Mots-clés :

Bretagne, industrie, Saupiquet, LU, agriculture, Mathurin Méheut, Chemins de Fer, BN, Hénaff, granit rose, Cassegrain, fëtes communales, villa Kermoor, villa Rohannec'h, affiches, tourisme, villa le Caruhel,

Lire les articles :

La Bretagne en 1913, art 1

La France en 1913, post 2

L'industrie en Bretagne

En route Bretagne

 

Pécheurs de Concarneau

1900 séchage des sardines

1900 marchandes de sardines

 Usine conserverie de poissons

Usine de conserverie de poissons

 Sardines Hénaff1

 Sardines Hénaff2

Voir le site sur l'industrie sardinière en Bretagne :

http://www.le-petit-manchot.fr/les-grandes-peches/

Usine Saupiquet Nantes

Usine Saupiquet à Nantes, entrée du personnel

 Forge de Trignac

Les Forges de Trignac, près de St-Nazaire

Quelques usines bretonnes en ce début de XX ème siècle :

  • Les poudreries de Pont-de-Buis et du Relecq-Kerhuon
  • L'arsenal de l'armée de terre à Rennes
  • Les arsenaux de la Marine de Brest, Lorient
  • La fonderie de Trignac, près de St Nazaire
  • Les biscuiteries LU et BN de Nantes
  • Les manufactures de tabac de Nantes et de Morlaix
  • L'imprimerie Oberthûr de Rennes
  • Les papeteries de Quimper, Quimperlé, Plounévez-Moêdec
  • Les usines de chaussures à Fougères
  • Les usines de fer-blanc à Hennebont et Basse-Indre
  • Les usines de charcuterie (pâté Hénaff) à St-Brieuc 

Le paté Hénaff

En vente dans toutes les bonnes épiceries !

http://www.melusineaparis.fr/pate-henaff/

 Usine Henaff

 Jean Hénaff conserverie

Extrait du livre de Pierre Jakez Hélias, Le cheval d'orgueil

Les produits Cassegrain en Loire-Inférieure

cassegrain nantes

Vue aérienne sur l'usine de conserve Cassegrain-Nantes

Cassegrain Nantes2

Cassegrain Nantes5

Cassegrain Nantes6

Cassegrain 7

Cassegrain Saga

Lire le document :

http://www.prodimarques.com/sagas_marques/cassegrain/Cassegrain.pdf

Sardines à l huile

Voir le site :

http://mfd.agadir.free.fr/qi1930-60/laplace/saupiquet/saupiquet.html

Les biscuiteries LU à Nantes

PUB LU

Historia, N°630 Juin 1999

Usine Lu

Ouvriers et ouvrières de LU au début du XXe siècle.

Le Petit Beurre1 LU

Le Petit Beurre LU

Biscuit Lu1

Affiche, 1897

Biscuit Lu5

Panneau carreaux de faïence, Sarquemines vers 1900

Biscuit Lu3    Biscuit Lu2

Sceaux à biscuits en tôle peinte

Biscuit Lu4

Affiche, le tandem qui tient la route, vers 1900

Biscuit Lu6

Affiche, 1896, dessin de Mucha

LU2

LU7

LU3

Emballages de biscuits vers 1900

LU4   Lu5

Emballages de biscuits vers 1902

LU8  

Emballage de biscuits vers 1904

Dessin de Mucha

Flirt_Biscuits_Lefèvre-Utile___[affiche]_[

boite à gateau Lu

Boite à biscuits, tramxay de Nantes, vers 1898

Jeune fille au Petit Beurre

 

Firmin Bouisset, « La jeune Fille au Petit-Beurre », 1890

Carte LU

Après le Petit Beurre, la Gaufrette.

C'est vraiment ajouter l'agréable à l'utile.

Petit breton biscuit

 

Lire les documents :

LU Lefevre Utilen Un patrimoine à croquer

LU, un siècle d’innovation

Marque LU

 

 

LU a croquer

L'agriculture en Bretagne

La population rurale s'établit à 74%.

 Logis de ferme breton

Corps de ferme, Cap Sizun

 Maisons Bretonnes    Maisons bretonnes1   Maisons bretonnes2

Maisons des Côtes-du-Nord en 1900

Intérieur breton

La soupe fait grandir les enfants !

