Mots-clés :

femmes, Suippes, Limoges, Fouesnant, Saint-Denis-de-Jouhet, Trémignon, Tréguier, Pleureuses, Sainte-Feyre, Ressons-sur-Matz, Dardilly, Équeurdreville-Hainneville, Dompierre-sur-Helpe, Pléhédel, Bellac, Saint-Martin-d'Estréaux, monuments aux morts,

Lire les articles :

Monument à Gabrielle Petit, Tournai

 Des poilus dans le catalogue des fondeurs

Pierres des monuments aux morts

Les Fantômes de la Butte Chalmont

Monuments commémoratifs

des Volontaires et Alliés de la France

L'inauguration des monuments aux morts

Monuments aux morts en France

Principaux thèmes représentant la femme sur les monuments aux morts :

  • Marianne
  • La France casquée
  • La Victoire au drapeau
  • La Victoire aillée
  • La France victorieuse
  • La République victorieuse
  • La République guerrière
  • La Liberté éclairant le monde
  • La peine et la douleur

Représentations de femmes en costume « du pays » :

C'est ainsi qu'on découvrira La Pleureuse de Tréguier en mante de deuil, une capuche protégeant sa coiffe (Côtes-d'Armor), ou celle de Mazaugues (Var).
Plus proches du Limousin, on trouvera la jeune paysanne au panier, à Thiviers, ou celles de Chavagnac (Dordogne) et de Segonzac (Charente).

On verra deux vieux parents dans leur « cantou », veillant près de la plaque commémorative, à Castelnaud-la-Chapelle (Dordogne), tandis que la femme au foulard noué dans la tradition paysanne semble scruter l'horizon à Quenza (Corse).
Un hommage mérité est parfois rendu aux infirmières, comme à Saint-Martin-d'Arcé (Maine-et-Loire).

On rencontrera la veuve et l'orphelin à Jarnac (Charente), à Gradignan (Gironde), à Aiguillon (Lot-et-Garonne) et celle, très Arts déco, avec sa fillette à Appilly (Oise).
Une mention spéciale s'impose pour La Veuve d'Equeurdreville (Manche), près de Cherbourg: sculptée par une femme, Émilie Rolez, on y retrouve l'inscription célèbre « Que maudite soit la guerre »... Et comme en écho, à Péronne (Somme), La Picarde maudissant la guerre, auprès d'un soldat, tend un poing rageur contre l'invisible.
Le monument aux morts de Campan (Pyrénées) est saisissant d'austérité, dominé par une femme en costume local, dont on ne voit pas le visage. À Quillan (Aude), la paysanne en fichu, agenouillée, surplombe un gisant qu'elle semble veiller. Plus heureuse, la jeune femme de Cahors (Lot), son enfant dans les bras, accueille le retour du soldat.

Extrait de l’ouvrage En mémoire d’elles, Janette Cathalifaud et Josépha Herman-Bredel, 2008 p.43-45.

Monum Tréguier     monum Segonzac

                La pleureuse de Tréguier (22220)                        Ségonzac (24600)

campans65p1160534_5d45b9f7bab60     gradignan_012_5e235999d9ea1

Campan (65710) http://art.loucrup65.fr/mamcampan.htm   Gradignan (33170)

monum les pleureuses

monum les pleureuses1

 68 pleureuses !

https://moulindelangladure.typepad.fr/photos/monument_de_pleureuse/index.html

Monument de Suippes (Marne)

suippes monum ancien

Suippes dsc_0140copie_572a395062418

Suippes monument aux morts1

Sculpteur : Desruelles Félix-Alexandre

Matériaux : calcaire

Ce monument représente une jeune paysanne venue se recueillir devant la tombe d'un poilu au milieu d'un ancien champ de bataille redevenu un champ de blé qu'on moissonne. 

Aujourd'hui, le champ de blé abrite la croix, la nourrit.

Inauguration, 19 octobre 1930.

"Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre.

Heureux les épis murs, les épis moissonnés"

                                                                                                                     Charles Péguy

inaug monum Suippes

Le Petit Journal, 20 Octobre 1930

Monument de Dardilly (69570)

Dardilly img_12184_53a4576fc6dd0

dardilly-20160503_141238_593efa685c82f   dardilly-20160503_141228_593efa62d553c

Le monument condamne explicitement la guerre. Condamnation qui est redoublée par le motif de la sculpture qui présente non pas un poilu en armes mais une femme avec un enfant devant une maison en flammes.

