Mots clés :

73 RIT, 74 RIT, 76 RIT, 79 RIT, 80 RIT, 87 DIT, biniou, bombarde, Bretagne, Général de Mitry, Normandie, Ypres.

                        Organisation du 87 DIT

 

Organisation 87 DIT

73 RIT

73 RIT photos 1914

Opérations du 73e Régiment d'infanterie territoriale :

Guingamp, Le Havre, Les Flandres, Ypres, Saint-Julien, Boeringhe, Korteker-Cabaret, Pilkem.

Le 73e d’infanterie territoriale est d’origine bretonne, il se recrutait parmi les rudes populations des Côtes-du-Nord. Peu d’apparence, ces gars bretons,    surtout sous l’uniforme. Corps trapu, sans élégance naturelle ou acquise, âme difficile à pénétrer, défendue encore par la particularité du langage. Parfois aussi, hélas ! Une tendance fâcheuse à boire. Mais ce sont des gens d’une résistance extraordinaire, dur à la souffrance, et dès qu’ils se sont donnés, d’un dévouement sans bornes, tenaces comme personne, très sensibles à l’honneur.

Lire l'historique sommaire de ce régiment : 73 RIT

Ordonnance du général de Mitry, le 27 Octobre 1914 :

De Mitry Général

« Des défaillances se sont produites récemment dans certains corps territoriaux, aucun fait de cette nature ne devra se produire à l’avenir. Je suis décidé à les réprimer avec la dernière énergie. Tout chef qui verra un de ses hommes reculer devra immédiatement lui brûler la cervelle. De plus un régiment de cavalerie sera mis sous vos ordres pour arrêter tout mouvement de repli au combat et assurer la police du champ de bataille ; il emploiera la force pour ramener les hommes à leur devoir ; s’ils n’ont la mort par-devant, ils l’auront par derrière. Vous voudrez bien aviser les troupes sous vos ordres de ces dispositions et en assurer la rigoureuse exécution. »

Voir la composition de l'état major de ce régiment : Composition du 73 RIT

 Monument aux morts Guingamp

Monument aux morts de Guingamp

 Ruellen

Citation au tableau d'honneur, mort pour la France.

 Voir le site suivant recensant 790 soldats de ce régiment décédés aux combats :

http://www.memorial-genweb.org/73 R.I.T.

Seules les 300 premières réponses sont affichées sur la première page, vous pouvez affiner votre recherche en renseignant le début du nom recherché dans le champ :

Précisions éventuelles
Nom commence par :


Pendant la Première Guerre mondiale, le 73e régiment d'infanterie territoriale de Guingamp fut doté de bombardes et de binious par son commandant, le lieutenant-colonel Aymar de Quengo de Tonquédec. Le magazine « L'Illustration » choisit un couple de sonneurs pour faire la couverture de son numéro du 3 juillet 1915.
Photo devenue symbolique de l'engagement des Bretons dans la Première Guerre mondiale

cornemuse 73 rit    bombarde 73 rit

sonneur bretons

Deux sonneurs breton sur le front.

Le colonel d'un régiment de territoriaux, du recrutement de Bretagne,

a adjoint à ses tambours et clairons

les deux intruments de la vieille Armorique.

 

Voir l'article sur Musique au front :
74 RIT

Ceux du 74 RIT

Opérations du 74e Régiment d'infanterie territoriale :

Saint-Brieuc, Dunkerque, Belgique, Yser, Ypres, Langemarck.

Le 5 octobre 1914, le régiment s’embarque au Havre pour Dunkerque, à bord des paquebots La Lorraine, Niagara et New Haven, et après un débarquement rendu difficile par l’état de la mer, il est dirigé vers Saint Omer.

Paquebot La Lorraine

Lorraine II

Caractéristiques de "La Lorraine" :

Chantiers & Ateliers de Penhoët, Saint Nazaire
Mis à flot : 20.09.1899  
Entrée en flotte : 08.1900
En service : 12.08.1914  
Retiré : 25.09.1917  
Caractéristiques : 11 168 tjb ; 4 202 tpl ; 170 x 18,26 m ; 22 000 cv ; 2 moteurs à pilon, triple expansion, 4 cylindres ; 21,5 nds, 20 nds en service ; 2 hélices ; 2 cheminées ; 2 mâts ; coque acier ; 446 passagers en premières classes, 116 en secondes et 552 en troisièmes. 

