Mots-clés :

Le Pèlerin, Eglise, aumoniers, journal, brancardiers, prêtre,

Lire les articles :

Les journaux du front

Gazette illustrée des Ardennes

Le Crapouillot, gazette poilue du caporal Jean Galtier-Boissiere

Le Pèlerin était un hebdomadaire Français fondé en 1873 par l’ordre des prêtres assomptionnistes catholiques. 

En France, et dans une large mesure en Belgique, les prêtres n’ont pas bénéficié de reports religieux afin d’éviter le service militaire. Ils étaient appelés de la même manière (en temps de paix) que les autres civils et n’avaient pas de statut spécial en tant que tels.

Pendant la guerre, cependant, en raison du sentiment général de solidarité nationale dans l’adversité et de l’unité affichée par l’Union Sacrée, le gouvernement de coalition en temps de guerre des laïcs et des catholiques, moins d’animosité a été affichée par les autorités de l’armée aux prêtres en service.

Ils servaient souvent comme brancardiers, par exemple, et agissaient en tant qu’aumôniers officieux. Les autorités supérieures de l’Église ont également cultivé leur image patriotique.

 road_lp_1

road_lp_5

road_lp_6

road_lp_3

road_lp_4

Source :

http://roadstothegreatwar-ww1.blogspot.com/2013/12/le-pelerin-french-catholic-magazine.html