Mots clés :

emprunts de la libération, food for France, Help, join our red cross, liberty bonds, Remember Belgium, Souvenez-vous !, they fight for you, War Bonds, We'll finish the job, affiches, enlist, souscription, aides,

Les affiches (parfois de propagande) s'efforcent de conditionner et d'influencer le comportement de la population afin que celle-ci puisse s'investir au mieux dans le conflit.

Les affiches font appel au patriotisme de chacun  pour défendre le sol, la terre, récupérer l'Alsace-Lorraine.

L'ennemi est montré comme impitoyable voire monstrueux, tandis que les soldats français sont glorifiés.

La population non  mobilisée, restée à l'arrière, a le devoir de participer à l'effort de guerre (emprunts nationaux).

Les thèmes des affiches pendant la Grande Guerre sont :

  • Enrôlez-vous (enlist), dans les pays où la conscription n'est pas obligatoire : Angleterre, Canada, Etats-Unis, etc...
  • Souscrivez à l'emprunt de l'effort de guerre, de la victoire, de la reconstruction.
  • Gloire aux combattants, ensemble nous vaincrons !
  • Aide aux poilus, blessés, mutilés, veuves et orphelins.
  • Fêtons la Victoire, les traités de Paix. Souvenez-vous !

Les dessinateurs de ces affiches sont : David Souter, Gregory Brown, Giovani Capranesi, Bert Thomas, Henrich Lefler, Adof Karpellus, Maximilien Lenz, James Montgomery Flagg, Maurice Neumont, Charles Toché, Lucien Jonas, etc....

14-18 affiche historia1

 14-18 affiche historia2

14-18 en affiches par Xavier Narbaits

    

Voir l'article sur la journée du poilu :

http://87dit.canalblog.com/archives/2013/05/28/27270145.html

    

Voir l'article sur les veuves de guerre et des orphelins :

 http://87dit.canalblog.com/archives/2014/03/09/29394868.html 

    

Voir l'article sur les emprunts :

http://87dit.canalblog.com/archives/2015/01/13/31307330.html

    

Cliquez sur les affiches pour un agrandissement.

Les affiches en France

Aff12 Fr   Aff11 Fr

Souscrivez à l'emprunt de la libération. A. Lelong, 1920

On les a. Firmin Bouisset, 1918

Aff30 FR   Aff 33 FR

Achetez le timbre antituberculeux. Vilà, 1917

Extrait de javel le Coq Gaulois. Deltell Fils Fres, 1917

 aff 21 fr   aff 20fr

L'infanterie française dans la bataille. H. Delaspre, 1915

On ne passe pas. Par deux fois j'ai tenu et vaincu dans la Marne. Maurice Neumont, 1917

Aff40 Fr   Aff42 Fr

 Aidez-nous à lui trouver du travail quand il reviendra. 1918

Journée des éprouvés de la guerre. 1915

Aff13 Fr   Aff14 Fr

Souvenez-vous 1914. Rien d'allemand !!! Rien des allemands. E. Lemielle, 1919

Souvenez-vous, ce Boche qui a tué, brullé, pillé. Ferdinand-Louis Gottlob, 1919

Alg Tunisie Souscription

Pour la patrie. Souscrivez à l'emprunt. Crédit foncier d'Algérie et de Tunisie

Cette affiche de la Première Guerre mondiale, commanditée par le Crédit foncier d'Algérie et de Tunisie, institution financière opérant dans ces deux pays, exhorte à souscrire au quatrième emprunt national émis par le gouvernement français en 1918. Elle montre des soldats algériens et tunisiens à cheval et lançant l'assaut.

La France recruta des troupes dans ses territoires d'outre-mer et ses colonies, et l'armée française déploya en Europe 172 800 soldats algériens et 60 000 soldats tunisiens entre 1914 et 1918. À l'origine, la plupart des troupes coloniales étaient des volontaires, mais comme la guerre s'éternisait et que les pertes augmentaient, les autorités françaises comptaient de plus en plus sur la conscription pour mobiliser des soldats arabes et ouest-africains.

La majorité des hommes dans les colonies ne voulaient pas combattre pour la France, et le recrutement forcé suscita une grande résistance. Cette affiche fut réalisée par Georges Clairin (1843–1919), peintre « orientaliste » et illustrateur français qui voyagea et peignit en Égypte, au Maroc et dans d'autres pays d'Afrique du Nord avant la guerre.

Les affiches de la Grande Bretagne

aff britanique50

Cette affiche de la Première Guerre mondiale représentant le drapeau britannique fut publiée à New York en 1917. Elle avait pour but d'encourager les citoyens britanniques vivant aux États-Unis à s'enrôler dans les forces armées. L'adresse d'un bureau de recrutement, à savoir le 280 sur Broadway dans la partie sud de Manhattan, est indiquée sur l'affiche.