Lit clos Breton   Lit clos St Yves

Lits clos breton

 

Lit clos Bretagne5

 Lit clos breton

Page du Cheval d'orgueil de Pierre Jakez Hélias

Il y en a de toutes les époques, de ces meubles inutilisés ; de toutes les essences d'arbres connues : on fait armoire de tout bois

En voici en noyer. « brillant comme un miroir », ainsi que l'armoire de la fiancée, dans les Bretons ; en sapin, en chêne, en hêtre, en ébène même, semble-t-il. Elles sont munies de toutes sortes de ferrures gravées et de serrures aux clés guillochées. Celles du xvi" siècle se sculptent d'oiseaux, d'enroulements de vignes, d'attributs divers. 

Du xvii, elles sont plus sérieuses. De plus récentes, l'une porte cette date : 1743, mais non de tout à fait modernes, se voient aussi. Perd-on le secret de cette fabrication, chez les ouvriers contemporains ? Non, certes. Mais ici, sans doute, les amateurs dédaignent des produits d'ébénisterie qui cadreraient mal avec l'antiquité de la contrée. On croirait une collection réunie par un commerçant retiré des affaires après fortune faite : l'histoire de l'armoire, en Bretagne, à travers les âges. 

Et, réellement, ne contenant aucune pile de draps brodés ou bis, aucun vêtement de cérémonie des seigneurs, pas même de vulgaires pots de confitures, elles sont pour faire envie aux ménagères qui passent par là. Ces grands diables de coffres, regardés sur toutes les coutures, isolés des murailles, ajoutent, par leur air de noblesse inutile, par leur somptuosité morne et muette, à l'impression pénible que cause cette demeure, où seulement la pensée met des allants et venants. 

En cette province où ce meuble, l'armoire tient tant de place dans l'existence ; où le paysan en cache la nudité des parois de sa chaumière ; où il s'endort chaque soir dans une armoire à double étage, fermée de panneaux glissant sur des coulisses ; en ce pays des armoires, c'est ici le château des armoires. L'immense logis, lui-même, semble une armoire plus grande, mais non moins vide, quoique renfermant toutes celles-ci. 

Chez nous : paysages de France / Léon Duvauchel

    Battage dans le Léon

Scène de battage dans le Léon

Bretagne 1900-5

Ramassage de foin

Récolte du goemon

Départ pour la récolte de goémon

En 1900, la lande couvre 50 % de la superficie dans de nombreuses communes de la Bretagne centrale.

La lande bretonne couvrait en 1840 un million ha ; elle en couvre 400.000 ha en 1910.

agriculture bretonne

 Lande de Bretagne

Chiffres de la superficie de la lande (données 1929) :

  • Finistère : 18 %
  • Morbihan : 26,5 %
  • Côtes-du-Nord : 9,5%
  • Ille-et Villaine : 4,7 %
  • Loire-Inférieure : 0,8 %

La superficie dans de nombreuses exploitations agricoles était de 5 hectares.

Près des côtes, les terres sont amandées par l'apport de goémon.

On y cultive des pommes de terre, du blé, du seigle, du sarrasin,et des plantes fourragères.

On y élève des porcs, bovins et chevaux.

En 1900, la Bretagne forme ses agriculteurs !

Les écoles d'agriculture sont :

  • L'école  d'agriculture des Trois-Croix à Rennes
  • L'école nationale d'agriculture de Grand-Jouan à Nozay
  • La ferme école de laiterie de Coëlogon à Rennes

Bretagne XVII SCarte de l'économie bretonne au XVII siècle, proche de celle des années 1900. 

carteGastronomie1929

Carte gastronomique 1929

Complainte du laboureur breton

Ma fille, quand tu passeras à ton doigt l'anneau d'argent, prends garde à qui te le donnera ; ma fille, quand tu feras place à deux dans ton lit clos, tâche que ta tête ait un doux oreiller. Ma fille, quand tu choisiras un mari, ne prends pas un soldat, car sa vie est au roi ; ne prends pas un marin, car sa vie est à la mer ; mais surtout ne prends pas un laboureur, car sa vie est à la fatigue et au malheur.

