Mots-clés :

Thann, monuments aux morts, Croix de guerre, destructions, François Flameng, Georges Scott, Sœur Basilide,

Lire les articles : 

Gerbéviller-la-Martyre en Meurthe et Moselle

 Bergues pendant la Grande Guerre

Village_et_rivière_(Thann)

Thann sur la Thur

7 août 1914 : les troupes françaises entrent à Thann (Haut-Rhin),

Première ville d’Alsace définitivement libérée pendant la Grande Guerre. Thann devient le siège de l’administration militaire française dans les territoires reconquis de l’Alsace.

Carte Thannfront_alsace_bonneau

 Mouvement des troupes, 7-13 Août 1914

car

 Carte Thann GG 1915

 Ligne de front 1915

La commune alsacienne de Thann, devenue allemande en 1870, est restée très attachée à la France. Au moment de la déclaration de guerre en 1914, toute l’Alsace est allemande. Une semaine seulement après le début la guerre, les troupes françaises entrent à Thann et occupent la ville. Malgré une contre-attaque allemande, la commune est défendue par les chasseurs alpins et, à partir du 14 août 1914, revient dans le giron de la France.

Dès lors capitale de l’Alsace française, elle reçoit à ce titre plusieurs fois la visite du maréchal Joffre.

En janvier 1915, les combats pour la possession de la ville s’intensifient et Thann subit plusieurs bombardements successifs.

Dès le début de la guerre, la ville compte déjà beaucoup de destructions : maisons, gare, usine de produits chimiques, rues bombardées ne forment plus qu’un amas de ruines.

Située à 730 mètres de la ligne ennemie, l’église Saint-Thiébault reçoit quant à elle plusieurs obus qui n’endommagent que très peu sa façade.

https://collections.musee-armee.fr/thann-ville-martyre/

Le 17 août 1919, Thann reçoit la Croix de guerre.

Croix de guerre 14

Communes Croix de Guerre 14-18 

Sœur Basiline

Sour Thann

Une religieuse... Soeur Basilide fait partie des rares femmes qui ont obtenu la légion d'honneur et la croix de guerre pour acte de bravoure pendant la 1ère guerre mondiale...

Soeur thann

Aquarelle de Charles Duvent, octobre 1915.

Le peintre officiel Charles Duvent (1867-1940), peintre en mission du ministère des Affaires étrangères aux armées, réalise un Portrait de sœur Basiline, « l’héroïne de Thann ».

Pendant le premier bombardement du village, cette sœur de Saint Vincent de Paul transfère les blessés de l’hôpital de Thann pour les mettre à l’abri dans une cave. Pour son action, elle se voit décerner la croix de la Légion d’Honneur ainsi que la croix de guerre par le gouvernement français. 

Thann avant guerre

Than av guerre

Thann av guerre3

 ThannGG26

Thann av guerre1

 ThannGG11

ThannGG32

ThannGG30

 ThannGG14

ThannGG38

ThannGG8

ThannGG39

ThannGG20    ThannGG21

 Thann av guerre2

 ThannGG35    ThannGG33

Thann GG4

ThannGG16    ThannGG22

 Thann bombardée

Thann flaming

François Flameng (1856-1923), Thann, 16 janvier 1916

Thann Scott

Georges Scott (1873-1942) représente l’Eglise de Thann en août 1917.

Un poilu affecté sur le front de l’Argonne à cette époque témoigne :

« Toujours le même train de vie plutôt agréable : on ne se croirait pas en guerre.

Cependant dans la direction de Thann, on entend des éclatements de bombes. Thann charmante petite ville qui comptait bien 800 habitants avant la guerre, en a conservé à peu près la moitié. […] L’église, ancienne collégiale, vraie petite cathédrale, est intacte, très belle.

Les visiteurs n’y manquent pas ».

 ThannGG24

 Guerre euro Alsace3

Guerre euro Alsace4

ThannGG71

 ThannGG72

Guerre euro Alsace6

ThannGG36

ThannGG23

 ThannGG80

 Promenade Scheurer-Kestner

ThannGG15

ThannGG31

 Thann bombardé5

 

Thann bombardé4

Thann bombardé2

Maisons détruites

Thann bombardé3

Thann bombardé1

 Maisons détruites

ThannGG81

 ThannGG83

Maisons détruites

ThannGG82

Thann85

 Maisons détruites

ThannGG84

 ThannGG70

Moument aux morts

ThannGG29

ThannGG27

Monument mortsThann

Ce monument fut détruit en 1940 et remplacé en 1951.

Voir les liens :

https://www.commune-mairie.fr/photos-premiere-guerre-mondiale/thann-68334/