Cette représentation a le mérite à la fois d'évoquer ceux qui restent, les endeuillés, la femme et l'enfant, l'orphelin et la veuve. Mais elle évoque aussi le sort, et c'est assez rare, des civils de l'arrière qui ont vu, par exemple, du fait de la guerre leur maison incendiée.

Dardilly1

Dardilly2

Dardilly3

Dardilly4

Sculpteur Félix Dumas, 1882-1965

Matériaux : calcaire de Comblanchien

Prix : 14.139 Frs

Inauguration, le 27 avril 1924

Lire le document :

CRMH Dardilly

Monument de Limoges

limoges monum

limoges_6212_57396f25d06a9

limoges_6220_57396f3be0694

limoges_6216_57396f2ed8d2c

Le sculpteur André Augustin Sallé propose en effet dans sa composition 6 m x 3 m une interprétation sensible et symbolique du deuil :

  • un gisant (le poilu) auquel s'adresse une pleureuse,
  • une allusion réaliste à la reprise de l'activité après la guerre à Limoges (deux ouvriers artisans en porcelaine et en chaussure)
  • enfin une allégorie de la vie, de la création et de la fécondité représentée par une femme surplombant le monument, portant une récolte et vêtue telle une citoyenne antique (allusion à la République).

Matériaux : granite et calcaire (pierre de Lens, Gard).

Prix : 150.000 francs

Inauguration : 2 novembre 1931

 « ... la statue surmontant le monument incarne la Paix. Elle foule à ses pieds une bête monstrueuse, apocalyptique, représentant la Guerre. C'est une transposition du motif connu" Saint-Georges écrasant le Dragon".

De chaque côté du monument, un cordonnier et un porcelainier, effectuant leur labeur, sont mis là pour personnifier le Travail. ( …) En bas du monument, en forte saillie sur la pierre de fond, un soldat mort est allongé dans la sérénité que donnent l'Indifférence et l'Éternité. C'est la partie la plus émouvante de l'oeuvre. Aux pieds du soldat figure une tête de lion qui, dans la coutume moyenâgeuse, était l'attribut symbolisant le chevalier mort à la guerre. »

Le Populaire du Centre, 27 octobre 1931, « L'inauguration prochaine du Monument aux Morts de Limoges ».

Monument de Fouesnant (Finistère), Marie-Jeanne Nézet.

 29 Fouesnant23

Fouesnant_29_4

 Œuvre du sculpteur QUILLIVIC, René (1879-1969) ; né à Plouhinec (Finistère).

Sculpture en kersantite.

Inauguration, le 22 novembre 1922.

L'artiste prit pour modèle Marie-Jeanne Nézet, une habitante de Kerangel, qui perdit trois fils au front.

Poème de Marcelle Duba  :

C’est la vieille maman de la terre Bretonne,
Qui pleure sur ses fils tombés au champ d'honneur,
Visage buriné par l'âge et la douleur,
Que je veux saluer sous le ciel monotone.
Seule...Point de soldat ou d'ange qui claironne,
Monument sobre, unique et de telle valeur,
Qu'on admire en passant la femme et le sculpteur,
Déposant à leurs pieds une même couronne.
Adossée à l'église et face au cimetière,
Coiffe de deuil, debout, recueillie, en prière,
Marie Jeanne, mère immortelle de Fouesnant,
Du pays tout entier n'est elle pas l'image?
Gravité, force et grâce, où l'esprit va glanant,
Des bois remplis d'oiseaux aux féeriques rivages."

[Numéro du petit patrimoine : 29058_1]

 Lire le document :

Marie Jeanne Nézet

Monument de Ressons-sur-Matz (60490) Je t'ai cherché.

 Monum Ressons2

Monum Ressons

ressons-sur-matz-004_524c08206ad07

ressons-sur-matz-006_524c08208d791

Ce soldat casqué, enveloppé d’un linceul peut faire référence à une mère ou à une femme qui cherche son fils/mari, défunt, pour le couronner de la victoire.

Groupe sculpté "Je t’ai cherché" Il représente un soldat mort, allongé, en train d’être enveloppé dans un linceul par une femme penchée sur lui. Cette femme, qui porte une couronne végétale au-dessus d’un voile de veuve, représente la République en deuil. Elle tient dans la main droite une couronne végétale et maintient de la main gauche le linceul.