Le laboureur se lève avant que les petits oiseaux soient éveillés dans les bois, et il travaille jusqu'au soir. Il se bat avec la terre sans paix ni trêve, jusqu'à ce que ses membres soient engourdis, et il laisse une goutte de sueur sur chaque brin d'herbe. Pluie ou neige, grêle ou soleil, les petits oiseaux sont heureux, le bon Dieu donne une feuille à chacun d'eux pour se garantir ; mais le laboureur, lui, n'a point d'abri : sa tête nue est son toit, sa chair est sa maison.

Et chaque année il lui faut payer le fermage au maître ; et s'il retarde, le maître envoie ses sergents. - De l'argent ! Le laboureur montre ses champs desséchés et ses crèches, vides. - De l'argent ! de l'argent ! Le laboureur montre les cercueils de ses fils qui sont à la porte, couverts d'un drap blanc. - De l'argent ! de l'argent ! Le laboureur baisse la tête et on le conduit en prison.

Et la femme du laboureur aussi est bien malheureuse : elle passe la nuit à bercer les enfants qui crient ; le jour à remuer la terre près de son mari ; elle n'a pas même le temps de consoler sa peine, elle n'a pas le temps de prier pour apaiser son cœur. Son corps est comme la roue du moulin banal ; il faut qu'il aille toujours pour moudre du pain à ses petits.  Et quand les fils sont devenus grands, et que leurs bras sont assez forts pour soulager leurs parents, alors le roi dit au laboureur et à sa femme : « Vous êtes devenus vieux et faibles à élever vos enfants ; les voilà forts, je vous les prends pour ma guerre. » Et le laboureur et sa femme se remettent à suer et à souffrir, car ils sont seuls encore.

Le laboureur et sa femme sont comme les hirondelles qui vont faire leurs nids aux fenêtres des villes ; chaque jour on les balaye, et chaque jour il leur faut recommencer.

0 laboureurs ! vous menez une vie dure dans le monde. Vous êtes pauvres et vous enrichissez les autres ; on vous méprise et vous honorez ; on vous persécute et vous vous soumettez ; vous avez froid et vous avez faim. 0 laboureurs ! vous souffrez dans la vie ; laboureurs! vous êtes bienheureux ! Car Dieu a dit que la porte charretière de son paradis serait ouverte pour ceux qui auraient pleuré sur la terre. Quand vous arriverez au ciel, les saints vous reconnaîtront pour leurs frères à vos blessures. Les saints vous diront : Frères, il ne fait pas bon vivre ; frères, la vie est triste, et l'on est heureux d'être mort ; et ils vous recevront dans la gloire et dans la joie.

Extrait de : Voyage en Bretagne d'Edouard Vallin

Chanson rustique boeufs

J’ai deux grands bœufs dans mon étable.

J'aime Jeanne ma femme

Eh bien ! j'aimerais mieux

La voir mourir, que voir

Mourir mes bœufs.

 Le granit rose de Bretagne

Granit Rose

Perros 1914

Villa Richefontaine

Villa Le Roc

L'exploitation du granit dans les carrières de l'ile Grande et de la Clarté à Perros-Guirec a permis la construction de belles demeures.

Ile Grande

Anciennes carrières de l'ile Grande

Lire le document :

CG 137 Granit de Bretagne

Les fëtes communales en 1913 dans les Cötes-du-Nord

Lannion FRAD022_4M86_10_112

Etables FRAD022_4M82_11_047

Moncontour FRAD022_4M82_01_006

Hénanbihen FRAD022_4M83_02_068

Lamballe FRAD022_4M83_01_076

 Guesclin FRAD022_4M82_01_010

Ploumanach FRAD022_4M88_10_174

Le tourisme en Bretagne

Voyager en bretagne1

 Voyager en bretagne2

  Villa Kermoor

St-Quay, villa Kermoor 

Kermoor entrée

Kermoor hall d'entré  Kermoor plafond  Kermoor chambre   Séjour

Etables, villa le Caruhel 

Villa Le Caruhel1

 Une maison d'avant-garde, confiée à plusieurs artistes

Initialement, la maison en elle-même, construite en 1910 à Etables-sur-Mer, était déjà d'avant-garde, cube de béton juché sur la falaise, sur les plans d'un élève de l'architecte autrichien Otto Wagner (1841-1918). Mais à la mort de son premier propriétaire, elle est rachetée par un fabricant de papier à cigarettes, Louis Fricotelle.