En janvier 1916, le Parlement britannique adopta la loi sur le service militaire qui entra en vigueur le 2 mars 1916. La loi précisait que les hommes âgés de 18 à 41 ans pourraient être appelés au service dans l'armée. Seuls les hommes mariés, veufs avec des enfants ou occupant certains emplois étaient exemptés. Cette affiche fut réalisée par Guy Lipscombe, artiste britannique né en 1881 environ et dirigeant du département d'art de l'hebdomadaire automobile britannique The Motor à partir de 1903.

Lipscombe, qui réalisa plus de 40 couvertures pour ce magazine et son concurrent Autocar, fut également artiste de guerre durant la Première Guerre mondiale. 

Aff Britain54

 Papa, qu'as-tu fait pendant la Grande Guerre ? 

Avant l'entrée en vigueur de la loi sur le service militaire introduisant la conscription, le 2 mars 1916, l'armée britannique combattant pendant la Première Guerre mondiale était exclusivement composée de volontaires. Bon nombre des affiches de guerre les plus célèbres étaient des appels au recrutement. Cette affiche de 1915, conçue et imprimée par Johnson, Riddle & Company, à Londres, pour le Comité parlementaire de recrutement, représente un père dans le confort de sa maison de l'après-guerre, auquel les enfants demandent : « Papa, qu'as-tu fait pendant la Grande Guerre ? ».

Au début du XXe siècle, la publicité était très développée dans les journaux et les magazines à grand tirage de Grande Bretagne. De nombreux professionnels de ce secteur, tels que les graphistes, les rédacteurs et les artistes, contribuèrent à l'effort de guerre en mettant à profit leurs talents pour la propagande. Cette affiche, avec son imagerie du confort de la classe moyenne et son jeu sur la psychologie du père, reflète l'influence du secteur de la publicité sur les appels au patriotisme et au service en temps de guerre. Le terme « Grande Guerre » était généralement utilisé en Europe, particulièrement avant la Seconde Guerre mondiale, pour désigner ce qui devint par la suite connu sous le nom de Première Guerre mondiale. Cette affiche montre que ce terme était déjà largement employé en 1915.

Aff britain57

 Appel aux femmes.

Faites travailler chaque penny comme deux.

Placez vos économies dans l'emprunt de guerre

Pendant la Première Guerre mondiale, le gouvernement britannique s'appuya largement sur les emprunts pour financer le coût de la guerre. Le Trésor émit son premier emprunt de guerre en novembre 1914 à un taux d'intérêt de 3,5 %, suivi d'un second emprunt en juin 1915 à 4,5 %. Les citoyens étaient exhortés à renoncer à la consommation et à placer leur épargne dans des emprunts. Cette affiche de 1915 montre des plaques de style Wedgwood reliées par des rubans et représentant des soldats et des scènes militaires. Elle s'adresse vraisemblablement aux femmes riches ayant des économies à placer.

L'affiche fut publiée par le Comité parlementaire d'épargne de guerre, une organisation multipartite mise en place en juillet 1915 comme le prolongement du Comité parlementaire de recrutement. Par des appels tels que celui-ci et en offrant des taux d'intérêt relativement élevés (5 % dès 1917), la Grande-Bretagne put financer une grande partie de son effort de guerre. Cependant, ces prêts pesèrent lourdement sur l'économie d'après-guerre et contribuèrent aux difficultés économiques des années 1920 et 1930.

Aff britain58

 Au front ! Chaque Britannique physiquement apte devrait rejoindre nos braves au front.

Engagez-vous maintenant

Avant le 2 mars 1916, date de la loi sur le service militaire introduisant la conscription, l'armée britannique combattant pendant la Première Guerre mondiale était exclusivement composée de volontaires. Bon nombre des affiches de guerre les plus célèbres étaient des appels au recrutement. Cette affiche de 1915, publiée à Londres pour le Comité parlementaire de recrutement, représente la cavalerie dans la bataille, avec des chevaux réagissant à une explosion au premier plan.

Tous les Britanniques physiquement et mentalement aptes sont appelés à s'enrôler. Le Comité parlementaire de recrutement fut mis en place après le déclenchement de la guerre, en août 1914. Il s'agissait d'une organisation multipartite présidée par le premier ministre, Herbert Asquith, qui utilisait l'infrastructure des partis politiques britanniques dans les districts parlementaires pour soutenir le recrutement pour les forces armées. Il faisait appel aux militants politiques pour distribuer des brochures et organiser des rassemblements, des défilés et des réunions publiques. Le comité commanda quelque 200 affiches, dont la plupart furent publiées avant l'introduction de la conscription. Cette affiche, par un artiste inconnu, est le numéro 84 de la série.

