Mots clés :

Belgique, Boezinge, the Last Post, Mont Kemmel, monument aux morts de Maissin, monuments aux morts, Nécrope de Virton, porte de Menin, St-Charles de Potyze, the Last Post, Ypres.

78.000 français sont morts en Belgique

Il existe en Belgique beaucoup de nombreuses Nécropoles Militaires Françaises (130, avec 35.000 tombes).

Voici une liste des plus importantes :

En Flandres :
 Saint Charles de Potyze à Ypres
 Mont Kemmel à Heuvelland
 Machelen lez Deinze

Près de Bruxelles :
Chastre

Dans les Ardennes :
 Dinant
 Anloy
 Bertrix
 Rossignol (2 nécropoles)

Voir le document :

Liste des cimetieres militaires francaisen belgique

Cimeti_res_belges

Principaux cimetières en Belgique

Cimetières belgique

Cimetières allemands en Belgique :

Menin (47 864 tombes), Langemark (44 304 tombes), Vladslo (25 644 tombes), Hooglede (8 247 tombes), Lommel (542 tombes), Evere (1.142 tombes)…

Plus de 130 000 morts au total.

German Cemetery Langemark

Sculptures dans le cimetière militaire de Langemark

Lire le document : 

Cimetière Langemark

Monument aux morts de Maissin

 Monument Maissin2

Monument Maissin1

En 1932, l’évêque du Finistère et le préfet autorisent le déplacement du calvaire de Tréhou à Maissin.

Près du monument on voyait une pierre tombale portant l'inscription française suivante : "Ce calvaire breton du XVIe siècle provenant de la commune de Tréhou (Finistère), a été érigé dans ce cimetière en l'an 1932 pour veiller sur le dernier sommeil des soldats bretons et vendéens du XIe Corps d'Armée, tombés les 22 et 23 août 1914 au combat de Maissin.

Plaque Maissin

En breton, une inscription dont voici la traduction : 

"La meilleure parole, c'est la mort ; car sa voix est profonde ; écoutez peuple charitable ; elle nous dit d'être des Bretons fidèles. Amis, allez souvent visiter les tombeaux ! Jos. Per Le Braz, 1889-1915".

Voir les liens :

https://www.rtbf.be/14-18/article_maissin?id=8296175

http://shenandoahdavis.canalblog.com/archives/2015/12/28/33128477.html 

Monument aux morts de Boezinge

À Boesinghe, près d’Ypres, un calvaire du xve siècle venu de Louargat et un dolmen venu d’Hénanbihen forment, depuis 1929, le monument commémoratif aux territoriaux bretons victimes des gaz.  

Carrefour des Roses

 Plaque monum de Boezinge

 Plaque trilingue (français, breton, flamand) au cimetière de Boezinge, 

commémorant la première utilisation de gaz asphyxiant par les Allemands

A Boezinge, tombèrent beaucoup de Bretons, ce qui y fut l'origine, après la guerre, d'un pèlerinage annuel depuis   St Brieuc. Alors que depuis 1923 beaucoup de tombes françaises étaient déplacées, les Bretons décidèrent d'élever leur propre monument. Ce fut l'authentique calvaire breton du carrefour des Roses.

Lire le document :

Boezinge la première attaque de gaz

 

Boesinghe gaz

 

Carrefour des Roses1

 Monument aux morts d'Ypres

Monument_aux_morts_Ypres4

fotolia_32750401

Trois déesses entourent un soldat mort. Au centre, la Victoire ailée tient une épée et une couronne de laurier. La tête du soldat repose sur sa poitrine. Les déesses latérales agenouillées et en pleurs portent des couronnes mortuaires. La déesse de droite tient le casque du soldat.

Monument_aux_morts_Ypres1

Cimetière St Charles de Potyze

St Charles

Nécropole Nationale St-Charles de Potyze au nord d'Ypres

De nombreux bretons sont enterrés dans ce cimetière.

