Mots clés :

traités de paix, europe des traités, europe des Nations, traité de Trianon, Wilson, la Victoire, Alsace, le diktat de Versailles, traité de Saint-Germain-en-Laye, traité de Sèvres, la petite Hongrie, empire ottoman, Conseil des Quatre, traité de Neuilly, traité de Versailles, hôtel Trianon-Palace, Allemagne vaincue, signatures des traités, Franchet d'Esperay, les cartes,

La guerre s’achève officiellement avec une série de traités signés entre l’été 1919 et l’été 1920. Il s’agit d’abord du traité de Versailles avec l’Allemagne (28 juin 1919), puis des traités dits « de la banlieue parisienne » : les traités de Saint-Germain-en-Laye avec l’Autriche (10 septembre 1919), de Neuilly avec la Bulgarie (27 novembre 1919), du Trianon avec la Hongrie (4 juin 1920) et de Sèvres avec la Turquie (10 août 1920). Ces traités se complètent pour former un ensemble doté d’une architecture commune construite sur la base du traité de Versailles. En effet, nombre de leurs clauses renvoient à ce dernier. Les traités ne résolvent pas tous les problèmes. Des décisions restent à prendre sur des questions importantes concernant le devenir de certains territoires, sur les réparations de guerre, les protectorats…
Enfin, qu’il s’agisse des vaincus ou des vainqueurs, aucun état n’est vraiment satisfait de ces traités et chacun pense que ce qui n’a pas pu être obtenu au moment de leur élaboration pourrait l’être au moment de leur application.

La conférence de Paris s'ouvre en janvier 1919 pour non seulement sanctionner les vaincus, mais également négocier l'élaboration des traités de paix. Les vaincus sont exclus de la Conférence. Très rapidement, les décisions relèvent du Conseil des Quatre (États-Unis,
France, Royaume-Uni, Italie), au sein duquel les divergences et les tensions sont importantes quant aux moyens de traduire sous forme de clauses le règlement des conséquences du conflit ainsi que l’éradication définitive des causes de guerre en général.

En outre, dans le flou de leur formulation, les quatorze points de Wilson peuvent être interprétés très différemment. Les Alliés étant loin d’y adhérer, leur stratégie va consister à les interpréter à leur avantage. La politique de Wilson va donc se heurter aux intérêts de chaque nation, à la complexité géopolitique de l’Europe centrale et balkanique et à la volonté de chaque vainqueur d’assurer sa propre sécurité.

Principaux traités :

Du traité de Brest-Litovsk, signé dès avant la fin de la guerre entre les Bolchéviques et les Empires centraux, au traité de Lausanne (juillet 1923) conclu avec la Turquie, les puissances belligérantes ont signé entre elles pas moins de 16 traités de paix. Voici les principaux d'entre eux:

  • Brest-Litovsk (3 mars 1918) :

La jeune République bolchévique, issue de la Révolution d'Octobre en Russie, signe le traité de Brest-Litovsk avec les Empires centraux. Il met fin aux combats sur le front de l'Est mais la Russie perd une grande partie de ses territoires occidentaux au profit de l'Allemagne (Pologne, Pays baltes, Finlande notamment) et plus de 30% de sa population.

  • Versailles (28 juin 1919) :

Le traité signé dans la galerie des Glaces du château de Versailles met fin à la guerre entre l'Allemagne et les Alliés. L'Allemagne, qui n'a eu aucune voix au chapitre, est désignée comme seule responsable du conflit. Coupée en deux par le corridor de Danzig isolant la Prusse orientale, elle perd 15% de son territoire (dont l'Alsace-Lorraine restituée à la France) et 10% de sa population. Elle perd également toutes ses colonies et se voit imposer de lourdes "réparations" financières, notamment à la France. La Sarre est placée sous le contrôle de la Société des Nations (SDN) créée par le Traité à l?initiative du président américain Woodrow Wilson pour que les puissances règlent dorénavant leurs différents à l'amiable. L'Allemagne, humiliée, accueille avec une violente hostilité le "Diktat" de Versailles, qui nourrira une longue rancoeur et alimentera la propagande nazie.

  • Saint-Germain-en-Laye (10 septembre 1919) :

Le traité de Saint-Germain-en-Laye entre les Alliés et l'Autriche démantèle l'empire des Habsbourg, vieux de sept siècles, en une demi-douzaine d'Etats nouveaux ou partiellement nouveaux, selon le principe posé par le président Wilson du "droit des peuples à disposer d'eux-mêmes". Ce morcellement sera source de nombreuses tensions ultérieures. La Tchécoslovaquie réunit Tchèques, Slovaques, mais aussi d'importantes minorités allemande en Bohême ou hongroise en Slovaquie. La Roumanie s'agrandit de la Transylvanie et de la Bessarabie. La Yougoslavie réunit les Slaves du sud. La Pologne reçoit l'ancienne Galicie autrichienne ainsi que des territoires enlevés à l'Allemagne comme la Posnanie ou la Haute Silésie. De l'ancien empire, ne reste qu'une petite Autriche (83.000 km2 et 6,5 millions d'habitants) uniquement allemande et une petite Hongrie (92.000 km2 et 8 millions d'habitants).