Aff britain60

Soutenez-les. Investissez dans l'emprunt de guerre

Cette affiche de 1915, publiée à Londres par le Comité parlementaire d'épargne de guerre, montre un homme bien habillé et prospère, plongeant la main dans sa poche alors qu'il regarde des soldats et l'artillerie passer en arrière-plan. Le texte indique : Le texte indique : « My duty » (Mon devoir). Pendant la Première Guerre mondiale, le gouvernement britannique s'appuya fortement sur les emprunts pour financer le coût de la guerre. Le Trésor émit son premier emprunt de guerre en novembre 1914 à un taux d'intérêt de 3,5 %, suivi d'un second emprunt en juin 1915 à 4,5 %.

Le Comité parlementaire d'épargne de guerre, organisation multipartite mise en place en juillet 1915 comme un prolongement du Comité parlementaire de recrutement, commanda de nombreuses affiches exhortant les citoyens à prêter leurs économies au gouvernement. Par des appels tels que celui-ci et en offrant des taux d'intérêt relativement élevés (5 % dès 1917), la Grande-Bretagne put financer une grande partie de son effort de guerre. Cependant, ces prêts pesèrent lourdement sur l'économie d'après-guerre et contribuèrent au déclin de la puissance et de la prospérité britannique dans les décennies qui suivirent la guerre.

Aff britain61

 

L'élégance serait-elle de travailler ?

A l'arrière plan, d'autres ouvrières au travail.

Affiche Britain

  Aff4 Irl   Aff2 US

 Itlandais, vengez le lutisanias. Rejoignez un régiment Irlandais aujourd'hui. 1915 

The passenger liner RMS Lusitania was torpedoed and sunk by a German U-boat in May 1915

 Souviens-toi de la Belgique. Engage-toi aujourd'hui. Royaune-Unis, 1915

     Affic3 US   Aff2 Irl

Papa, que faisais-tu pendant la Grande Guerre ? Royaume-Unis, 1915

Combien de temps résisteras-tu à l'appel ? Irlande, 1915

emprunt5 ru   emprunt6 ru

Approvisionnez les canons. Bert Thomas Royaume-Uni, 1915

Achetez des obligations de guerre, nous ferons le reste. Bert Thomas Royaume-Uni, 1915

Aff Britain 1915

« Bonne année à nos vaillants soldats ! »

Pour s'en assurer, engagez-vous maintenant

Créée au début de l'année 1915, cette affiche fut conçue et imprimée par Johnson, Riddle & Company pour le Comité parlementaire de recrutement au Royaume-Uni. Elle montre des soldats britanniques marchant vers la victoire au cours de la Première Guerre mondiale. Après que la Grande-Bretagne eut déclaré la guerre contre l'Allemagne le 4 août 1914, des affiches de ce type furent utilisées pour encourager les hommes à s'enrôler dans les forces armées.

L'imagerie visuelle optimiste promet la victoire pour la nouvelle année, à condition que suffisamment d'hommes s'engagent dans la lutte. Au cours des premiers mois du conflit, de nombreux Britanniques pensaient que la guerre serait terminée avant Noël. Ce ne fut évidemment pas le cas. Au début de 1915, les forces expéditionnaires britanniques étaient enlisées dans des combats féroces en France, sur le front de l'Ouest.

En janvier 1916, le Parlement passa la loi sur le service militaire, qui entra en vigueur le 2 mars 1916, introduisant la conscription et mettant fin au recours aux volontaires de la Grande-Bretagne pour l'effort de guerre. Selon cette loi, les hommes entre 18 et 41 ans étaient astreints au service militaire. Seuls les hommes mariés, veufs avec des enfants ou occupant certains emplois réservés étaient exemptés.

Poster GB5 

This poster was produced in September 1915 and was the last one to make use of an image in the recruitment campaign. 

     Poster GB7    Poster GB4

 The Women’s Army Auxiliary Corps (WAAC) was established in December 1916.

Women who joined the Corps carried out a large number of non-combatant tasks in France,

freeing up more men for service in the front line.

The first party of 14 women arrived on the Western Front on 31 March 1917.

Eventually, 9,000 women served with the unit in France.

 

On the morning of 16 December 1914, the North Sea ports of Hartlepool, West Hartlepool,

Whitby and Scarborough were bombarded by the German First High Seas Fleet Scouting Group.

137 people lost their lives and 592 people were wounded.

 Poster GB    Poster GB10

 This poster was designed by Robert Baden Powell who established the Scouting movement. 

 

This poster clearly demonstrates the application of commercial advertising techniques to the recruitment campaign

and is appealing to Britain’s female population to encourage more men to join the army,

whilst depicting women and children as needing protection

Poster GB2    

 The idea that team sports were good preparation for war was common across Britain and it’s Empire.  

 Poster GB11

This is perhaps the most famous poster from the First World War, and shows Field Marshal Lord Kitchener, appealing for people to join the British Army.  It was first produced in 1914, but has taken on a more iconic status since the war, when it was not widely circulated outside of the London area.  However, its striking visual appeal was picked up by other artists, including in the USA, where the image of Kitchener was replaced by Uncle Sam.

Aff Britain53

 Mettez-y du vôtre et aidez à la dernière offensive.

