Mots clés :

Morhange, Mulhouse, Europe en 1914, Jules André Peugeot, sous-lieutenant Mayer, avancée allemande, mobilisation, prise de Mulhouse, Général Pau, bataille de Morhange, Gallieni, Paris bombardée.

L'Europe en 1914-1

1914 engrenage

 Dates de déclaration de guerre :

  • 1 er août 1914 Déclaration de guerre de l’Allemagne à la Russie
  • 3 août 1914 Déclaration de guerre de l’Allemagne à la France
  • 3 août 1914 Déclaration de l’Allemagne à la Belgique
  • 4 août 1914 Déclaration de l’Angleterre à l’Allemagne
  • 5 août 1914 déclaration du Monténégro à l’Autriche-Hongrie
  • 6 août 1914 Déclaration de l’Autriche-Hongrie à la Russie
  • 6 août 1914 Déclaration de la Serbie à l’Allemagne
  • 11 août 1914 Déclaration du Monténégro à l’Allemagne
  • 12 août 1914 Déclaration de la France à l’Autriche-Hongrie
  • 12 août 1914 Déclaration de l’Angleterre à l’Autriche-Hongrie
  • 23 août 1914 Déclaration du Japon à l’Allemagne
  • 25 août 1914 Déclaration de l’Autriche-Hongrie au Japon
  • 28 août 1914 Déclaration de l’Autriche-Hongrie à la Belgique.

Les premières batailles en août 1914 :

  • Bataille de Sarrebourg (18 - 20 août 1914)
  • Bataille de Lorraine (20 - 22 août 1914)
  • Bataille de Neufchâteau (21 - 25 août 1914)
  • Bataille de Longwy (22 - 23 août 1914)
  • Combat de Rossignol (22 août 1914)
  • Combat de Virton (22 août 1914)
  • Bataille du Cateau (26 août 1914)
  • Bataille de Guise - Saint-Quentin (29 août 1914)

Les batailles en septembre 1914 :

  • Bataille du Grand Couronné de Nancy (4 - 13 septembre 1914)
  • Bataille de l’Ourcq (5 - 10 septembre 1914)
  • Bataille de la trouée de Revigny (5 - 14 septembre 1914)
  • Bataille des Hauts de Meuse (18 - 25 septembre 1914)

Ces premiers mois de guerre furent d'une violence extrême.

Nombre de morts en :

  • Août : 84.500 dont 27.000 le 22 Août 1914
  • Septembre : 99.000
  • Octobre : 46.000
  • Novembre : 38.300
  • Décembre : 33.300

Tous ces mois sont supérieurs à la moyenne mensuelle qui est de 27.000/28.000.

 pertes par mois

Le premier tué à l'ennemi fut le caporal Jules André Peugeot.

JONCHEREY : LES DEUX PREMIERS MORTS

Mais l’incident de frontière le plus dramatique est celui qui se déroule dans la matinée du 2 août à Joncherey, mettant aux prises le poste avancé français (composé du caporal Peugeot et de quatre hommes du 44e régiment d’infanterie) et sept cavaliers allemands du 5e régiment de chasseurs à cheval (sous le commandement du sous-lieutenant prussien Albert Mayer). À l’entrée du village, face à la maison Docourt, le sous-lieutenant Mayer charge et fait feu sur le caporal Peugeot ; celui-ci a le temps de riposter avant de s’effondrer sous les balles. Les quatre autres soldats français tirent à leur tour sur les cavaliers allemands, le sous-lieutenant Mayer est désarçonné et mortellement blessé. Peugeot et Mayer sont les premiers morts de chaque camp, dans un conflit qui ne sera officiellement déclaré que le lendemain. Le 4 août, au moment même où a lieu l’enterrement du caporal Peugeot, le président du Conseil des ministres Viviani annonce à la tribune de la Chambre des députés que l’ambassadeur d’Allemagne Schoen lui a remis la déclaration de guerre de son pays.

Jules André Peugeot

Voir le site :

http://www.soldatsdefrance.fr/02-08-1914-Jules-Andre-PEUGEOT

acte de décès peugeot

 Actes de décès du caporal Peugeot et du sous-lieutenant Mayer dressés le 2 août 1914,

Monument Peugeot0   monument peujeot

  Monument inauguré le Président Poincaré, le 16 Juillet 1922.

 Il fut détruit par les allemands le 24 juillet 1940.

 Monument Pugeot1

Monument reconstruit en 1959

Monument peugeot2

 Monument actuel à Joncherey (Territoire de Belfort)

Avancée allemande

Avancée all

Avancée allemande et retraite française en Août 1914

Légende avancée all

Samedi 1 er Août 1914, la France est prête !

OF 1 09 14

Ouest-Eclair, 1 er Août 1914

S'il faut patir, on partira ; si on est appelé, on fera son devoir.

 Télégramme 1 Aout 1914

Editorial de la Dépêche de Brest, 1 er août 1914

La France a le bon droit de son coté.