 Ressons3

Etudes Noyonnaises, N°289 mars 2017 

Sculpteur : Maxime Réal del Sartre

Prix : 21.650 francs

Inauguration, 6 avril 1924

Monument de Saint-Denis-de-Jouhet (36230). La France présentant la Victoire.

 saint-denis-de-jouhet1_536cc9c328d7c

saint-denis-de-jouhet2_536cc8f24a906

 Monum St Denis

Effigie de la France présentant la Victoire est une oeuvre de série dont on connaît une quinzaine d'autres exemplaires.

Maubert réalisa la statue tandis que la Victoire est due à Robert.

Sculpteurs :

  • MAUBERT, Louis (1875-1949) ; né à Paris ; habite Brétigny-sur-Orge (Essonne).
  • ROBERT, Marc (1875-1962) ; né à Agen-d'Aveyron (Aveyron) ; habite Paris.

Année de réalisation (des sculptures) : 1920.

Inauguration,
 5 juin 1921.

Matériaux sculptures : pierre artificielle et bronze.

Prix global : 9.000 F. (sans les fondations).

Monument de Sainte-Feyre (23000). La Marianne

St Feyre

 monum Feyre

 23sainte-feyre2_5b61896f8528a

23sainte-feyre3_5b618975bcc54

Marianne avec épée et couronne de laurier sur piedestal

Le monument aux morts de Sainte-Feyre a été conçu par l'architecte Brunet et la sculpture est l'oeuvre de Jules Pollachi ( 1877-1958).

L'éditeur est le fondeur Edmond Guichard de l'établissement Guichard et Cie (établissement artistique) de Castelnaudary.

Matériaux : Granite
Statue : Fonte de fer bronzée

Prix : 15.000 francs

Souscription : 4.299,25 francs

Inauguration, 28 octobre 1923.

Monument deTrémignon. La pleureuse 

 pleureuse de tremignon

Trémignon dsc085091_532e9decd5da4

Une femme, en costume du pays, pleure un proche perdu à la guerre au-dessous de l’église de Val Cenis Termignon. Cette oeuvre de Luc Jaggi-Couvert, sculpteur Suisse, originaire de Val Cenis Termignon, a été un des premiers monuments aux morts pacifistes.

Alors que la plupart exaltent les vertus patriotiques, celui de la Pleureuse proteste contre la guerre et met en lumière la douleur d’une mère ou d’une épouse face à la perte d’un être aimé.

Matériaux : Fonte bronzée

Inauguration, 26 avril 1931

val cenis1

val cenis2

val cenis3

val cenis4

Monument d'Équeurdreville-Hainneville (Manche). La veuve

 monu equ3

Monument pacifiste : 

Une veuve debout avec un bébé dans ses bras et tenant par la main un enfant.

monu eque1

splecourt-2014-mamequeurdreville50-7_541afca5c3c62

Sculptrice, Émilie Rolez, de Cherbourg.

La douleur exprimée par l'épouse et ses deux enfants sera déterminante et le projet sera finalement adopté par tous. Le monument aux morts réalisé en pierre avec la devise « Que maudite soit la guerre » sera enfin inauguré le 18 septembre 1932,

Monument de Dompierre-sur-Helpe (59440). En avant jusqu'au bout.

Monum Dompierre2

monum dompierre1

dompierre-sur-helpe1_524c05e812afd

dompierre-sur-helpe7_524c05e7c3ef6    dompierre-sur-helpe8_524c05e7e76d8

Le monument mesure 3,70 mètres de haut, 1,30 m de large à la base et 4m de long. Cet imposant monument est très réaliste. Il est composé d’un mur de pierre bleue délimité par quatre pilastres, celles placées aux extrémités portent les dates du début et de la fin du conflit de 1914-1918 , entre les deux, on peut lire les noms des 9 victimes militaires et des 3 civils. Adossée au milieu de ce mur, Marianne, en haut relief, brandit de la main droite un drapeau, telle « la Liberté guidant le peuple. » de Delacroix*, et de la main gauche elle tient une épée. A ses pieds, deux soldats, l’un jeune, l’autre plus âgé , moustachu, représentent les différentes générations qui ont combattu durant ce conflit.

