suggère le nom légendaire de Verdun.

Le Crapouillot, 1er avril 1919

Lire le document :

Vallotton Verdun

Cartes postales humoristique

Verdun carte51

Forain Verdun

Dessin de Forain

A la gloire de Verdun   Verdun carte50

Carirature Verdun

Ils n'ont pas eu Verdun !

 Hécatombe boche

26 Février 1916

http://www.fortiff.be/index.php

http://gallica.bnf.fr/Imagerie satirique sur Verdun

Figaro Bataille Verdun

Mémorial de Verdun

Mémorial Verdun3

 

Mémorial de verdun2

 Mémorial de Verdun intérieur

Lire le document :

Verdun dossier de presse

Verdun dévasté

verdun détruit

 Le panorama de la guerre, 24 juin 1915

Ruines Verdun Cathédrale5

La Cathédrale

Ruines Verdun Pl d'armes

Place d'armes

Ruines de Verdun3

Ruines de Verdun

Ruines Verdun Rue Jacobins

Verdun, rue des Jacobins

 Ruines Verdun maison2

Ruines Verdun Séminaire

 Le séminaire

Ruines Verdun maisons4

Ruines Verdun maisons1

Ruines Verdun maisonns3

 Verdun bombardé

http://verdun2016.centenaire.org/fr/verdun-1916-la-bataille-par-antoine-prost

F.Léger Verdun

 

 

Verdun regards croisés