Mots clés :

camouflage, Henri Bouchard, Jean-Louis Forain, Eugène Corbin, Abel Truchet, Auguste Herbin, Guirand de Scévola, Elie-Jules Le Goff, section de camouflage, faux arbres, fausses meules, atelier de Nancy, La Baïonnette, arbre-observatoire, Atelier de Châlons-sur-Marne, camouflage de chevaux, André Mare,

La section de camouflage, officiellement créée en 1915 par l’armée française, a pour vocation de dissimuler aux yeux de l’ennemi les troupes et le matériel militaire. Ce procédé marie les beaux-arts à la stratégie de guerre en profitant du talent d’artistes venus de tous horizons.

Dès la fin du mois d’août 1914, les premiers vêtements camouflés naissent d’une collaboration fructueuse entre Louis Guingot, peintre décorateur nancéen, et Eugène Corbin, administrateur des Magasins Réunis de Nancy. Pour dissimuler les couleurs voyantes des
uniformes français en ce début de guerre, Guingot, à partir d’une veste simple en toile, la peint selon une technique issue de son travail de décorateur. Il l’envoie par l’intermédiaire de Corbin aux Services des Armées de Paris qui découpent un échantillon de drap camouflé
avant de le lui retourner mais la veste léopard n’est pas adoptée car dans le même temps l’armée française crée un uniforme bleu horizon plus discret. La découverte de Guingot voit cependant dès 1915 une application dans le camouflage de l’artillerie. Au cours de la guerre,
sont créées différentes sections de camouflage dans laquelle sont mobilisés de nombreux peintres : André Mare, Jean-Louis Forain, Dunoyer de Segonzac, Jacques Villon (Gaston Duchamp, dit, 1875-1963).
Certains deviennent de véritables experts du camouflage à la fois des tenues et du matériel.

14-18 1 er équipe de camouflage

Artistes camoufleurs célèbres :

Pères du camouflage1

Pères du camouflage2

Les camoufleurs

Atelier d'Amiens, remise de décorations, le 14 avril 1916

Guirand de Scévola, Jean-Louis Forain, Abel Truchet

Henri Bouchard 1875-1960 :

Sculpteur français, né en 1875, Prix de Rome en 1901, il est engagé dans la section camouflage entre 1915 et 1918.
« Nous faisons ce que les Allemands n’ont pas encore trouvé, ils sont peut-être plus scientifiques, nous sommes plus ingénieux. » 
Le sculpteur Henri Bouchard est une figure importante de la section de camouflage. Sa maîtrise de la technique du trompe-l’oeil lui permet d’inventer des leurres plus vrais que nature. Qui se douterait que cet arbre en carton-pâte dissimule un soldat qui épie ? Prenant du galon au sein de la section camouflage, Bouchard participe à l’installation d’ateliers en Italie à l’automne 1917 et donne des conférences qui ont fait dire qu’il a été « l’un des meilleurs théoriciens de l’art du camouflage ».

Auguste Herbin, 1882-1960 : 

Peintre d’avant-garde proche des fauves et des cubistes, il est engagé dans la section camouflage en 1917, dans une usine d’aviation de la région parisienne. À la rigueur utilitaire de Bouchard s’opposent les licences poétiques d’Herbin. Dans ses projets de camouflage pour
avions, il utilise des procédés cubistes pour brouiller le regard : décomposition du réel, géométrisation des formes, fragmentation des ombres et des lignes, création d’une illusion de mouvement par le jeu dynamique des couleurs. Sans doute trop fantaisiste, sa proposition reste à l’état de dessin préparatoire.

