Mots clés :

lettre, courrier, colis, franchise militaire, correspondance militaire, censure, carte en franchise, carte-lettre de l'espèrance, lettres du front, wagon poste, poste, 

Le courrier maintient le contact entre le soldat et ses proches. Il est indispensable pour le moral du combattant. Il prend toutes sortes de formes : lettres, cartes postales, bulletins de santé... Cette correspondance est gratuite : il suffit d'expédier son courrier avec la mention FM= Franchise Militaire ou Correspondance militaire.

Les colis sont importants car il permettent d'améliorer l'ordinaire du combattant. Ils viennent de la famille, des marraines de guerre. Ils se composent le plus souvent de nourriture : charcuterie, chocolat, sucre, boites de lait, de vêtements chauds : chaussettes, manteaux, de petits matériels : papier, encre, enveloppes, fil, aiguilles...

En 1915 ... 

150.000 à 200.000 colis sont échangés chaque jour , soit 75 millions de paquets en un an.

(22 juin) Loi qui autorise les familles de 4 enfants, qui bénéficient des allocations militaires à envoyer gratuitement et une fois par mois, un paquet de moins d’1 kg, vers le front.

(Décembre) Loi qui autorise l’envoi gratuit de colis /paquets aux militaires de la zone des armées pour la période de fin d’année.

(29 décembre) 590.000 colis/paquets traités ce seul jour (Pic de l’année).

colis de noel

 Le Petit Journal, 24 décembre 1916

a parcel from home

19150213-L__illustration-008-CC_BY

19100301-L'evenement_illustre__revue_hebdomadaire__documentaire__artistique_et_litteraire-015-CC_BY

 

m le maire d'Etampes GG

Carte de Louis Coutellec d'Etampes, prisonier à Munster remerciant le maire de son colis, le 4 mars 1917

A M le maire d'Etampes GG

 

Carte de Marcel Bosc d'Etampes, prisonnier à Landshut demandant au maire un colis de provisions,

décembre 1915

Le règlement 

15-07-27_courrier-censure_affiche_lightbox

 Applicable au 10 Août 1915

Toutes les lettres ou cartes sont soumises au contrôle d’un officier d’état-major régimentaire, puis à chaque étape de son acheminement.
Les courriers prélevés sont remis aux autorités supérieures pour un contrôle statistique, puisqu’aucune indication stratégique, de lieu, d’opérations ou de mouvements de troupe ne doit être mentionnée.
Un rapport est par ailleurs établi chaque semaine sur le moral des troupes au vu de la teneur des lettres examinées. C’est sans compter sur les codes utilisés par certains soldats pour contourner le contrôle et communiquer avec leurs proches, d’autres écrivant dans un patois difficile à traduire par l’officier de relecture.

La censure (Anastasie) est mise en place dès août 1914. Des officiers sont chargés de contrôler, au hasard à cause du trop grand nombre de lettres, une partie des correspondances venant du front et de l'arrière. Les soldats ont interdiction de mentionner leur numéro de régiment, le lieu où ils se trouvent, d'évoquer les combats, de donner les chiffres des pertes, de porter un jugement sur un officier, d'avoir des propos défaitistes ou pacifistes.

La censure a pour objectif de maintenir le moral et de ne pas divulguer des informations à l'ennemi. Chaque semaine, les censeurs établissent un rapport sur le "moral des troupes" après la lecture des lettres. Les familles craignent de recevoir leur courrier avec la mention "le destinataire n'a pu être touché à temps". Cela signifie que le soldat est mort, blessé, disparu ou prisonnier.

 

crrespondance aux armées carte

 Carte en Franchise de type A1 (14,4x9cm) avec drapeaux.

Cette carte de type A1 comporte 6 drapeaux : ceux de la France, Belgique, R-U, Russie, Serbie, Monténégro.

Certaines en comportent 7 puis 8 avec l’augmentation du nombre d’alliés (Italie, Japon, Etats-Unis).

Le dessin des drapeaux, les textes ainsi que les papiers présentent une multitude de différences.

 correspondance aux armées5

 Carte en Franchise de type B.

correspondance aux armées4

 Carte-Lettre de l'espérance 

Carte lettre de l'espérance12

 Carte-Lettre de L’espérance comportant au verso un dessin «en Alsace récompenses méritées»

Carte letrre de l'espérance1

De nombreuses Cartes-Lettres dites «de l’espérance» ont été émises. Sur le recto un timbre est pré-imprimé en médaillon, représentant une semeuse ou l’effigie de Joffre. Tantôt des dessins figurent au recto ou au verso. Des modèles doubles, issus de carnets ont été disponibles. Il y eut également des formats type cartes postales.

13-août-1916

 Le Petit Journal, 13 août 1916

ptt logo 1914

 Elément décoratif de style « Art nouveau » Sigle PTT, 1900-1920

nos soldats en italie

L'Image de la guerre N°161 de décembre 1917

 

lettre au pays

 

 bureau de la poste aux armées

Dépôt de colis et paquets dans un « bureau de poste » aux Armées sur le front (non daté)

 

bureau du vaguemestre 1916

 

Bureau du vaguemestre du QG de la 5e armée. Marne, 14 mai 1916.

 

 bureu postal 81

Lettres du front

Lettre du front

Lettre du front

Lettre du front1

Lettre du front2

L'Image de la guerre, juin 1915

Lettre du front3

Lettre du front4

 Lettre du front6

L'Image de la guerre, mai 1915

Lettre du front10

lettre poilu morlais

lettre poilu morlais1

 

 Le Petit Journal La Poste

Le Petit Journal La Poste1

le facteur espèrence

15-07-27_courrier-censure_carte-partition_lightbox

st désiré

 

Lire l'article sur Les Postes et Télégraphes :

http://87dit.canalblog.com/archives/2014/05/05/29805683.html