Mots clés : 

La médaille militaire, La Croix du combattant militaire 14-18, La médaille coloniale, La médaille interalliée 14-18, La médaille commémorative de la bataille de Verdun 1916, La médaille commémorative des batailles de la Marne 1914, 1918, La médaille commémorative de la bataille de la Somme 1916, La médaille commémorative de la guerre 1914-1918, La Légion d'honneur, La Croix de guerre, médailles allemandes, médailles françaises, médailles belges, décorations militaires, croix de fer, médaile militaire, croix de guerre,

remise de décorations

 L'Image de la guerre, mai 1915

La citation

 Les Annales, 20 Mai 1917

Décorés aux Invalides

Aux Invalides, généraux et officiers décorés par le général Pershing

Décorations invalides2

 Remise de décorations aux Invalides, 3 Octobre 1918

Poilus décorés

 Poilus décorés

Moreau croix de guerre

 19150814-L__illustration-001-CC_BY

ulyse leman

un brave image

miroir croix de guerre

La médaille militaire

Le Petit Journal médaille militaire1

 Le Petit Journal médaille militaire2

 Médaille militaire GG

La Médaille militaire, d’un diamètre de 28 mm, est en argent.

Elle porte à l’avers l’effigie de la République avec cet exergue : « République française » et au revers, au centre du médaillon « Valeur et discipline ». Elle est surmontée d’un trophée d’armes.

Création le 22 janvier 1852 par Louis-Napoléon Bonaparte.

La Croix du combattant militaire 14-18

  Croix combattant volontaire3

 Croix à quatre branches en bronze, du module de 36 mm.

Gravure de Frédéric de Vernon.

Sur l’avers : un médaillon central rond, avec la légende  REPVBLIQVE  FRANCAISE  entourant l’effigie d’un Poilu casqué, repose sur une épée dressée verticalement sur les branches de la croix qui sont chargées de feuilles de laurier et de chêne formant relief.

Sur le revers : à l’intérieur du médaillon central, une branche de laurier est entourée par l’inscription COMBATTANT VOLONTAIRE

Les branches de la croix sont chargées de feuilles de laurier et de chêne formant relief.

La médaille coloniale

 Médailes coloniales

 Médaille ronde en bronze argenté ou en argent, du module de 30 mm.

Gravure de Georges Lemaire sur un dessin du peintre de la Marine Marie Saulnier de la Pinelais.

Sur l’avers : l’effigie de la République casquée et couronnée de lauriers entourée de la légende REPUBLIQUE  FRANÇAISE.

Sur le revers : une mappemonde posée sur un trophée militaire surmontant la légende MEDAILLE  D’OUTRE-MER.

La bélière uniface est formée de deux branches de lauriers.

La médaille interalliée 14-18, dite médaille de la Victoire, 1921

 Médaille de la Victoire

Médaille ronde en bronze, du module de 35 mm.

Gravure de Pierre-Alexandre Morlon.

Sur l’avers : l’effigie d’une victoire ailée, en pied et de face, tenant en main droite un rameau d’olivier et en main gauche une couronne de laurier.

Sur le revers : les initiales  R.F. encadrent un bonnet phrygien surmontant l’inscription LA  GRANDE  GVERRE  POVR  LA  CIVILISATION  1914 - 1918.

La médaille des victimes de l'invasion, 1921

Médaille des victimes de l invasion

Médailles rondes en bronze, en bronze argenté, argent ou vermeil et du module de 30 mm.

Gravure de Pierre Dautel.

Sur l’avers : une femme coiffée d’un foulard, mains liées et le regard tourné vers le mot  FRANCEétait représentée sur un fond de village ruiné, surmonté par une ligne de feu coupant l’horizon.

Sur le revers : l’inscription  AUX  VICTIMES  DE  L’INVASION – LA  FRANCE  RECONNAISSANTE était inscrite à l’intérieur d’une couronne de palmes portant les dates  1914 - 1918.

La médaille était surmontée d’une large b élière rectangulaire fixe, constituée par un motif de chaînes.

La médaille commémorative de la bataille de Verdun, 1916

 Médaille Verdun3   Médaille Verdun5

 Modèle Vernier Emile Séraphin

Médaille en bronze, d'un module de 27mm, cette médaille comporte sur l'avers la tête de la République casquée tenant un sabre à la main avec au-dessus la légende "ON NE PASSE PAS" et la signature VERNIER; sur le revers, la façade de la citadelle, surmontée du nom de VERDUN, entourée de palmes et en bas la date "21 FEVRIER 1916".

La médaille commémorative des batailles de la Marne 1914, 1918

 Médaille bat de la marne1   Médaille bat de la marne2

En bronze d'un module de 27mm, cette médaille comporte sur l'avers, la tête casquée tenant la poignée d'un sabre, avec au-dessus "LA MARNE".

Au revers, "SOLDAT DE LA MARNE" écrit en gros caractères avec en haut de la Médaille "1914" en bas "1918" entourée d'une couronne de lauriers.

La médaille commémorative de la bataille de la Somme, 1916 - 1940

Médaille de la somme

La médaille commémorative de la bataille de la Somme frappée par la monnaie de Paris, est une décoration associative Française destinée à distinguer les soldats Français où alliés qui ont pris part aux batailles de la Somme au cours des deux guerres mondiales : 1914-18 et 1940. Elle a été créée le 1er juillet 1956 pour regrouper les anciens combattants, association "Ceux de la Somme".