Ce dernier en confie l'agrandissement à l'architecte parisien Jean de la Morinerie, qui va en faire une vaste villa à la silhouette italianisante avec son toit terrasse et sa corniche saillante.

Villa de Carhel Mosaique

Mathurin Méheut y est allé de bon cœur !

Nommé peintre de la Marine en 1921, Méheut, connu pour la précision de ses relevés animaliers ou végétaux comme pour ses croquis de la vie quotidienne des travailleurs de la mer ou de la terre, s'amuse : dans le spacieux vestibule Art déco, le sol en mosaïque apparaît comme un fond sablonneux parsemé d'hippocampes, d'anémones de mer ou de méduses.

Les portes vitrées qui y donnent sont ornées d'algues en ferronnerie. "C'est comme si le sol était le fond de la mer avec les algues qui remontent vers la surface", commente de son côté Marie de Kerdrel, également en charge des lieux, et qui a grandi dans cette maison familiale.

Villa de Carhuel Jardin

L' "âme japonaise" du jardin.

En contrebas, le jardin japonais, inscrit, comme de nombreux éléments de la villa, à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques, renaît peu à peu. "J'ai cherché à redonner une âme japonaise à ce jardin", confie Marie de Kerdrel, qui voue une passion à ce "lieu de paix et de méditation". Dessiné par Méheut dans une ancienne carrière, ce jardin encaissé est traversé par un fin canal en mosaïque, emprunté par une cascade, qui serpente jusqu'au bassin, évoquant le travail de Gaudi. "Les tesselles (fragments de mosaïque) y sont plus grosses, les coloris plus forts que dans la maison.

Lire le document : 

Etables villa Caruhel

Saint-Brieuc, villa Rohannec'h

Villa Rohannec1

La Villa Rohannec'h, 9, boulevard rue de Rohannec'h, St-Brieuc,

Perchée au-dessus du Légué, cette villa d'inspiration italienne fut construite en 1910 par l'armateur Alain Le Gualès de Mézaubran.

Elle symbolise le lien entre la ville et son port.

 Port du Léguer

Le Légué, port de St-Brieuc

Morgat, Grand Hôtel de la Mer

Grand Hotel de la mer Morgoat

En 1912 à Morgat, la première station touristique de luxe du Finistère est lancée par l'industriel Armand Peugeot qui y fait construire le " Grand hôtel de la mer "

 Plge de Roscoff 1914

 Roscoff plage en 1913

Bréhat 1906

 On espère une bonne récolte pour le soir

Erquy Plage

Val-André Plage

 Val Andre 1915

Rosaires-4-1024x659

Rosaires-3-1024x675 (1)

 Plage des Rosaires, Plérin (22)

Rosaires-5-1024x653

Plage des Risaires

Expo bretonne 1895

Invitation au tourisme en Bretagne, affiche de mars 1895 de Eugène Le Mouël.

Bains de mer en Bretagne

Bains de mer

Les plages bretonnes peuvent se diviser en 4 catégories :

LE COUEDIC Daniel, « Le sulfureux laboratoire de la création architecturale »,

in : Cent ans de tourisme en Bretagne ..., p.52

Cent ans de tourisme en Bretgne

1er catégorie :

 Plages mondaines très fréquentées, du type de la grande plage normande, avec casino, jeux divers, hôtels luxueux, chalets à louer de toutes tailles et tous prix, pensions de famille, chambres et appartements : Saint-Malo ; Paramé-Rochebonne ; Dinard et Saint-Enogat, Saint-Lunaire, par Dinard ; La Baule.

2e catégorie :

Plages fréquentées, avec moins de luxe, mais avec un ou plusieurs bons hôtels, munis du confort moderne, et chalets à louer. A. Du Mont Saint-Michel à Brest. Saint-Cast, par Plancoët ; Le Val-André, par Lamballe ; Perros-Guirec, par Lannion ; Roscoff. B. De Nantes à Brest. Pornichet, Le Pouliguen, Le Croisic ; Lamor-Baden, par Vannes ou Auray ; Carnac-plage ; Quiberon ; Beg-Meil, par Quimper ou Concarneau ; Morgat, par Brest, Douarnenez ou Châteaulin.