Signez le formulaire d'enrôlement

Cette affiche de recrutement de la Première Guerre mondiale, publiée en 1915 à Dublin, en Irlande, montre des soldats britanniques à gauche et des soldats allemands à droite, les deux camps à la lutte pour faire basculer un énorme ballon rouge appelé « Victoire » de l'autre côté d'un sommet. Les Allemands portent un casque à pointe, des bottes montant jusqu'aux genoux et un pardessus grisâtre, uniforme inspiré de la tradition Prusse et du standard de l'armée impériale allemande. Les soldats britanniques sont identifiables par leurs treillis kaki et pantalons avec bandes molletières.

Ayant reconnu l'importance des couleurs ternes et de camouflage après plusieurs guerres coloniales, l'armée britannique fut la première à habiller ses troupes en kaki. La bande molletière, long bout de tissu étroit enroulé autour de la partie inférieure de la jambe, fut également une innovation coloniale adoptée par les soldats servant en Inde britannique dans les années 1890. (« Puttee », ou bande molletière en anglais, vient du terme hindi patti qui signifie bandage.)

Les références sportives étaient souvent utilisées dans les affiches de recrutement, et l'illustration présentée ici fait vaguement allusion au rugby.

Poster GB1

This poster shows a united Britain, with all members of society going to war together.

Avant le 2 mars 1916, date de la loi sur le service militaire introduisant la conscription, l'armée britannique combattant pendant la Première Guerre mondiale était exclusivement composée de volontaires. Bon nombre des affiches de guerre les plus célèbres étaient des appels au recrutement. Sur cette affiche de 1915, publiée à Londres pour le Comité parlementaire de recrutement, une colonne de soldats s'étend au loin. Ces soldats sont rejoints au premier plan par des hommes en tenue civile représentant différentes professions et classes sociales.

Le Comité parlementaire de recrutement fut mis en place après le déclenchement de la guerre, en août 1914. Il s'agissait d'une organisation multipartite présidée par le Premier ministre, Herbert Asquith, qui utilisait l'infrastructure des partis politiques britanniques dans les districts parlementaires pour soutenir le recrutement dans les forces armées. Le Comité faisait appel aux militants politiques pour distribuer des brochures et organiser des rassemblements, des défilés et des réunions publiques. Il commanda quelque 200 affiches, dont la plupart furent publiées avant l'introduction de la conscription.

Cette affiche, par un artiste inconnu, est le numéro 104 de la série.

  Aff britain55

Citoyennes britanniques, dites-leurs : « Partez ! »

Avant le 2 mars 1916, date de la loi sur le service militaire introduisant la conscription, l'armée britannique combattant pendant la Première Guerre mondiale était exclusivement composée de volontaires. Bon nombre des affiches de guerre les plus célèbres étaient des appels au recrutement. Cette affiche de 1915, publiée à Londres pour le Comité parlementaire de recrutement, représente deux femmes et un enfant regardant par la fenêtre des soldats s'éloigner. Le Comité parlementaire de recrutement fut mis en place après le déclenchement de la guerre, en août 1914.

Il s'agissait d'une organisation multipartite présidée par le Premier ministre, Herbert Asquith, qui utilisait l'infrastructure des partis politiques britanniques dans les districts parlementaires pour soutenir le recrutement dans les forces armées. Le comité faisait appel aux militants politiques pour distribuer des brochures et organiser des rassemblements, des défilés et des réunions publiques.

Il commanda quelque 200 affiches, dont la plupart furent publiées avant l'introduction de la conscription. Cette affiche, par un artiste inconnu, est le numéro 75 de la série.

Pour la gloire de l irlande

 

This Irish recruiting poster uses the German invasion of Belgium as a recruiting tool.

Cette affiche de recrutement de la Première Guerre mondiale, publiée à Dublin en 1915, représente une femme tenant un fusil. Elle fait un geste vers un rivage lointain en flammes, identifié comme étant la « Belgique », tandis qu'elle s'adresse à un homme avec une canne. Le texte indique : « Will you go or must I ? » (Irez-vous où est-ce à moi de le faire ?) Les appels à la fierté masculine, souvent exprimés par des femmes, étaient une méthode fréquemment utilisée dans les affiches visant à encourager les hommes à s'enrôler.

Le titre, « For the Glory of Ireland » (Pour la gloire de l'Irlande), fait appel à la fierté nationale. L'Irlande fit partie du Royaume-Uni jusqu'en 1922, année où les comtés du sud firent sécession pour former l'État libre d'Irlande. Lorsque la Première Guerre mondiale éclata, bien que de nombreux nationalistes irlandais recherchant l'indépendance de l'Irlande aient exhorté leurs compatriotes à ne pas participer à l'effort de guerre britannique, certains Irlandais se rallièrent à la cause britannique.

Entre 1914 et 1916, près de 180 000 Irlandais volontaires servirent aux côtés des forces armées britanniques.