Elle ne provoque pas ; elle est provoquée.

Elle n'attaque pas ; elle est attaquée.

Dimanche 2 Août 1914, la mobilisation générale est ordonnée

Intrangisant 2 août 1914

L'Intrangiseant, 2 Août 1914

 Le Rappel 2 08 14

Le Rappel, 2 août 1914

Vive la France !

 Telegramme 02 08 17

 La Dépêche de Brest, 2 Août 1914

Discourt de Raymond Poincaré :

Il y a la France éternelle, la France pacifique et résolue.

Il y a la Patrie du droit et de la justice tout entière,

unie dans le calme, la vigilance et la dignité.

Le premier jour de la mobilisation est le dimanche 2 Août 1914

 

Voir l'article sur la mobilisation : 

http://87dit.canalblog.com/archives/2013/09/10/27991499.html

 

Mobilisation Paris

Les mobilisés Parisiens devant la gare de l'Est, 2 Août 1914

P1060434

La foule, place de la Concorde

Lundi 3 Août 1914. Sans déclaration de guerre ...

Déclaration de guerre Parisien

  Le Petit Parisien du 3 Août 1914

 Alle declare la guerre à la fr4

La Dépêche de Brest, le 4 Août 1914

L'allemagne a donc déclaré la guerre à la France, le 3 Août à 5h45 du soir.

 Violation du Luxembourg

Le journal 05 08 14

Le Journal, 05 Août 1914

Jeudi 6 Août 1914, l'Angleterre déclare la guerre à l'Allemagne

Telegramme 6 08 14

La dépêche de Brest, 6 Août 1914

L'état de guerre existe entre la Grande-Bretagne et l'Allemagne à partir du 4 Août, à 11 heures du soir.

 5000

 5000

Le Miroir,

Les offensives françaises en Alsace Lorraine

Le guerre en Alsace

 Offensive Fr en Alsace

Bataille alsace 1914

La prise de Mulhouse

Le petit parisien 22 08 14

Le Petit Parisien, 22 Août 1914

Le journal 22 08 14

Le Journal, 22 Août 1914

 Général Pau

 Le matin 30 08 14

 Le Matin, 30 Août 1914

20 Août, bataille de Morhange

Offensive Morhange

Bataille de Morhange

 Tableau de Eugène Chaperon

Le 20e corps d'armée, commandé par le général Foch affronte  l'armée allemande au bastion de Morhange en y laissant plus de 5.000 morts, blessés et prisonniers.

Lire les documents :

http://images.library.wisc.edu/History/Offensives en Alsace Loraine Aout 1914.pdf 

http://www.sambre-marne-yser.be/article.php3?id_article=12

http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/43063/CL_2005_1_46.pdf?sequence=1

canons pris à l ennemi 20 08 1914

 

Blessés bat de Morhange

22 Août, le jour le plus meurtrié

Voir l'article sur le jour le plus meurtrié :

http://87dit.canalblog.com/archives/2013/10/09/28181649.html

 

26 Août, Gallieni est nommé gouverneur de Paris

 MoyenneLe petit Parisien 29 08 14

 

Le Petit Parisien, 29 Août 1914

27 Août, les Allemands prennent Lille

Lire le document :

La France en armes

29 Août, bataille de Guise et St-Quentin

Charger le document :

http://1418bd.free.fr/bataille de Guise.pdf

30 Août, premier bombardement sur Paris

Le premier bombardement sur Paris se produit le 30 août 1914 à 12h45 ; il est effectué par un « Taube » volant à plus de 1.000 mètres d’altitude. Il jette 5 bombes qui tuent une femme et blesse 4 personnes. Le lieutenant von Hiddessen et son observateur décollent à bord de leur Taube d’un terrain proche de Saint-Quentin dans l’Aisne, pour survoler Paris. Leur mission est de repérer des mouvements de troupes françaises, de jeter quatre bombes, alors peu précises et relativement inefficaces, ainsi que des paquets de tracts de propagande, mais aussi de larguer une longue banderole aux couleurs allemandes à laquelle est accrochée une lettre disant : « L’armée allemande est aux portes de Paris, vous n’avez plus qu’à vous rendre ». Ce raid, comme ceux qui suivent, vise les civils et a pour objectif d’effrayer et de démoraliser l’arrière. 

De nouveaux bombardements se produisent les 31 août et le 1er septembre, puis le 27 septembre, les 8, 11 et 12 octobre. Au total, les 58 projectiles lancés sont des bombes à shrapnels et incendiaires qui font 11 tués et une cinquantaine de blessés.

Avion all sur Paris

Taube allemand

Points de chutes Pais bombardé

 Bombs on Paris

Lire le document :

1914 Paris bombardée

Voir le lien :

http://geographicalimaginations.com/paris-burning/

Les avions allemands abattus étaient exposés dans la cour des Invalides

Aviatik

 Le journal 30 08 14

Le journal, le 30 Août 1914

Carte mobilisation

Dessin de Micheau-Vernez, mobilisation