  • Traité de Neuilly (27 novembre 1919) :

Le traité de Neuilly signé entre les Alliés et la Bulgarie, entrée en guerre en 1915 aux côtés de l'Allemagne, bouleverse les frontières du pays: des régions entières vont à l'ouest au nouvel État yougoslave, au nord-est à la Roumanie, et au sud à la Grèce qui reçoit la majeure partie de la Thrace occidentale.

  • Traité de Trianon (4 juin 1920) :

Le traité de Trianon ampute la Hongrie, séparée de l'Autriche depuis le 31 octobre 1918, des deux tiers de son territoire tandis que 3 millions de Hongrois se retrouvent à l'extérieur, dont la plus grande partie en Roumanie.

  • Traité de Sèvres (10 août 1920) et de Lausanne (24 juillet 1923) :

Le traité de Sèvres démantelant l'empire ottoman est rejeté par les nationalistes turcs rassemblés autour du général Mustapha Kemal, qui poursuit les combats contre les Arméniens, les Grecs et les Français. Par ses victoires militaires, le nouvel homme fort de la Turquie impose un nouveau traité aux Alliés qui sera signé à Lausanne, le 24 juillet 1923. La Turquie, devenue une république, conserve l'Anatolie et les Détroits mais perd toutes ses possessions arabes. La Palestine et la Mésopotamie passent sous mandat à l'Angleterre, la Syrie et le Liban à la France. La fin de l'Empire ottoman se traduit par un énorme échange de populations: près de 1,3 million de Grecs doivent quitter l'Asie mineure et près de 500.000 Turcs partir de Grèce.

 Europe 19-23

Europe 1923-3

L'europe des Nations

Les traités de 1919-1920 confirment la force du mouvement des nationalités.

L'explosion de l'Autriche-Hongrie donne naissance à la Yougoslavie, à la Pologne, à la Roumanie et à la Tchécoslovaquie.

La défaite de l'empire Russe donne naissance aux trois états baltes et à la Finlande.

L'empire ottoman éclate donnant naissance à la Turquie et à la Bulgarie.

Reste de nombreux problèmes des minorités nationales :

  • Allemands des Sudètes et Pologne.
  • Hongrois de Roumanie et Tchécoslovaquie.
  • Bulgares de Yougoslavie

Le traité de Versailles suscite de grandes espérances. La paix paraît garantie à long terme grâce à la sécurité collective.
Mais l’Europe reste en réalité divisée et considérablement affaiblie par la guerre. Le traité de Versailles divise les vainqueurs (par exemple, l’Italie n’a pas reçu certaines régions pourtant promises par les alliés durant le conflit), laisse la question des réparations en suspens, humilie l’Allemagne et compromet la reprise économique du continent européen.

La multiplication des frontières et la création d’états artificiels en Europe centrale notamment, ne règlent pas le problème des minorités nationales.

La paix est une question grave et même terrible.

Tous les continents du monde y sont intéressés.

Clemenceau, intervention à la chambre des députés, le 29 décembre 1918

 

  Les traités de Paix

 Versailles 04 03 1919

Le Petit Journal illustré, 04 Mars 1919

 Le Matin 17 03 1919

 Le Matin 17 03 1919-1

28 juin 1919 Versailles : France et l'Allemagne.

28juin 1919

 Nach Versailles

Lire le document :

http://gallica.bnf.fr/ark:/La Victoire

 armistice 1918

Ratification française du Traité de Versailles, le 13 Octobre 1919

 La Victoire

 Diktat clauses

Allemagne 1919

 Le Petit Journal Carte All

Signatures des traités

Le Petit Journal, 27 Juillet 919

Le Matin 29 juin 1919

Signature du traité de Versailles vue par le peintre William Orpen

Charger le document :

http://gallica.bnf.fr/Le Matin 29 06 1919

Echo de Paris 29 06 19

Les qutre

Maurice_Barres

Charger le document :

http://gallica.bnf.fr/L'Echo de Paris 29 06 1919

Le Petit Parisien 29 juin 1919

Charger le document :

http://gallica.bnf.fr/ark:/Le Petit Parisien 29 06 1919

 Le Journal 29 06 1919

Charger le document :

http://gallica.bnf.fr//Le Journal 29 06 1919

Express du midi 29 06 1919

Lire le journal :

http://images.expressdumidi.bibliotheque.toulouse.fr/1919/B315556101_EXPRESS_1919_06_29.pdf

Représentant Traité de Versailles

Lire le document :

http://www.clg-montesquieu-evry.ac-versailles.fr/.pdf

Clemencau traité de Versailles

 Wilson, Clemenceau and Lloyd George : 

You too have the right of self-determination.
Would you like your pockets being emptied before  or after your death ?

Contemporary cartoon by Th. Heine.

Caricature de Thomas Heine, parue dans le journal allemand Simplicissimus, 3 juin 1919. Un Allemand, aux poings liés, est représenté devant une guillotine, symbole du Diktat de Versailles. De gauche à droite ; sont représentés Woodrow Wilson, Georges Clemenceau et David Lloyd George.