Les affiches au Canada

 Aff3 Canada   Aff5 Anad

Canadiens français, venez avec nous dans les 150 ème bataillon CMR aider à la victoire du coq gaulois sur l'aigle prussien. 1915

Es-tu un de ceux qui ont rejoint Kitchener ? 1914-1918

Aff22 Canada    Aff cannadienne1

Tes camarades se battent. pouquoi pas toi ? 1917

Affiche vers 1915

aff20 can   Aff3 Canada

Suivrons-nous leur exemple ? 1915

Nourrissez bien les soldats, nous gagnerons la guerre. E. Henderson, 1914-1918

Poster canadian

 This poster is appealing for people to enlist with the Quebec Rifles as part of the Canadian Expeditionary Force.

Les affiches en Australie

Aff britain56

  La plage est agréable, mais qu’en est-il des hommes dans les tranchées ?

 Allez les aider.

 Cette affiche australienne de 1917 est caractéristique des nombreuses affiches visant à recruter des volontaires pour servir aux côtés des forces britanniques lors de la Première Guerre mondiale. Les campagnes de recrutement australiennes eurent beaucoup de succès et permirent d'enrôler plus de 400 000 hommes dans un pays où la population était inférieure à 5 millions d'habitants. Si des affiches telles celle-ci faisaient appel au sens de camaraderie australien, d'autres incitaient au patriotisme. 

Cette affiche, qui montre un jeune homme nageant dans les vagues, porte l'emblème de la Win the War League, organisation fondée en 1917 à Adélaïde par le Comité national de recrutement des femmes. L'artiste, David Henry Souter (1862-1935), naquit en Écosse, où il fut apprenti auprès d'un peintre en bâtiment et créateur d'enseignes dès l'âge de 12 ans, et étudia le dessin dans une école d'art locale. Après avoir déménagé en Afrique du Sud en 1881, il s'installa à Sydney en 1887. Souter réalisa des dessins humoristiques pour l'hebdomadaire Tribune and News of the Week et, à partir de 1895 jusqu'à sa mort, 40 ans plus tard, il fut un contributeur hebdomadaire de dessins humoristiques à chaque édition de l'influent magazine le BulletinHomme aux multiples talents, Souter illustra des livres pour enfants et adultes, conçut et dessina des affiches, réalisa des ex-libris, produisit des pièces de théâtre et écrivit des livrets pour des opérettes. 

 Aff Australie

 

L'Australie a promis à la Grande-Bretagne plus de 50 000 hommes ;

nous aiderez-vous à tenir cette promesse ?

Durant la première guerre mondiale, toutes les parties ont utilisé des affiches afin de mobiliser leur population en faveur de l'effort de guerre. L'Australie a combattu au côté de sa "mère patrie", la Grande-Bretagne. Les soldats australiens ont subi de lourdes pertes durant la campagne de Gallipoli et dans les tranchées sur le front occidental. Les pertes ont conduit à des campagnes de recrutement destinées à enrôler de nouveaux soldats.

Cette affiche, réalisée par un artiste non identifié, fait appel au fort sentiment de loyauté envers la Grande-Bretagne ressenti par le peuple australien. Elle montre un kangourou face au numéro 50 000 et, à l'arrière-plan, les silhouettes de soldats au combat.

Autralie1

Affiche vers 1915

     Aff40 Austral    Poster GB13

A l'aide. David Henry Souter, 1914-1918

This poster was designed for the last recruiting campaign carried out by the Government of Australia during the First World War. 

Boys enlist australien

Recrutement pour l'expédition des Dardanelles

Les affiches aux Etats-Unis

  Aff Américaine 1   emprunt17 us

Auteur F. Strothmann, 1918

C'est sûr. Nous finirons le travail. Gerrit Albertus Beneker, 1918

 Join J d'arc US   emprunt15 us

 Jeanne d'arc sauva la France. Femmes américaines, sauvez votre pays. Achetez des timbres d'épargne de guerre. Haskell Coffin, 1918

 Bonjour ! C'est la liberté qui vous parle, des millards de dollards sont nécessaires et nécessaires maintenant. Z.P. NikolaKi, 1918

 aff30 US   Aff31 US

Ensemble, nous vaincrons. James Montgomery Flagg

L'armée des femmes de la terre d'Amérique. Herbert Andrew Paus, 1918

 Aff 32 US   Aff38 US

Au travail pour la victoire. 1917

Le Boche et sa marque. Effacez-la avec les bons pour la liberté. James Allen St. John, 1917

Aff36 US   Aff35 US

Chaque locomotive défaillante est un soldat allemand. William Gibbs Mc Adoo, 1917