La médaille commémorative de la guerre 1914-1918, 1920

Après-guerre, de nombreuses médailles commémoratives sont créées : Médaille Commémorative Française de la Grande Guerre, Médaille Interalliée dite "de la Victoire, Croix du CombattantMédaille des Victimes de l'Invasion, Médaille Commémorative d'Orient,... Elles rendent hommage non seulement aux militaires, mais aussi aux civils emprisonnés, déportés ou pris en otage par les Allemands.

 Médiaille commémorative GG

Certificat attribué à un caporal dans les Tirailleurs algériens

Médaille com de la GG

Médaille ronde en bronze, du module de 30 mm.
Gravure de Pierre-Alexandre Morlon.

Sur l’avers : l’effigie de la République casquée de la bourguignotte ( le casque de 1914 ), couronnée de laurier et tenant en main gauche une épée.

Sur le revers : la légende  REPUBLIQUE  FRANÇAISE  entourant l’inscription GRANDE  GUERRE  1914-1918. 

Diplome croix du combattant

La Légion d'honneur

Le Petit Journal légion d honneur1

le petit journal légion d honneur2

Le Petit Journal 21 08 1904

 http://sourcesdelagrandeguerre.fr/?p=3312

La Croix de guerre 

La Croix de guerre instituée par la loi du 8 avril 1915 est en bronze florentin du modèle de 37 mm, à quatre branches, deux épées croisées.
Le centre représente à l'avers une tête de République au bonnet phrygien ornée d'une couronne de lauriers avec en exergue « République française ».
Il porte au revers l'inscription 1914-1915 (Art. 1er du décret du 23 avril 1915) 

Un décret du 23 avril, publié au Journal officiel du lendemain, précise les conditions d’attribution de la croix de guerre et en décrit le modèle (Bulletin des armées, 22-24 avril 1915) :

Article 3. La croix de guerre est conférée de plein droit aux militaires des armées de terre et de mer, Français ou étrangers, qui auront obtenu, pour faits de guerre, pendant la durée de la guerre contre l’Allemagne et ses alliés, une citation à l’ordre d’une armée, d’un corps d’armée, d’une division, d’une brigade, d’un régiment, ou une citation à l’ordre d’une unité correspondante.

Article 4. La croix de guerre est également conférée, de plein droit, aux civils et aux membres des divers personnels militarisés, qui auront été l’objet d’une des citations visées à l’article précédent.

[…]

Article 6. La croix de guerre est conférée, de plein droit, en même temps que la Légion d’honneur ou la médaille militaire, aux militaires ou civils non cités à l’ordre, dont la décoration aura été accompagnée, au Journal officiel, de motifs équivalant à une citation à l’ordre de l’armée pour action d’éclat.

Cette inscription sera par la suite modifiée et la Croix de guerre portera successivement les suivantes : 1914-1916, 1914-1917, 1914-1918.

remières croix de guerre

L'Image de la guerre, juillet 1915

Croix de guerre GG1

 Croix de guerre GG2

 Croix de guerre GG3

Croix de guerre GG4

 Croix de guerre GG5

 ASSOCIATION NATIONALE DES CROIX DE GUERRE ET DE LA VALEUR MILITAIRE

Miroir croix de guerre

LA CROIX DE GUERRE
Ce modèle est éelui qui a été définitivement adopté par le ministre de la Guerre.

Le Miroir, 9 mai 1915

Croix de guerre5

 Croix de guerre 1914-1918

Croix pattée en bronze florentin du module de 37 mm, à quatre branches, avec entre celles-ci, deux épées croisées, pointes en haut.

Gravure du sculpteur Albert Bartholomé. 

Sur l’avers : dans un médaillon circulaire, l’effigie de la République coiffée d’un bonnet phrygien orné d’une couronne de laurier, est entourée par un anneau portant la légende  REPUBLIQUE  FRANCAISE. 

Sur le revers : dans un médaillon circulaire, les millésimes  1914-1918.

  Croix de guerre GG

 Croix de guerre la guerre documentée1   Croix de guerre la guerre documentée

 La croix de guerre a 100 ans

La croix de guerre a 100 ans-1

Les chemins de mémoire, Août/Octobre 2015

Le Petit Journal Croix de guerre

Le Petit Journal Croix de guerre1

  Croix de guerre1

Croix de guerre2

 Almanach illustré du Petit Parisien 1917

Insignes de nos soldats

 

croix de guerre7

Lire les documents :

la premiere guerre mondiale et les décorations 

Décorations classées par ordre

  Hommes du jour Médailles militaires1

Hommes du jour Médailles militaires2

Hommes du jour Médailles militaires3

Trou croix de guerre

 19170623-L__illustration-003-CC_BY

 L'Illustration, 23 juin 1917

Les 3 médailles du haut sont françaises

Les autres sont belges avec la mention : L'union fait la force

 

19150424-L__illustration-008-CC_BY

 

Voir les liens : 

http://www.medailles1914-1918.fr/

http://www.france-phaleristique.com/accueil.htm 

http://marsouin5.skyrock.com/tags/eyIKgiO2Pix-1914-1918_1.html

http://histoiredelafrance.e-monsite.com/pages/content/les-decorations.html

http://memorialdormans.free.fr/Decorations.htm#LegionHonneur 

 Le ruban de la Victoire

Le ruban de la Victoire1

Le ruban de la Victoire2   Le ruban de la Victoire3

 Médailles allemandes et Austro-Hongroises

 Croix de guerre All Austro

Médailles Belges

 Décorations militaires belges1

Décorations militaires belges2

Lire le document :

Décorations officielles belges 14-18 

http://www.bel-memorial.org/sources/medals.htm

Croix de fer allemandes

la croix de fer

 Les Hommes du jour, 18 décembre 1915