Mots clés :

Avis de décès, décès aux armées, monuments aux morts, Poilus, restitution des corps.

Flameng le récit

 Croquis de guerre de François Flameng : Le récit, Noyon 1917

Mort pour la Patrie 1914

Demande nouvelles aux armées

 

Formalités à remplir pour se procurer des nouvelles sur un proche parti au combat.

A adresser aux mairies sur papier libre.

Avis de décès

 Avis de décès GG

Avis de décès GG1

Avis de décès2

Avis de décès3

La restitution des corps

Lors des premiers combats d’août 1914, les corps des combattants morts au champ d’honneur sont enterrés sur le lieu des batailles et dans des cimetières provisoires au plus près des ambulances et hôpitaux militaires. Le deuil est cependant difficile, puisque, durant toute la durée des combats, il n’est pas permis aux familles de venir se recueillir sur la tombe de leur parent enterré en zone des armées. Prenant le contre-pied des usages militaires antérieurs, l’État autorise par une loi du 31 juillet 1920 la restitution des corps à leur famille ; il prend aussi à sa charge le retour des dépouilles et organise leur rapatriement. Cette disposition s’applique également aux prisonniers décédés en Allemagne. Entre 1921 et 1923 un immense transfert s’opère depuis les cimetières militaires du front vers les gares principales de chaque département. 

 restitution des corps

 Hommage aux Poilus

hommage aux polus1

hommage aux polus2

hommage aux polus3

 cocarde du souvenir

 http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/forum-pages-histoire/restitution-leurs-familles-sujet_2900_1.htm

 

Voir l'article sur les monuments aux morts en France :

http://87dit.canalblog.com/archives/2015/07/13/32352029.html

 

Rennes cimetière de l 'est

Les documents çi-dessus sont issus du site : 

http://fr.calameo.com/read/0005290094eccbc8d530f