Exterminez les maladies vénériennes. Ernest Fuhr, 1918

Aff46 US   Aff44 US

Occupez-vous de mes camarades. Frank Brangwyn, 1917

De la nourriture pour la France. Francis Luis Mora, 1918

 Aff45 US   Aff42 US

Ambulance américaine en Russie. 1914-1918

Ils combattent pour vous, protégez-les. W.G. Sesser, 1917

 Aff40 US   Aff47 US

Rejoignez notre Croix-Rouge. 1919

Partagez. Campagne de soutien juive. 1917

Aff10 US   Aff22 US

Un monde de paix dans la liberté et la prospèrité. 1919

Anniversaire de l'oncle Sam. 1918

Les affiches en Italie

 Aff Italie1   Aff10It

Auteur Capranesi, 1915

La paix allemande. 1917

emprunt 15 it      Aff77 It

Faites tous votre devoir. Achille Mauzan, 1917

Finalement. Leopold Metlicovitz, 1918

Affiche Italienne Milano S

Milano  S.A.I.G.A.-Armanino, [vers 1915]

L'affiche conçue par Lucien Achille Mauzan (1883–1952) dans le cadre de la campagne d'emprunts de guerre de la banque Credito Italiano (Crédit italien) devint l'image de propagande la plus emblématique produite en Italie pendant la Première Guerre mondiale. À l'instar de l'illustration créée par l'artiste britannique Alfred Leete de Lord Kitchener, pointant du doigt le lecteur avec la légende : « Your Country Needs YOU » (Votre pays a besoin de vous), ou par l'Américain James Montgomery Flagg de l'oncle Sam, s'exclamant : « I Want You for the U.S. Army » (Je vous veux pour l'armée américaine), Mauzan choisit un personnage, en l'occurrence un soldat italien ordinaire, qui pointe du doigt en direction de ses concitoyens et les exhorte à contribuer à l'effort de guerre. L'affiche de Mauzan fit l'objet de nombreuses imitations, dont celle présentée ici de l'artiste Anselmo Barchi. Créée afin de promouvoir les emprunts de guerre émis par la Banca Commerciale (Banque commerciale), principale concurrente du Credito Italiano, l'image montre également un soldat ordinaire pointant du doigt en direction du lecteur, avec la légende « Aiutateci a vincere! » (Aidez–nous à vaincre l'ennemi !). Les détails de l'emprunt sont indiqués sous le titre.

Contrairement à l'affiche de Mauzan soigneusement réalisée, l'œuvre de Barchi fut un échec de propagande, comme les critiques de l'époque le notèrent. Le col du soldat, ébouriffé, est déboutonné. Si le soldat de Mauzan évoque le calme et la détermination, celui de Barchi semble transmettre un sentiment de panique et de désespoir. Avant et après la guerre, Barchi travailla surtout en tant que peintre.

Aff Italienne50

Cette affiche (1915 environ) de film est l'œuvre de l'artiste italien Tito Corbella (né à Pontremoli en 1885, mort à Rome en 1966), célèbre dessinateur de cartes postales représentant des femmes séduisantes. Il produisit également des illustrations et des affiches de film, comme celle présentée ici.

L'affiche représente une femme portant une robe rouge ornée de lis blancs, agenouillée, avec les bras tendus vers le haut et les poignets enchaînés. Cette femme symbolise la ville de Trieste, qui appartint historiquement à l'Empire austro-hongrois et qui constitua, pendant la Première Guerre mondiale, son principal point d'accès à la mer. Le mouvement irrédentiste italien avait fait campagne pour l'annexion de la ville depuis les deux dernières décennies du XIXe siècle au moins. À la fin de la guerre, en novembre 1918, l'armée royale italienne entra dans Trieste sous les acclamations d'une partie de la population, favorable à la cause italienne. L'armée déclara la prise de la ville et établit un couvre-feu. L'annexion par l'Italie de Trieste, et de la région environnante de la Vénétie julienne, fut politiquement inévitable, mais elle se heurta à l'opposition du royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes récemment créé, qui souhaitait également annexer la ville et son arrière-pays.

Le statut de Trieste en tant que ville italienne fut affirmé en 1920 par le traité de Rapallo. L'annexion empoisonna les relations entre les populations italienne et slovène, qui dégénérèrent parfois en affrontement armé.

Aff Italienne51

 Ils parlent de paix, mais ils cachent leur poignard !

Cette affiche de guerre, produite en 1918 à Vérone, dans le nord de l'Italie, visait à contrer le défaitisme et la lassitude de guerre qui s'étaient installés au sein de la population italienne à la fin de la Première guerre mondiale. Elle représente un soldat ennemi à l'air sinistre qui cache un couteau derrière son dos, tout en tenant une pancarte sur laquelle on peut lire : « Rumeurs de paix ». Le texte dans la partie inférieure proclame : « Nous savons bien que vous les Autrichiens et les Allemands êtes des hypocrites et des voleurs ! Maintenant que nous vous tenons par la gorge, vous voulez que nous relâchions notre emprise afin que vous puissiez nous poignarder dans le dos ! Non ! Nous ne desserrerons pas notre étau ! La paix véritable, celle qui compensera nos sacrifices, justifiera nos morts, sauvera notre terre et garantira le triomphe des peuples libres, sera assurée par notre victoire ! ». Le message reflète un thème commun dans la propagande italienne à la fin de la guerre, à savoir l'imminence de la victoire et la déloyauté des discours de paix. Ce type de message était destiné aux soldats sur le front, mais également aux travailleurs, particulièrement des industries de guerre.

