Mots clés :

Amérique, Uncle Sam, oncle Sam, thanks uncle Sam, ensemnle nous vaincrons, voilà les américains, food for France, 

Les Etats-Unis dans la Grande Guerre en quelques chiffres :

  • 4 millions : entre avril 1917 et le 11 novembre 1918, plus de 4 millions d’américains ont servis pendant la guerre.
  • 100 000 : plus de 100 000 américains sont morts durant la Premiére Guerre mondiale,
  • 16 000 : plus de  16 000 femmes américaines ont été impliquées, soit au sein des forces armées, soit dans des organisations civiles (YMCA, Armée du Salut…)

Les Etats-Unis sortent de la Grande Guerre auréolés du statut de la nation la plus puissante du monde. L'Amérique est le principal créancier des nations qui lui ont emprunté pour le financement de leur effort de guerre, avec quelque 10 milliards de dollars de prêts. Ils détiennent près de la moitié des stocks d'or de la planète. Le revenu national américain passe de 60 milliards de dollards en 1913 à 100 milliards de dollards en 1929.

  Sam4

 Un monde de paix dans la liberté et la prospérité, 1919.

Artiste inconnu, 1919

 Sam17

Anniversaire de l'Oncle Sam.

Artiste inconnu, 1918

Sam31

Hommes de couleur... Vrais fils de la liberté.

Artiste inconnu, 1918

Sam18

Voilà les Américains !

Charles Saunier, 1917

 Sam16

Ensemble nous vainvrons.

James Montgomery Flagg.

Sam3

Le passé est derrière nous. Le futur est devant nous.

Gerrit Albertus Beneker, 1918

Sam7

 Paix, justice, liberté.

Artiste inconnu, 1918

Sam14

L'armée des femmes de la terre d'Amérique.

Herbert Andrew Paus, 1918

²Sam6

Ramenez le monde une fois de plus aux Etats-Unis.

James Daugherty, 1919

Sam8

Aidons-les à garder le sourire ! Le moral est la clé de la guerre.

M. Leone Bracker, 1918

 Sam32

 Une autre encoche, château Thierry.

Adoolph Treider, 1917

Sam20

Comité américain pour les régions dévastées.

Géo Cap, 1917

 Sam10

 Ne gaspillez pas la nourriture quand les autres ont fain.

Artiste inconnu, 1917

Sam2

De la nourriture pour la France.

Francis Luis Mora, 1918

Sam1

 Fond américain pour les blessés français.

Artiste inconnu, 1917

Sam19

L'Amérique voue à la France une inaltérable gratitude.

Lucien Jonas, 1918 

Les affiches ci-dessus proviennent de l'ouvrage : La Guerre des Affiches (Editions Atlas).

 

Aux Américains,

je n'ai plus besoin de dire : venez, car voici, ils sont magnifiquement en route, ils arrivent avec de l'or, des soldats, des explosifs, au secours de la civilisation et de la liberté. Ils sont beaucoup plus admirables que ne l'auraient été les derniers Neutres de l'Europe qui se seraient enfin décidés à marcher avec nous, car eux n'étaient encore que presque lointainement menacés, l'océan les préservait, sans doute au moins pour un temps, contre les tentacules de la grande pieuvre allemande, et, s'ils se sont levés, c'est dans un élan superbe d'indignation, dans un pur sentiment de solidarité et de justice. Quand j'étais allé dans leur pays dernièrement, mon âme d'Oriental s'était un peu effarée de leur modernisme, de leur fièvre de spéculation et de progrès ; peut-être n'avais-je pas su voir, ni dire, qu'ils étaient capables d'un tel idéalisme et d'un tel désintéressement. Qu'ils veuillent bien me pardonner et qu'ils m'accordent la joie d'être ici un humble interprète de nos plus profondes et sympathiques1admirations.

Pierre Loti

Voir L'Outrage des Barbares :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65103066.r=les%20vieilles%20villes%20martyres?rk=107296;4