11.08.1900 : mis en service sur la ligne Le Havre – New York
25.07.1914 : dernier voyage sur la ligne avant la guerre    
12.08.1914 : réquisitionné, converti en croiseur auxiliaire sous le nom de Lorraine II 

Paquebot Le Niagara

Niagara

Caractéristiques du "Le Niagara" :

NIAGARA était l'ex CORSE lancé le 16 Mai 1908 aux chantiers de Saint Nazaire pour les Chargeurs Réunis.
 
Longueur 148 m  Largeur  17 m  2 hélices 8481 tx 

Paquebot Newhaven

Newhaven1Newhaven

Navire français ayant servi de navire-hôpital sous pavillon britannique, rendu à la France en 1919 

Caractéristiques du Newhaven :

Forges et Chantiers de la Méditerranée, au Havre
Lancé : 19 décembre 1910
En service : 03 juin 1911
Démoli : 1949
Caractéristiques : 1 888 t ; 92 m ; 9 000 cv ; 24 nds ; à turbines ; 3 hélices 

Visiter le site sur les navires de grande guerre :

http://www.navires-14-18.com

Le 14 Octobre 1914 le Colonel CHAUVEL adressait cet appel à ces vieux poilus du 74° :

Le 74° saura donner la mesure de sa valeur par son calme, son entrain et son endurance, dans les circonstances particulièrement difficiles.

 Chauvel« Français de Bretagne, vous avez montré une fois de plus que voue êtes toujours les dignes ascendants de ceux qui ont immortalisé votre Province devant l’Histoire ! Nous voici en Belgique, tâchons de faire sentir à cette brave nation, qui a tout sacrifié pour le salut de la France que nous venons pour la sauver. »

Lire l'historique sommaire de ce régiment :

74 RIT

Histo 47 rit

 Voir la composition de l'état major de ce régiment :

composition du 74 RIT

 Monument aux morts1 St Brieuc

Monument aux morts de Saint-Brieuc

Œuvre du sculpteur Françis Renaud (1887-1973), ce monument aux morts fut inauguré le 15 juillet 1923 dans les jardins des Promenades derrière le Palais de justice. D'une longueur de 13 m (20 m aujourd'hui), et 7,50 m de hauteur en son centre, le monument a coûté 80.000 F à la municipalité. La statue d’une hauteur de 3,40 m représente une figure allégorique, Victoire aux ailes entrouvertes. 692 noms sont inscrits sur ce monument.

La Touche

 Laroque

 Armand Fraval

Citations au tableau d'honneur, mort pour la France.

 Victor Courtel Lieut

Lieutenant Victor Courtel, tué à l'ennemi à Languemarck, le 10 Novembre 1914.

Victor Coutel (1876-1914) habitait avec ses 4 frères ( Jean marie, Joseph marie, Mathurin et Francois) et ses 5 sœurs (Marie josephe, Marie francoise, Marie louise, Césarine et Hortense ) le hameau du "Gasset" en La Prenessaye .
Son frère François, Maréchal des Logis (1890-1918) décèdera en 1918 au front. 

Voir le site suivant recensant 688 soldats de ce régiment décédés aux combats :

http://www.memorial-genweb.org/74 R.I.T.

 Seules les 300 premières réponses sont affichées sur la première page, vous pouvez affiner votre recherche en renseignant le début du nom recherché dans le champ :

Précisions éventuelles
Nom commence par :

Voir le journal de tranchée Le Bataillon de ce régiment :

http://87dit.canalblog.com/Le Bataillon

 Bat 74

76 RIT

Opérations du 76e Régiment d'infanterie territoriale :

Vitré, Les Flandres, Ypres, Boesinghe, Paschendaele, Westroosbeke, Korteker, Het Sas.

Lire l'historique sommaire de ce régiment : 

76 RIT

Voir le lien :

http://www.dumoul.fr/mili/14-18/regiments/76eRITal/historique/historique.php

En janvier 1918, le 76e R.I.T était définitivement dissous. Inutile de conclure sur un dithyrambe. Les faits parlent d’eux-mêmes.