  Diktat de Versailles1

 diktat

 Kamelote all

Le Petit Journal illustré, 7 Janvier 1917

Lire le document :

Peace treaties.ppt

Création de la Pologne

Le petit journal frontières ppologne

Le Petit Journal 22 février 1920

10 septembre 1919 Saint-Germain-en-Laye : France et  l'Autriche.

Trait__Autriche

Le Matin, 11 Septembre 1919

 Le Petit Journal 13 07 1919

allégories paix

 Le Petit Journal, 13 Juillet 1919

  Le Petit Journal il y a 1 an

Le Petit Journal, 09 Novembre 1919

 27 novembre 1919 Neuilly : France et la Bulgarie.

Dépèche de Brest 27 10 1919

La Dépèche de Brest, le 27 Novembre 1919

  Traité de Paix Bulgare

L'Ouest-Eclair, le 28 Novembre 1919

Traité de paix Bulgarie 1919

 Frontières Bulgarie 1919

 4 juin 1920, traité de Trianon : France et la Hongrie.

Trait__de_Trianon

Le Matin, 5 Juin 1920

Signature hongroise trianon

 Hongrie démentellement

  TrianonPalace1

L'hôtel Trianon-Palace transformé en hôpital anglais durant la guerre,

puis en lieu de réunion pour les conférences interalliées.

 Hotel Trianon GG

Au cours de la Première Guerre mondiale, l’hôtel fut utilisé comme hôpital supplémentaire, puis comme quartier général du Conseil Militaire Interalliés. Le 7 mai 1919, Georges Clémenceau dicta les conditions du Traité de Versailles dans le salon de réception qui, depuis cette date, porte son nom. Le traité fut signé quelques jours plus tard dans la Galerie des Glaces du Château de Versailles.

À l'issue de la Grande Guerre, le traité de Trianon (4 juin 1920), imposé à la Hongrie par les Alliés vainqueurs, organise le démantèlement de ce pays. Celui-ci doit céder la Slovaquie et d'autres territoires à la Tchécoslovaquie, ainsi que la Croatie au royaume des Serbes, Croates et Slovènes (première Yougoslavie) et la Transylvanie à la Roumanie. Le traité de Trianon, qui ôte à la Hongrie les trois cinquièmes de sa population d'avant-guerre, crée un traumatisme durable.

 Hotel Trianon2 GG

Congrès de Paix, 1919 

 Clémenceau Lyord Georges

10 août 1920, traité de Sèvres : France et l'Empire ottoman.

Trait__turc_14_Sept_1919

 Trait_turc

 Le Petit Journal, 11 Août 1920

 Traité de paix turc 1920

Traité de paix signataires turc

Carte turquie traité de paix 1920

 

La recomposition de l'Europe

La conférence des 4

La Paix traité de

 Les 14 Pt de Wilson

 Les 14 points du Président Wilson

Les cartes

Europe traités de paix

 Le peit journal frontières allemagne

Le Petit Journal Roumanie

 Roumanie traités 1919

  Le petit journal frontières bulgarie

 Frontières Bulgarie 1919

 Le Petit Parisirn Autriche

Le Petit Parisien Pays Baltes

Le Petit Parisien la syrie

   425477-2

Légende

Rhénanie

 Europe en 1914Forces alliées empires centrauxLes alliances : Triple Entente (en jaune) Triplice (en rouge).

Europe en 1923Morcellement de l’Europe centrale, avec garanties mutuelles d'indépendance politique et d'intégralité.

Traités de Versailles les étatsLa recomposition de l'Europe

 Traités 1919-1922

 Tech 1919

Pologne 1919

 Frontières actuelles de la Pologne

 Voir le lien :

http://ancienssaintcasimir.e-monsite.com/pages/2014-centenaire-du-debut-de-la-premiere-guerre-mondiale.html

Pologne 1923

Pays- Bas 1919

Urss 1918-1922

Unité Italie

Démembrement Autriche-Hongrie

 Création de la petite Hongrie

La hongrie 1919

 L'empire ottoman

MapMO1

Map MO2

Map Mo3

naissance turquie

 Turquie 1920

Le Petit Journal, 1 août 1920

Lire le document :

Chute de l'empire ottoman

 Eupope nouvelle

Chatiment des coupables

Voir le lien vers cette revue 1918 -1929 :

http://gallica.bnf.fr/L'Europe nouvelle

Traité de Paix de Brest-Litovsk, 3 mars 1918

Voir le lien :

http://www.jprissoan-histoirepolitique.com/articles/histoire-d-ailleurs/russie---urss/lapaixdebrest-litovsk3mars1918

Paix de brest litovsk

 

Traité de paix Brest Litovsk

Liens à visiter :

http://www.histoirealacarte.com/

http://www.alyon.org/generale/histoire/france/guerres/les traités

Lire le document :

La nouvelle donne mondiale

Clemenceau grandeurs et misères

Voir cette revue sur : 

http://gallica.bnf.fr/Grandeurs et misères d'une victoire

    

Voir le traité de Paix, front oriental :

Armistice et traité de Paix de Brest-Litovsk