Mots clés :

Red Cross, affiches, Croix Rouge, join the Red Cross, Red Cross war fun, Amérique, American Red Cross,

Affiches provenant des revues et journaux américains.

Les gros moyens de l'American Red Cross

La Croix-Rouge américaine nait en mai 1881, à l'inititive d'une enseignante, Clara Barton. Elle est soutenue par quelques mécènes dont le milliardaire John Davison Rockefeller. Elle installe le siège de l'organisation à Washington. Pendant la Grande Guerre, l'Américan Red Cross, bénéfice de dons considérables. L'organisation gère quelque 24.000 infirmières et installe 24 hôpitaux en France.

Red cross US4

Ils combattent pour vous, protégez-les.

W.G. Sesser, 1917

Red cross 7

Red cross 8

Red cross 9

Red cross 10

Join CR US

enlist28

enlist40

enlist15

Red cross 3

Sam34

Je vous appelle à la fraternité dans la Croix-Rouge.

Harrison Fisher, 1918

Red cross 4

Red cross 5

Red cross 6

Red cross 11

Red cross 12

Red cross 1

Red cross 2

 

Voir l'article sur l'affiche pendant la Grande Guerre :

http://87dit.canalblog.com/archives/2015/03/18/31728526.html

 Aff40 US

 

Volontaires américains

Engagement civils dès 1914

Dès août 1914, des Américains créent des structures sanitaires mais aussi de gestion des dons ou d’aide aux réfugiés, ainsi qu’aux populations des zones occupées et aux prisonniers. Soixante-quinze organisations sont recensées en mai 1915 aux États-Unis et, à la même date, quarante-neuf ont été créées en France. Des Américaines et des Américains travaillent, souvent bénévolement, pour ces associations.

Infirmières américaines3

 

Le 21 juin 1916, à la gare des Batignolles, les camions de l’American Clearing Relief House transportent des médicaments pour les hôpitaux.

American voluntee ambulance corps

Des ambulanciers réparent un véhicule portant l’inscription American Volunteer Ambulance Corps. En 1914, à Londres, après avoir visité l’Hôpital Américain de Neuilly, l’archéologue américain Richard Norton (1872-1918) crée l’American Volunteer Motor-Ambulances Corps en sollicitant la Croix-Rouge britannique et le St. John’s Ambulance. En octobre dix voitures sont en service en France. Plusieurs écrivains américains, comme Ernest Hemingway (1899-1961) et des étudiants des grandes universités américaines s’engagent comme chauffeurs, brancardiers, infirmiers, etc. Par la suite les véhicules de ces associations sont rattachés aux unités de combat françaises sur le front, comme les sections sanitaires 6 et 7 de l’US Army Ambulance Service.

Infirmières américaines1

 

Infirmières de l’American Ambulance Hospital

En 1914, avec le soutien de l’ambassadeur Herrick, la petite structure hospitalière, connue depuis 1906 sous le nom d’Hôpital Américain, propose d’accueillir des blessés français. Les autorités françaises acceptent cette offre et, afin d’accueillir plus de blessés, confient aux Américains les bâtiments, en cours de construction du nouveau lycée Pasteur de Neuilly. Dès le 7 septembre 1914, les premiers blessés en provenance du front y sont admis. La photographie ci-dessus montre les médecins et infirmières américains qui travaillent, en septembre 1915, dans le nouvel American Ambulance Hospital où exercent seize médecins et chirurgiens, quarante infirmières qualifiées et une centaine d’auxiliaires. Des voitures légères de l’American Field Service vont chercher les blessés dans les gares ou à proximité du front et les ramènent à l’hôpital.

Infirmières américaines2

 

Le 28 novembre 1916. 

Des volontaires de l’American Fund for French Wounded (comité américain pour les blessés français) assurent l’approvisionnement des hôpitaux américains installés dans Paris. La plupart des membres de cette association sont des femmes.

http://actualites.musee-armee.fr/histoire/la-fayette-nous-voila-episode-4/