3e catégorie :

Plages plus familiales, avec, d’ordinaire, un ou plusieurs hôtels suffisants pour les personnes de goûts moyens, et chalets à louer. A. Du Mont Saint-Michel à Brest. Cancale, par Saint-Malo : Rothéneuf, id. ; Saint-Sernan ; Saint-Briac, par Dinard ; Saint-Jacut, par Plancoët, La Garde Saint-Cast, par Plancoët ; Erquy, par lamballe ; Etables, Portrieux, Saint-Quay, par Saint-Brieuc ; Ile Bréhat, par Paimpol ; Trégastel, par Lannion : Trébeurden, id. ; Plestin-les-Grèves, Saint-Michel-en-Grève, Saint-Efflam, par Plounérin ; Trégastel-Primel, par Morlaix ; Carantec, id. ; Brignogan, par Landerneau ; Portsall, par Brest ; Le Trez-Hir, id. ; Le Conquet, id. . B. De Nantes à Brest. Conleau, par Vannes ; Le Palais (Belle-Ile-en-Mer) ; Port-Louis, par Lorient ; Le Pouldu, par Quimperlé ; Bénodet, par Quimper ; Loctudy, par Pont-L’Abbé ; Plage des Sables-Blancs (Douarnenez) ; Camaret, par Brest.

4e catégorie :

Plages très simples et sans décorum, où l’on trouve à se loger soit dans un petit hôtel [...], soit chez l’habitant, parfois dans quelques chalets. On s’y baigne souvent sans cabine. C’est le type de ce qu’on a appelé le « petit trou pas cher ». A. Du Mont Saint-Michel à Brest. La Guimorais, par Saint-Malo ; Minihicsur-Rance, par Saint-Malo ou Dinan ; Saint-Suliac, par Dinard ; La Richardais, par Dinard ; Lancieux, par Dinard ou Plancoët ; Pléneuf, près le Val-andré, par Lamballe ; Pléhérel, par lamballe et Erquy ; Bains de Saint-Laurent, par Saint-Brieuc ; Binic, id. ; Plouha et plage du Palus, id. ; Bréhec, id. ; Plouézec et Port-Lazot, id. ; Paimpol-Kérity ; Loguivy, par Paimpol ; Pleubian, id. ; Port-Blanc, par Tréguier ou Lannion ; Trestel, id. ; Louannec, id. ; Ploumananch, par Lannion ; Locquirec, par Morlaix ; Saint-Jean-du-Doigt, id. ; Plougasnou, id. ; Pempoul, par Saint-Pol-de-Léon ; Ile de Batz, par Roscoff ; Santec, par Roscoff ; Guisseny, par Landerneau ; Goulven, id. ; l’Aberwach, par Brest ; Argenton, id. ; Porspoder, id. B. Du Croisic à Brest. Le Bourg-de-Batz ; La Turballe ; Piriac ; Damgan et Billiers ; Saint-Gildas-de-Rhuis, par Vannes ; Port-Navalo, id. ; Ile-aux- Moines, id. ; La Trinité-sur-Mer, par Carnac ; Sauzon (Belle-Ile-en-Mer) ; Etel, par Pouharnel-Carnac ; Larmor, par Lorient ; Ile de Croix, id. ; Le Fort-Bloqué, id. ; Fouesnant, par Quimper ; Ile-Tudy, par Pontl’Abbé ; Guilvinec, id. ; Saint-Guénolé, id. ; Audierne ; Plage du Riz (Douarnenez) ; Pentrez, par Châteaulin.

Chemins de fer de l'Ouest 

Réseau fer 1913

 Réseau ferré en 1913

 Chemins de fer de l ouest

Le réseau d'Etat

 Deux compagnies desservent la Bretagne :

  • le réseau d'Etat
  • Paris-Orléans pour les côtes sud

La compagnie du Paris - Orléans, qui regroupait depuis 1852 les tronçons ferroviaires en direction du Centre et de l'Atlantique, desservait notamment le sud de la Bretagne. Plus qu'aux stations balnéaires, les affiches réalisées pour cette compagnie sont consacrées aux sites que le rail, complété par des services d'excursion automobile à partir des gares, rendait accessibles. 

Distances des principales villes de France à Paris

Pricipales villes de Paris

Paris province

chemins de fer de ouest

Distance entre les villes, réseau ouest.