Camouflage d'un avion

 Camouflage d'un aéroplane 3, 1917, Aquarelle et encre sur papier,

Jean-Louis Forain, 1852-1931 :

Classe 1872. Engagé volontaire à l'âge de 62 ans, le 12 février 1915. Caporal, puis sergent, puis sous-lieutenant au 1 er génie, inspecteur général de la section de camouflage. Croix de guerre, une citation, Chevalier de la Légion d'honneur à titre civil.

 forain camoufleur1

Carte d'inspecteut des équipes de camouflage sur le front, 1915-1918

forain camoufleur

 Forain (à gauche) peignant un canon de 75 à Sailly-aux-Bois, Somme, hiver 1914-1915

 

    Voir l'article sur Jean-Louis Forain :

http://87dit.canalblog.com/archives/2016/06/07/33928885.html

 

André Mare, 1885 - 1932

Andre Marre

André Mare

 Autoportrait, 1916

André Mare (1885-1932), dont le travail était de préparer et d'organiser le camouflage des positions d'artillerie, se présente comme un soldat. Il vivait près des lignes de front dans les mêmes conditions qu'un poilu ordinaire. Son style d'art était le cubisme, un style qu'il utilisait depuis 1912, initié par son ami Léger. Il met en évidence la minceur de son visage et de la casquette et autour du visage il organise des éléments symboliques pittoresques dominés par l'harmonie tricolore du drapeau français. Peu de temps après cet autoportrait, André Mare fut gravement blessé par un obus en installant des postes d'observation en Picardie. Il fit opéré par le médecin et auteur Georges Duhamel à Ressons. 

Marre camouflage4

 Canon 280 camouflé

Marre camouflage3

 La tranchée de Zillebecke

Marre camouflage2

 La position du canon

Marre camouflage1

L'orme de Vermezeele

Elie-Jules Le Goff, 1858-1938 :

Camoufleur à l'atelier de Nancy.

Ls frères Le Goff

Elie Le Goff père est au centre, entouré de ses fils morts à la guerre

Cimetière Saint-Michel, St-Brieuc.

   

Voir l'article sur les monuments aux morts en Bretagne :

http://87dit.canalblog.com/archives/2014/02/03/29111160.html

   

Georges Mouveau, 1878-1959 :

Mobilisé au 74 RIT de St-Brieuc. Sous-lieutenant au 1 er génie, il fait partie dès février 1915, de la 1 er équipe de camouflage. Il est l'inventeur du grillage de fil de fer revêtu de raphia coloré. Croix de guerre, une citation.

Autres artistes camoufleurs :

  • Joseph Pinchon, créateur de Bécassine
  • André Mare, atelier d'Amiens
  • Louis-Abel Truchet, directeur de l'atelier des Buttes-Chaumont, mort pour la France, le 9 septembre 1918.
  • Charles Berthold-Mahn, atelier d'Amiens
  • André Dunoyer de Segonzac, ateliers d'Amiens et Chantilly, croix de guerre, 4 citations.
  • Jean-François Flameng, atelier de Nancy
  • Paul-Maximilien Landowski, installe de nombreux arbres-observatoires dans la Somme, ateliers d'Amiens et Chantilly.

Les ateliers de camouflage :

En 1918, 3.000 officiers et hommes de troupes sont affectés au camouflage.

Les ateliers emploient des prisonniers de guerre allemands, des annamites, et plus de 10.000 femmes.

Les ateliers :

  • Paris
  • Chantilly
  • Epernay
  • Châlons-sur-Marne
  • Nancy

Les sections de camouflage :

  • Bergues
  • Noyon
  • Gueux
  • Bar-le-Duc
  • Belfort
  • Soissons
  • Epinal

 Atelier camouflage

Atelier de Châlons-sur-Marne, avril 1916

Fabrication de guérites, visibles à gauche.

Fabrication d'arbre-observatoires blindés, au centre.

Atelier camouflage2

Atelier de Nancy, 1 er mai 1918

Ouvrières travaillant à la confection de filets tendus sur des cadres posés au sol.

Atelier camouflage1

 Atelier de Nancy, 1 er mai 1918

Gauche : ouvrières peignant des toiles.

Droite : ébouillantage des toiles peintes pour fixer les couleurs.

Exemples de camouflage

Les exemples sont nombreux :

  • Dissimulation des voies de communication
  • Dissimulation des villes et usines
  • Edification de faux arbres, de fausses meules
  • Camouflage de pièces d'artillerie, d'avions, de bateaux, d'animaux, de bâtiments

Croquis camouflage dans meule

 Croquis d'Henri Bouchard

Poste d'observation et de mitrailleuse dans une meule de paille.

 Camouflage meule

Croquis d'Henri Bouchard.

Coupe transversale du camouflage d'une tranchée avec observateur.