L'affiche, créée par un certain « Borilli », artiste dont on ne connait que le nom, fut imprimée par la société Mondadori, qu'Arnoldo Mondadori fonda à Ostiglia en 1907. Mondadori travailla durant la Première Guerre mondiale, notamment en publiant des magazines comme La Tradotta et La Ghirba pour les troupes italiennes au front.

aff Italie

 Aussi inflexible qu'un légionnaire romain

Cette illustration peinte à l'aquarelle représente un légionnaire romain armé, tenant un étendard aux couleurs de l'Italie et faisant face à un barbare germain au casque ailé. L'image suggère ouvertement un parallèle entre les Italiens combattant les Allemands pendant la Première Guerre mondiale et les légions de la Rome antique qui combattirent les tribus de barbares germains à l'époque de Jules César. L'étendard porte l'inscription « S.P.Q.R. » (Senatus populusque romanus, le Sénat et le peuple romain), devise de la Rome antique inscrite sur les étendards des légions romaines.

L'Italie entra en guerre en 1915 aux côtés des Alliés, la France et la Grande-Bretagne, et combattit principalement contre l'Empire austro-hongrois, soutenu par l'autre grande puissance germanique européenne, l'Allemagne impériale. 

Aff Italienne52

 Faites un don à la nation :

la souscription à l'emprunt national est ouverte jusqu'au 1er mars 1916

L'Italie, qui entra dans la Première Guerre mondiale le 23 mai 1915 en déclarant la guerre à l'Autriche–Hongrie, finança sa participation au conflit principalement à l'aide d'emprunts intérieurs et extérieurs, assortis de hausses des impôts. Entre décembre 1914 et le début de l'année 1916, le gouvernement italien émit trois emprunts nationaux afin de soutenir l'effort de guerre. En raison de l'impopularité du conflit en Italie, les investisseurs nationaux ne se montrèrent pas particulièrement enthousiastes à l'annonce de ces emprunts. Les affiches permettaient de promouvoir les obligations d'État italiennes, qui étaient vendues principalement dans le nord du pays à des acheteurs de la classe moyenne inférieure.

Cette affiche de 1916 fait la publicité de l'emprunt à 5 % de cette année. Elle montre une figure de la Victoire ailée brandissant une épée et une couronne de laurier. Au cours de la guerre, le gouvernement italien émit cinq emprunts nationaux. L'image fut créée par Ugo Finozzi (1874–1932), artiste et illustrateur qui produisit des cartes postales et d'autres affiches de guerre, dont une beaucoup plus sombre proclamant « Cacciali via ! » (Chassez–les !). Sur cette dernière publicité pour les obligations de guerre de 1918, un soldat italien protège, poignard à la main, une mère compatriote et son enfant contre l'envahisseur invisible.

Les affiches en Russie

Aff Russe1

Affiche russe d'emprunt, 1916

Les affiches en Allemagne

 Aff10 All   Aff11 All

Misère et destruction découlent de l'anarchie. Julius Ussy Engelhand, 1918.

Le futur idéal de l'Allemagne sous la coupe bolchevisme. M.H. Kassin, 1919

 Aff24 All   Aff 21 All

Un jeu pour les Feldgrau. Christian Bärmann, 1915

Revue navale. Franz Griessier, 1918

Aff31 All   Aff30 All

Vendez vos peaux de lapin aux commercant et aux éleveurs, l'armée en a besoin. Julius Gipkens, 1917

Le charbon, c'est la paix. 1918

Aff40 All   Aff45 All

Exposition au profit des blessés de guerre. LLse Hoeltz,1916

Fonds populaires pour les prisonniers de guerre militaires et civils allemands. Ludwig Hohlwein, 1916

Aff43 All

Collecte en faveur des infirmiers de guerre volontaires. Ludwig Hohlwein 1914

Aidez nous à vaincre All    Soucriver emprunt de guerre All

 

Aidez nous à vaincre

Souscrivez à l'emprunt de guerre

Non jamais all 1917    Nous les battrons et nous souscrivons à l emprunt all 1918

Non jamais 1917 !

Nous les battrons et nous souscrivons à l'emprunt ! 1918

Donnez pour la quéte des sous-marins All 1917

Donnez pour la quête des sous-marins, 1917

Voila le chemin vers la paix ce que veulent nos ennemis alors souscrivez à l'emprunt de guerre    La meilleure caisse d épargne 1917 all

 Voilà le chemin vers la paix ; ce que veulent nos ennemis alors souscrivez à l'emprunt de guerre !