En effet, des pères et des fils ont été mobilisés ensemble. Ces deux soldats sont saisis en mouvement , prêts à attaquer, genou plié. Ils traduisent une volonté de faire barrage à l’ennemi, de se montrer les protecteurs de la France. Cette force et cette énergie qui se dégagent sont reprises par l’inscription placée au sommet du monument : « En avant jusqu’au bout. » La scène a une double fonction : elle doit consoler les familles des disparus et éduquer les générations futures en exaltant le patriotisme.

Sculpteur : Emile Pouillon

Matériaux : mur de pierre bleue

Prix : 17.400 francs

Inauguration, 8 mai 1921 

 dompierre-inauguration-18002_524c05ec92a45

dompierre-inauguration-18003_524c05ecb9e051

dompierre-inauguration-18003_524c05ecb9e052

Monument de Pléhédel (22290). La jeune fille en prière.

96228331

phiehedel monum1

22plehedel2_56868d513da96

 22plehedelmam_56868d4555cd1

Femme portant une capuche montrant la liste des morts à son fils, sa fille à genoux et priant près de lui.

Matériaux : calcaire
Sculpteur : Pourquet
Inauguration, le 26 août 1923
inauguration Monum Pléhédel
L'Ouest-Eclair, 27 août 1923

Monum Pléhedel2

Monum Pléhedel3

L'Ouest-Eclair, 19 Août 1923

Monument de Bellac (87300)

monum bellac6

140509_bellac4_5371e406786fe

140509_bellac2_5371e3a39c474

Statue d'une limousine assise, en costume local, tenant un casque de soldat sur ses genoux.

Hauteur : 1,40 m
Sculpteur : Henri-François Coutheillas
Matériaux : 
  • Granite du Compeix (Creuse)
  • Pierre de taille de Blond (Haute-Vienne)

Prix : 42.000 francs

Inauguration, le 9 septembre 1923

inauguration bellac3

inauguration bellac4

Monument de Saint-Martin-d'Estréaux (42620)

Face avant

momum st martin9

St Martin imgp9766-2_5355464dd2aa2

monum st martin3

Monum St Martin1

Face arrière

Monum St Martin 19  

St Martin triptyque1_535546c6db1b4

Plus de douze millions de morts !

Autant d’individus qui ne sont pas nés !

Plus encore de mutilés, blessés, veuves et orphelins

Pour d’innombrables milliards de destructions diverses

Des fortunes scandaleuses édifiées sur les misères humaines

Des innocents au poteau d’exécution

 

 

Des coupables aux honneurs

La vie atroce pour les déshérités

La formidable note à payer

La guerre aura-t-elle enfin…

Assez provoqué de souffrances et de misères… ?

Pour qu’à leur tour les hommes aient l’intelligence

Et la volonté de tuer la guerre… ?

 

Si vis pacem para bellum ! … Ou

Si tu veux la paix, prépare la guerre !

Est une devise dangereuse

Si vis pacem para pacem ! …Ou

Si tu veux la paix, prépare la paix !

Doit être la formule de l’avenir

 

Si tout l’effort produit…

Et tout l’argent dépensé pour la guerre

L’avaient été pour la paix ?

Pour le progrès social, industriel et économique ?

Le sort de l’humanité serait bien différent

Maudite soit la guerre et ses auteurs !

 

 Maudite soit la guerre et ses auteurs !

Monum St Martin2

Sculpteur : Jean-Baptiste Picaud 

Matériaux : marbre et bronze

Prix : 18.500 francs

Voir les liens : 

https://prisons-cherche-midi-mauzac.com/actualites/maudite-soit-la-guerre-et-ses-auteurs-15061

http://www.vireux-rive-gauche.fr/index.php?post/2018/11/10/Monument-au-mort-pacifiste-de-St-Martin-D-Estr%C3%A9aux

Voir les liens : 

http://www.monumentsauxmorts.fr/cariboost1/crbst_351.html

https://positivr.fr/monuments-aux-morts-pacifistes/

https://www.histoire-pour-tous.fr/histoire-de-france/5066-les-monuments-aux-morts.html

https://moulindelangladure.typepad.fr/photos/monuments_pacifistes_en_f/index.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_monuments_aux_morts_pacifistes_de_France

http://monuments.piwigo.com/index?/category/1-monuments aux morts

https://inventaire.poitou-charentes.fr/operations/les-monuments-aux-morts/102-decouvertes/209-album-photos-la-republique-et-ses-monuments-aux-morts