Lire le document :

Le chemin de fer arrive sur les plages

En 1913, la vitesse moyenne sur le réseau grandes lignes était de 87 km/h

Express aris Le Havre

 Chemin de fer ouest etat2

Temps de voyage :

  • Paris-St-Brieuc : 8 heures et demi
  • Paris-Lorient :   12 heures et demi
  • Paris-Nantes :     5 heures et demi
  • Paris-St-Nazaire : 7 heures

Lire le document :

http://gallica.bnf.fr/Exposition+par+les+grandes+compagnies+de+chemin+de+fer

Affiches touristiques des Chemins de Fer.

Chemin de fer3  Chemins de fer13  Chemins de fer5  Chemin de fer4

 Chemins de fer11Chemins de fer8 Chemins de fer10 Chemins de fer14

Chemins de fer22   Chemin de fer1  Chemin de fer2  Cheminns de fer21

    Chemins de fer6 Chemins de fer20 

   Chemins de fer12   Chemin de fer de l ouest-1

   Chemin de fer Paramé  Chemins de fer28  Chemin de fer St Lumaire  Chemins de fer24

   Chemins de fer38  Chemin de fer37  Chemin de fer36  Chemins de fer Dinard

    Chemins de fer39    Chemins de fer30  Chemin de fer St-Michel Chemins de fer35

 Chemins de fer43  Chemins de fer41 Chemins de fer Audierne  Chemins de fer40

 Cliquez sur les vignettes pour avoir la taille réelle.

Voir les liens :

http://gallica.bnf.fr/Affiches chemins de fer

http://www.vintage-posters-gallery.com/fr/affiches-de-la-bretagne-htm

Lire les documents :

Architecture des bains de mer

Dinan Affiches chemins de fer

Chemin de fer Dinan   Chemins de fer49

Lire le document, Le Didac'Doc :

http://www.archives.manche.fr/imageProvider.asp?private_resource=3836611

Chemin de fer de l ouest1

Chemin de fer de l ouest2

Chemin de fer de l ouest3

 L'Assiette au Beurre, 18 Juillet 1908 :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1050058r.item

91914033_2991414150950522_2887971898577125376_n

 

 

Poincaré Bretagne1

Poincaré Bretagne2

Les documents :

L'Armorique

Fontaine miraculeuse Auray   Chateau de Josselin

Eglise de Quimper   Abaye St Mathieux

 Eglise de Guingamp   Dinan Chateau

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6492695t.r=

Ile et Vilaine et Maine : 

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64953326/f14.image.r=

Voir le document :

http://2point2.cotesdarmor.fr/110ans Histoire en Bretagne.pdf

Voir les sites : 

Le développement balnéaire breton : une histoire originale, 

http://abpo.revues.org/230

http://insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=2&ref_id=16745

http://www.bretania.fr/Bretania/la-bretagne-en-1914.aspx

http://www.utl-kreizbroleon.fr/crconf/conf0708/conf0607/tourisme.html

Bains de mer1    Bains de mer2

Voir le lien :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k55305260.r=Guides+Joanne+bains+de+mer+bretagne.langFR 

Guide Joanne routes 1909    Hotel St Malo

 Hotel Dinard    Hotel Nantes

Voir le lien :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5529707v.r=Guides+Joanne+bains+de+mer+bretagne.langFR

  Bretagne vivante

Voir le lien :

http://gallica.bnf.fr/Bretagne vivante 1912 

Voir pour la Normandie, le guide bleu édition 1919

Guide bleus normandie

http://gallica.bnf.fr/Normandie

 Bretagne retour GG1

 Bretagne retour GG2

Le Télégramme, 24 Août 2014

 DDictons bretons

 La vieille Fr Bretagne

 Texte, dessins, lithographies par A. Robida

 Tour Vitry

 Chateau Vitry

 Fougères Maisons

Fougères chateau

 Combourg chateau

St Servan Tour

Dinan pont

Guingamp eglise

Ploumanach rochers

 Roscoff port

Guimiliau calvaire

Peyben calvaire

Quimperlé

Porte St Michel

Voir les liens :  

http://gallica.bnf.fr/ark:/Vieille France, Bretagne

http://www.bartko-reher-cpa.fr/ak/90-Cartes-postales-Motifs/33629-Costumes-Bretagne/?&start=1