La meilleure caisse d'épargne ! 1917 

Quéte ludendorff pour les mutils de guerre

Quête Ludendorff pour les mutilés de guerre

Aff All50

 

Exposition de guerre du Wurtemberg, à Stuttgart. Mai-septembre 1916

Cette affiche allemande de la Première Guerre mondiale montre une épée enfoncée dans une butte de terre, avec un aigle perché sur sa garde. Sous l'épée, un homme laboure la terre et une femme sème des graines. De la fumée se dégageant d'usines et des flammes sont visibles en arrière-plan. Le texte annonce une exposition de guerre organisée par la Croix-Rouge du Wurtemberg, sous les auspices du roi et de la reine de Wurtemberg et du ministère royal de la Guerre de Wurtemberg. L'affiche reflète la structure politique complexe de l'Allemagne impériale. Le Wurtemberg était un royaume (et avant cela un duché) qui fut intégré à l'Empire allemand en 1871. Le royaume conserva une grande autonomie au sein de l'Allemagne, avec sa propre famille royale et sa capitale à Stuttgart.

L'affiche fut réalisée par Johann Vincenz Cissarz (1873–1942), graphiste et peintre allemand qui, après avoir étudié à Dresde et travaillé à Darmstadt, devint en 1909 professeur à l'Académie des beaux-arts de Stuttgart. L'affiche provient de la Rehse-Archiv für Zeitgeschichte und Publizistik, collection d'affiches, de dépliants et de tous types de document de propagande allemande réunie à Munich par Friedrich J.M. Rehse (1870-1952).

Confisquée par les services de renseignements militaires des autorités américaines en 1945-1946, après la défaite de l'Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale, la collection fut par la suite transférée à la Bibliothèque du Congrès.

 

Les affiches en Autriche-Hongrie

 Aff Autriche1   emprunt2 autric

Souscrivez au sixième emprunt de guerre. Maximilian Lenz, 1917

Souscrivez à l'emprunt de guerre. Alfred Offner, 1918

emprunt1 autric   emprunt3 hongrie

Quatrième emprunt de guerre. Heinrich Leffer, 1917

Huitième emprunt de guerre. Julius Klinger, 1918

emprunt4 hongrie   Aff40 Hongrie

La paix vous apportera la prospérité financière. Ida Bohatta, 1917

Exposition au profit des blessés de guerre. Pal Sujan, 1917   

Affiches Belge

affiche belge

 3 000 000 de Belges sont sans ressources en Belgique. Ils ne doivent pas mourir de faim.

Soutenez le fonds local

Cette affiche, conçue par l'illustrateur britannique John Hassall (1868-1948) et publiée en 1915 pour le National Committee for Relief in Belgium (Comité national de secours et d'alimentation) basé à Londres, représente une image personnifiée de Britannia qui réconforte une mère et ses enfants. Le texte attire l'attention sur les trois millions de Belges sans ressources et exhorte les citoyens britanniques à contribuer à leur secours.
Dans les premières semaines de la Première Guerre mondiale, l'armée allemande marcha à travers la Belgique, sur son chemin vers la France. L'Allemagne occupa bientôt la majeure partie de la Belgique, un pays densément peuplé qui comptait sur les importations pour l'essentiel de ses approvisionnements alimentaires. À l'approche de l'hiver 1914-1915, des millions de Belges furent menacés de famine. Le futur président américain Herbert Hoover, qui vivait à Londres lors du déclenchement de la guerre, s'appuya sur sa grande expérience des affaires pour former la Commission for Relief in Belgium (CRB). Entre 1914 et 1919, le CRB distribua près de 1 milliard de dollars en aide, dont 5 millions de tonnes de nourriture, pour nourrir les citoyens belges et français derrière les lignes allemandes.
Craignant que les Allemands ne détournent des importations pour nourrir leur armée et insistant sur le fait que l'Allemagne, en tant que puissance occupante, avait la responsabilité de nourrir la population locale, le gouvernement britannique se méfia au départ de l'effort de secours. Toutefois, la Grande-Bretagne finit par accepter la distribution de l'aide sous des auspices neutres, et elle subventionna et encouragea directement les particuliers à contribuer à l'effort de secours.                                      

Affiches en Turquie

Affiche turc

 Recrutement pour la défense de Gallipoli

Voir les liens :

http://www.loc.gov/pictures/search/?st=grid&co=wwipos

http://archives.strasbourg.fr/Pdf/atelier/14_18%E0l%27affiche.pdf

http://www.europeana-collections-1914-1918.eu/

http://www.archives13.fr/archives13/CG13/cache/bypass/pid/91?allChapters=true&chapter=-1

http://galerie.verdun.fr/affiches/index.php?action=menu

https://www.wdl.org/fr/sets/world-war-i/timeline.new/

Affiches Emprunts Oeuvres et Journées patriotiques