Adresse : route Zonnebeekseweg. Cimetière inauguré le 20/10/1922, rassemble les tombes d'environ 4171 soldats Français :

3547 en tombes individuelles, 609 dans un ossuaire et 15 tombes récentes.

Pour des recherches voir le site :

http://www.memorial-genweb.org/St Charles de Potyze

Seules les 300 premières réponses sont affichées sur la première page, vous pouvez affiner votre recherche en renseignant le début du nom recherché dans le champ :

Précisions éventuelles

Nom commence par :

Potyze

Calvaire breton de Potyze

Lire le document : Chronique des nécropoles

Mont Kemmel

Ce mémorial, situé au sud d'Ypres rappelle la présence des troupes françaises durant la Première Guerre mondiale et rend hommage aux nombreux soldats français tombés durant la Bataille du mont Kemmel en 1918.

Depuis 1932, une colonne commémorative rend hommage aux nombreux soldats français morts pour la patrie au sommet du mont Kemmel (Kemmelberg). Ils ont combattus à cet endroit en avril 1918 lors de la Bataille du mont Kemmel. Ce « Monument aux soldats français » symbolise la déesse romaine de la victoire, Victoria. C’est la raison pour laquelle cette colonne commémorative est également appelée « Den Engel » (l’Ange). Son regard est tourné vers la fosse commune dans laquelle sont enterrés de nombreux soldats français au pied du mont Kemmel.

Contact :
Frans massagraf
Kemmelbergweg, 8950 Kemmel
Web: www.heuvelland.be

Mont_Kemme3

Près de l’obélisque, sur le flanc boisé du Mont-Kemmel, se trouve un ossuaire militaire français qui rassemble les dépouilles de 5.294 soldats français. Rassemblés entre 1920 et 1925 dans cet ossuaire, seuls 57 soldats furent identifiés. Le monument pyramidal de l’ossuaire orné d’un coq gaulois comporte une plaque rendant hommage aux soldats français tombés lors de la défense du Mont-Kemmel.

Mont_Kermel8

Mont_Kemme2o7

Colonne commémorative dans le souvenir des soldats français tués dans la bataille du Mont Kemmel

Mont_Kemme7

L'obélisque de béton de 16 mètres de haut rend hommage aux soldats français tombés près du Mont-Kemmel en avril 1918. Surmontée d’une statue représentant une déesse de la victoire (Nikê ailée), elle comportait à son érection la statue d’un poilu de bronze qui fut frappée par la foudre dans le années 70 et jamais remplacée. Elle est communément appelé « Den Engel », « L’ange ».

Lire le document :

Kemmel Mont

Voir le site recensant 1060 morts sur le Mont Kemmel :

http://www.memorial-genweb.org/~memorial2/Kemmel

Porte de Menin

La Porte de Menin peut être considérée comme le symbole général de la Première Guerre mondiale. Elle est l’œuvre de l’architecte Sir Reginald Blomfield. Ce monument, en forme d’arche, est un mémorial qui rend hommage à tous les disparus (« A memorial to the missing »). A l’intérieur du monument sont gravés les noms de quelque 55.000 soldats du Commonwealth portés disparus avant le 15 août 1917. La cérémonie du « Last Post » a lieu tous les soirs sous la Porte de Menin. Chaque soir, le « Last Post » résonne sous le monument.

Porte de Menin 1928

Porte de Menin2

Porte de Menin5

Poote de Menin Lions

The Last Post

Last Post

Voir les liens :

http://freesound.org/people/Benboncan/sounds/61811/

http://www.ww1westernfront.gov.au/french/

http://surlalignedefront.fr/2014/03/13/the-last-post-le-chant-du-clairon/

Nécropole de Virton

Virton_n_cropole1

 

Virton_n_cropole

Liens à visiter :

http://www.consulfrance-bruxelles.org/-Necropoles-et-cimetieres

http://www.2014-18.be/fr/agenda/monument

Lire le document :

Chronique des nécropoles Virton 

Lire le document : 

cimetières belges

Voir l'article sur les nécropoles françaises :

http://87dit.canalblog.com/nécropoles françaises