Camouflage dans meule

 Meule de foin transformée en observatoire, Font italien 1917

Poste téléphonique camouflé

 Poste téléphonique camouflé.

Forêt de Laique (Oise)

 canonnire-camoufle-verdun-1917_9154554264_o

Canonnière camouflée près de Verdun, 1917

 Erection faux arbres

Les faux arbres          camoufleur arbres2

Deux obervateurs à l'intérieur d'un arbre-observatoire blindé, Oise, mars 1917

 

Arbre de camouflage

Faux arbre

 

 Camouflage arbre

 Le Miroir, 10 février 1918

Faux arbres2

Arbre-observatoire de Bitry (Oise), juillet 1917

Barraque camouflée

 Baraque camouflée, près d'Oulches (Aisne)

 camouflage canons

 Croquis d'Henri Bouchard.

Camouflage d'une pièce d'artillerie grâce à la mise en place d'une fausse butte de terre recouverte d'herbe, réalisée avec du grillage.

75 camoflage2

 

75 camoflage

 

 canons camouflés

La Guerre mondiale, 23 mars 1917

La frise des camoufleurs de Villain Henri (1878-1938)

Frise des camoufleurs2

Frise des camoufleurs3

Frise des camoufleurs1

Frise des camoufleurs

Le camouflage dans la presse

Camoufl la guerre documentée

 Haye et Paul d'Espagnat, La Guerre documentée N°49

Cahiers d'illustration sur des exemples de camouflage et de tromperie.

camoufleur arbres1

 Etapes de la fabrication d'arbres d'observation blindés.

La Guerre documentée N°49 p. 37

camoufl blouses

 La Guerre documentée N°49 p. 33

Silhouettes de soldats disposées sur le parapet d'une tranchée

donnant l'illusion d'une vague d'assaut.

 Fausses têtes de poilus

 La Guerre documentée, N°49 p. 34

Fausses têtes de soldats

 Faux canadiens

  Camouflage camions

 19170721-L__illustration-001-CC_BY(1)

camoufl j'ai vu

Le petit journal agric

 Groupe de soldats occupés à maquiller la robe d'un cheval.

 leurre

L'Image de la Guerre, décembre 1914

 

canon camouflé

  Excelsior, 19 mars 1917

Patrie mémoire d'un camoufleur

Reconstitution du relief en le surélevant d'une hauteur suffisante pour dissimuler une pièce d'artillerie à l'aide de toiles de camouflage. 

Lire les documents : 

http://centenaire.org/fr/une-arme-qui-trompe-mais-qui-ne-tue-pas

http://bibliotheque.ecolecamondo.fr/pdf/DE-PENFENTENYO_Margaux.pdf

Cubisme et camouflage

De nombreuses photos de cet article proviennent de l'ouvrage de Cécile Coutin : Tromper l'ennemi.

Lectures pour tous du 1 er mai 1918

 Lectures pour tous camouflage0

 Lectures pour tous camouflage1

Lectures pour tous camouflage2

Lectures pour tous camouflage3

Lectures pour tous camouflage4

Lectures pour tous camouflage5

Lectures pour tous camouflage6

Lectures pour tous camouflage7

Lectures pour tous camouflage8

 Le Miroir

 Miroir camouflage2

Le Miroir, 11 février 1917

 Route dissimulée

Le Miroir, 27 mars 1918

 Camouflage dans un cheval

Le Miroir, 10 février 1918

Voie ferrée camouflée

Le Miroir, 3 mars 1918

Canadiens camouflés

 Le Miroir, 26 mai 1918

camouflage amérique

 Le Miroir, 2 juin 1918

La Baïonnette, N°112 du 23 août 1917

 Baionnette camouflage0

Baionnette camouflage2

Baionnette camouflage4

Baionnette camouflage5

Baionnette camouflage6

 Baionnette camouflage3

Baionnette camouflage1

 Baionnette camouflage13

 Désenchanté.

Oui, mon vieux, mais...les Boches camouflent mieux...les communiqués.

Baionnette camouflage11

Baionnette camouflage12

La Ballade des Camoufleurs

La ballade de camoufleurs

 Baudry Pierre François Marie Léon (1897-1918)