Au reste, voici le tableau des récompenses distribuées : 2 croix d’officiers de la légion d’honneur,11 croix de chevalier de la légion d’honneur, 36 médailles militaires, 12 citations au corps d’armée, 164 citations à la brigade, 238 citations au Régiment.

Quel corps territorial en a d’avantage à son actif ?

 Monument aux morts1 Vitré

Monument aux morts de Vitré, œuvre de Jean Boucher  (1870-1939).

Voir le site suivant recensant 482 soldats de ce régiment décédés aux combats :

http://www.memorial-genweb.org/76 R.I.T.

Seules les 300 premières réponses sont affichées sur la première page, vous pouvez affiner votre recherche en renseignant le début du nom recherché dans le champ :

Précisions éventuelles
Nom commence par :

Voir le journal de tranchée Face aux Boches de ce régiment :

Face aux boches

Voir l'article sur Face aux Boches

http://87dit.canalblog.com/archives/2016/04/17/33676275.html

79 RIT

Opérations du 79e Régiment d'infanterie territoriale :

Granville, Ypres, Zonnebecke, Paschendaele, Bixchoote, Maison du Passeur, Driegrachten.

GranvilleHommage de L'Ouest Eclair, 18 Mai 1939 

 

Le 79 RIT s'est illustré à la Maison du Passeur : voir l'article 

http://www.canalblog.com/La maison du Passeur

 

Lire l'historique sommaire de ce régiment : 

79 RIT

Par ordre en date du 11 mars 1916, la 87° division territoriale d’infanterie, dont faisait partie le 79° RIT, est citée à l’ordre de l’armée dans les termes suivants :

 « a pris part à toutes les opérations qui se sont déroulées à X…, depuis le mois d’octobre 1914. Par sa ferme attitude au feu au cours de violents combats, aussi bien que par son endurance dans un service de tranchées très pénible, s’est montrée l’égale des troupes les plus solides.

Chargée, sous le commandement du général JOPPE, pendant les plus mauvais mois de l’hiver, de la défense d’un secteur que les intempéries, le terrain marécageux, les bombardements répétés et intenses de l’ennemi rendaient particulièrement difficile, a donné des preuves constantes du superbe esprit de devoir de dévouement qui l’anime toute entière »

 Monument aux morts Granville

Monument aux morts de Granville

Œuvre du sculpteur VEREZ, Georges (1877-1933), né à Lille (Nord).

Type de matériau : bronze

Inauguration le 6 août 1922.

Vignon

Lancesseur

Citations au tableau d'honneur, mort pour la France.

 Voir le site suivant recensant 395 soldats de ce régiment décédés aux combats :

http://www.memorial-genweb.org/79 R.I.T.

Seules les 300 premières réponses sont affichées sur la première page, vous pouvez affiner votre recherche en renseignant le début du nom recherché dans le champ :

Précisions éventuelles
Nom commence par :

80 RIT

Opérations du 80e Régiment d'infanterie territoriale :

Saint-Lô, Bergues, Boesinghe, Paschendoele, Yser, Bixchoote.

Lire l'historique sommaire de ce régiment : 

80 RIT

80 RIT témoignageBuissot Armand

Monument aux morts St_Lo

Monument aux morts de Saint-Lô

Œuvre du sculpteur GRISARD, Henri-Désiré (1872- ), né à Paris.

Type de matériau : bronze .

Inauguration le 2 Octobre 1921.

Choqueuse

 Cauville

Citations au tableau d'honneur, mort pour la France.

Voir le site suivant recensant 547 soldats de ce régiment décédés aux combats :

http://www.memorial-genweb.org/80 R.I.T.

Seules les 300 premières réponses sont affichées sur la première page, vous pouvez affiner votre recherche en renseignant le début du nom recherché dans le champ :

Précisions éventuelles
Nom commence par :

 Voir le site listant les régiments bretons pendant la Grande Guerre :

http://www.genealogie22.com/guerre-14-18

Hommage aux bretons

 

Les bretons dans la guerre1

 

Les bretons dans la guerre2

 Article paru dans Le Progrès du Finistère, 18 mars 1916